Hero Corp 101 – Le village

Cette série m’alléchait, mais surtout on m’en a tellement parlé que j’étais décidée à m’y mettre dès que j’aurais eu fini la dernière saison de Dr Who, ce qui est maintenant chose faite et même si j’ai très envie de m’y replonger en attendant la saison 6, il était quand même temps que je fasse un petit interlude avec ce truc culte chez les geeks.

Première surprise, le générique en dessin animé façon Comics.

J’avoue m’être demandée un instant si je m’étais pas plantée de vidéo ^^

Puis le pilote commence, et on poireaute avec le gars qui attend pendant des heures la voiture qui doit le conduire chez sa tante qu’il n’a plus vu depuis 15 ans et qui est décédée.

Et l’ambiance est super flippante, je m’attendais pas à ça, j’avoue que ça m’a vraiment foutu les jetons!

Bon, vu le titre de l’épisode, j’aurais dû m’y attendre: le film éponyme de Night Shyamalan m’avait bien angoissé même si je l’avais adoré.

J’espère juste que les épisodes suivants lâcheront un peu les effets de flippe ^^

Parce que là c’est autant la musique, que l’isolement total du village, l’attitude bizarre des habitants (surtout le fou au couteau), les nuits très typiques des films d’horreur…
Et la tante qui a été laissée sur son canapé, là où elle est morte. Bon, heureusement on voit l’actrice respirer donc ça atténue un peu l’aspect cadavre, mais quand même.

Mais plus ça va et plus les habitants nous paraissent plus humains, alors j’ose espérer que ça va s’arranger petit à petit!

Et surtout, y’a quand même des trucs qui m’ont bien fait rigoler.

J’ai surtout adoré la scène de la confrontation au bar


« – J’te l’r’vaudrai d’si tôt!
– Ca veut rien dire. »

Laisser un commentaire