Dr Who 210 – Love and Monsters

(Hééé oui, ça f’sait longtemps!) Et wouch, encore un épisode court mais intense…



(J’ai cru un moment que c’était le même acteur que Dr Horrible… mais non.)


« We forget because we must… »

Et en plus il cite Stephen King! Si c’est pas beau, ça…

« Turns out I have the most terrible thing and the most brilliant thing, and sometimes – well I can’t tell the difference, they’re all the same thing.
Stephen King said once, he said, « Salvation and damnation are the same thing ».
And I never knew what he meant. But I do now… »



Oh, juste pour info, je me suis rendue compte que je sais dire Raxacoricofallapatorius sans avoir besoin de vérifier. Pourtant j’ai jamais cherché particulièrement à le retenir par coeur, je suis quand même pas toquée de cette série à ce point.
Pas comme ma geekerie HP qui me fait tenter de retenir absolument le moindre détail des bouquins, du prénom de personnages à peine entraperçus jusqu’aux livres de cuisine de Mme Weasley.
Mais ben pour le coup, même sans faire exprès je retiens des trucs inutiles mais so geek comme Raxacoricofallapatorius. (En fait il suffit de le décomposer en 3 fois et ça passe comme dans du beurre, faut à peine se concentrer une demi-seconde.)
M’enfin si un jour j’ai le malheur de croiser un slitheen, je pourrais au moins lui sortir un mot, cool non?

Ahem, trève de digressions nulles et retour à l’épisode: en fait on voit très peu le Doc et Rose, ça coupe la routine… Et malgré cela on sent leur présence tout le temps, et l’épisode contient tous les ingrédients typiques de la série.

Et j’admire toujours le sens des perspectives ^^




Laisser un commentaire