Dr Who 506 – Vampires of Venice

Rah, ce titre d’épisode, depuis le temps qu’il m’alléchait, j’y arrive enfin!


Tout commence par le gâteau-surprise de la soirée enterrement de vie de garçon de Rory, le « fiance » (toujours la classe, le français avec accent british) d’Amy.


Et en guise de cadeau de mariage, il leur offre une balade dans la Venise médiévale, so romantic!



« You owe Casanova a chicken? »  

Le pauvre doc’, il a même pas droit à son « it’s bigger on the inside! » quand Rory pose les pieds dans le Tardis, puisqu’il s’est rencardé et a deviné que c’est une dimension parallèle ou un truc du genre… Rabat-joie, va!

Mais mais mais, eh oui, il y a encore des trucs bizarres qui les titillent et des méchants à percer à jour!


Et, quand il n’est pas occupé à vérifier son sourire colgate, le Doc’ est dans la place.

J’adore trop

Bon, donc des filles zarb’ qui n’ont pas de reflet dans les miroirs, pas besoin de chercher bien loin…

« Am I thinking what I think I’m thinking? »


(Ah tiens, c’est la photo du tout premier Doc qui s’affiche?!)

Well, well.

« Tell me the whole plan! *bide* One day that’ll work… »

Donc, phase de réflexionnage, ‘tention,
« Stop talking, brain thinking! »

Mais faut aussi être équipé, et pour une fois il est même pas au bluff improbable: il a carrément une torche à ultraviolet, un petit soleil portable!


Roooh non!!!   mais vraiment!   
(
)

M’enfin bref, voilà.

The Doctor Rules!

Et j’aime bien Rory, il est déjà très sympa, à suivre le mouvement sans trop rechigner ni être trop ahuri.

Il balance même une petite vérité dans la gueule du doc’, qui d’ailleurs la lui retournera:

« You know what’s dangerous about you? It’s not that you make people take risks. It’s that you make them want to impress you. You make it so they don’t want to let you down. You have no idea how dangerous you make people to themselves when you’re around. »

« Right, so one minute it’s « you make people a danger to themselves », the next it’s « we’re not leaving you », but if one of you gets squashed or blown up or eaten, who gets… »

quoi? left all alone? responsible?

Ah, et puis quand même, definitively steampunk, quoi!

Dreams au programme du prochain épisode. Très alléchant aussi.

Laisser un commentaire