Séjour gallois, Part 2 (16-17/07/11)

Part 1

 

* Day 3: samedi 16 juillet *

Le lendemain, breakfast tranquillou devant la tv avec la super émission « Time Team » dont j’avais déjà entendu parler et qui est effectivement géniale (une équipe d’archéologues se donne 3 jours – pas un de plus – pour fouiller et étudier un terrain, et faire partager leurs découvertes et suppositions).

Et donc, après avoir revu la Maison aux Coquillages de Bill et Fleur et la dune de Dobby dans les films HP7, nous sommes partis découvrir la plage qui a servi au tournage et qu’on voit dans le film: Freshwater West.

Longue de plus d’un kilomètre et plus appropriée au surf qu’à la baignade, elle est absolument superbe, à couper le souffle – littéralement, avec tout ce vent qui rentre en force dans les poumons ^^

  

 

   

  

Photo de droite: on aperçoit la croix du monument aux morts, c’est donc pile dans ce creux de dune qu’avait été installée la Maison aux Coquillages!

Estelle, avec sa « plume d’hippogriffe » (de mouette, en fait) trouvée dès l’arrivée sur la plage, a même laissé un petit clin d’oeil éphémère

{moshide hidden SPOILER (voir) |SPOILER (cacher)}
     
{/moshide}

Manque de bol, j’avais un mal de dos terrible, alors je ne les ai pas suivis sur toute la longueur de la plage, me contentant (avec bonheur) de profiter d’où j’étais de la vue, du vent, des nuages changeants, des jolis motifs et petites méduses laissés par la dernière marée, et de prendre des photos

      

           

En repartant, on a fait un petit arrêt au monument:

       

(c’est là qu’on aurait dû faire un clin d’oeil potterien, tiens)

Puis on a poussé jusqu’à Angle, histoire de dire qu’on avait été jusqu’à l’extrême pointe de la côte sud-ouest, on a mangé un bout à Pembroke, et on repartis baguenauder par des petites routes très étroites et bordées de haies, charmantes et pittoresques.

On s’est arrêtés à une autre plage, Manorbier, au pied de son château. Plus de roche que de sable fin, cette fois, et c’est là que mon mal de dos a enfin commencé à me lâcher un peu 🙂

         

     

Un peu plus loin, on a visité Tenby, petite ville touristique.


ça c’est juste pour dire que j’ai été en vacances sur une île, qu’il a fait beau et qu’il y avait des palmiers

J’ai surtout flashé sur ces détails art déco d’un pub:

          


Et cette petite boutique ahurissante, littéralement pleine de bouquins à craquer, empilés du sol au plafond. J’ai voulu entrer voir tellement j’étais sidérée, mais j’ai vite fait demi-tour tellement on ne pouvait même pas poser un pied!

      

J’ai aussi eu l’occasion de goûter aux rocks, une confiserie qu’on trouve partout (comme les fudges), qui ressemble un peu aux Pez et aux colliers à manger, si vous voyez. (Je dois dire que je préfère les fudges, quand même.)

Et puis on est rentrés à la maison, en passant par Swansea (Abertawe en gallois).

Là, on a juste fait une petite pause avant d’aller faire un tour à Cardiff Bay, aux paysages bien connus des fans de Torchwood:


Le Millenium Center, avec les mots en gallois à gauche et en anglais à droite (et non pas une phrase toute entière comme je l’avais d’abord cru)


La Place Roald Dahl, avec à droite le Millenium Center et à gauche la grande fontaine près de laquelle se trouve l’entrée secrète de Torchwood…


Un grand torque de l’autre côté de la place, côté port – impressionnant et encore une belle preuve de l’attachement à la culture celtique…


Détail des gravures intérieures du torque, et on aperçoit au-dessus l’église norvégienne où a été baptisé Roald Dahl. Eglise norvégienne bâtie en hommage à un bateau de cette nationalité qui avait coulé dans le port. Déjà une petite loufoquerie pour le grand Roald ^^

    
Le mur où est censée se trouver l’entrée de service de Torchwood, envahie par des messages de fans en hommage à Ianto. Dingue et génial: j’adore quand la fiction s’ancre dans la réalité comme ça, et je loue encore une fois les britanniques de se prêter si bien au jeu…

    

Détails du port, en attendant d’aller manger au Burger Gourmand (qui est vraiment une bonne adresse, j’aimerais bien que cette chaîne néo-zélandaise s’installe chez nous):

      

Et en revenant à la voiture, le Millenium Center by night:

On a fini la soirée devant la tv, ce qui m’a permis de découvrir une autre merveille de la BBC: une émission auto qui s’est révélée être plus proche de C’est pas sorcier que de Turbo, ils faisaient des esspériences pour mettre des voitures sur des rails et remplacer les trains… et avec Rowan Atkinson comme invité!

* Day 4: dimanche 17 juillet *


Et le lendemain, on reprenait la route pour traverser le parc national des Brecon Beacons – des paysages absolument magnifiques, mais la seule photo que j’ai est prise du parking de Hay-On-Wye:

Hay-On-Wye, charmant petit village mais surtout capitale des bouquinistes!
On en trouve tous les 3 pas, et des friperies, antiquaires, boutiques de puzzles, et autres magasins spécialisés de ce genre… Mais surtout des bouquinistes.

Le plus impressionnant étant celui installé dans l’ancien cinéma, immense et labyrinthique, on s’y perdrait volontiers pendant des heures et des heures!

   

Le château n’est pas mal non plus, avec carrément des étagères dehors, sous les averses et tout!

      

Et à la boutique de fringues, Vince a dégoté un manteau d’officier de la R.A.F. en parfait état, comme celui de Jack dans Torchwood et Doctor Who… La classe!

Et moi je suis tombée en arrêt devant la maison de l’apprenti de la Mort dans une petite ruelle ^^

     

On a mangé dans un petit restau nommé « The Three Tuns », ce qui m’a permis d’apprendre que ce mot que j’avais déjà vu plusieurs fois signifie « tonneaux », et de goûter un enième cidre, qui m’a malheureusement conforté dans mon impression que les cidres de la meilleure qualité sont trop âpres à mon goût… Comme j’ai été habituée avec du cidre doux normand, j’ai encore du mal à apprécier les bruts. M’enfin ça m’empêchera pas de continuer à tester, notamment à Wincanton ^^

Mes acquisitions de la journée:

Une plume de mouette que j’ai ramassé moi aussi sur la plage de Freshwater West, un bouquin de Philip Reeve, l’auteur des Mécaniques Fatales, une anthologie de Noël SF, et deux des Doctor Who Books « Decide your destiny », les livres dont vous êtes le héros version Dr Who qui m’intriguaient beaucoup… Et une petite écharpe à motif écossais – j’avais acheté les cartes des Brecon Beacons pendant mon shopping à Cardiff.

Et voilà… Il me fallait déjà repartir.

Le retour n’a pas été de tout repos, avec mon bus Cardiff-Londres qui a été immobilisé un long moment pour une panne et qui du coup m’a fait rater mon Eurostar et mon Lille-Limoges, je me suis bien stressée mais finalement j’ai pu me faire échanger mes billets gratuitement et passer la nuit à Paris chez popoyo et finir de rentrer le lendemain, que j’avais pris aussi en congé pour me reposer et que j’aurai finalement passé à finir de me crever, mais bon ça va ^^

J’ai passé un très très bon séjour et j’ai bien envie d’y retourner à l’avenir, je garde plein de super souvenirs…
En plus globalement j’ai eu du beau temps, à peine quelques averses à partir du vendredi soir mais pas des cordes toute la journée, rien de méchant ^^

Laisser un commentaire