Dr Who 510 Vincent and the Doctor

Huhu, the Musée d’Orsay. Van Gofh ^^

Et y’a un détail bizarre sur un tableau…

 


Il n’en faut pas plus pour pousser d’un coup de Tardis voir l’artiste de son vivant.

(en dérangeant un miaou au passage, j’ai pas pu m’empêcher de le repérer, les chats dans cette série sont trop rares )

 


Rencontre au sommet entre gingers ^^

Et pour identifier la bestiole que Vinny est le seul à voir, le Doc ressort un vieux machin – offert par une tante qui puait du bec, apparement ^^ – qui se révèle être une véritable petite merveille…

 

   

Amy tente de ramener un peu de soleil dans la vie de Vinny


Et il se décide à se lancer à l’aventure avec eux. Accessoirement, il a trop la classe avec son long manteau et son chapeau. Surtout le long manteau.

J’ai adoré la scène où ils regardent le ciel et où le peintre montre son regard à lui, c’est magique…

Et la découverte du Tardis, c’est toujours un bon moment ^^

Surtout quand Vinny se laisse emporter par sa curiosité et fait joujou avec tous les boutons.

And this one?
– That’s a friction contrafibulator!
– And this?
– Ah, that’s ketchup. And that one’s mustard.

Puis un nouveau petit tour au Musée d’Orsay pour montrer à Vinny qu’il n’est pas le raté qu’il croit.
Sur une magnifique chanson que j’ai découvert pour l’occasion: Chances, du groupe Athlete.

Très émouvant (quand le Doc n’en profite pas pour faire son mariole).

Idem pour le p’tit clin d’oeil du faux hommage dans le tableau…

Bien sympa, c’t’épisode, comme je m’y attendais!

Laisser un commentaire