Deux jours à tuer (à défaut…)

Alors hier soir, j’étais partie avec Kelkune & sister au cinéma de Limoges qui faisait une avant-première qui nous attirait beaucoup: Seuls Two, le nouveau film de Eric & Ramzy, en présence d’eux-même…


Sauf que comme on est du genre à pas avoir de bol, on a loupé les dernières places en vente. Et le plus rageant, c’est qu’il aurait suffi que je ne laisse pas passer la fille qui se précipitait et qui nous as en fait pris les dernières places sous notre nez…
Je suis trop gentille! Je m’en veux, mais je m’en veux…

M’enfin bon, on n’a plus qu’à attendre le 25 juin pour voir Seuls Two… Et puis j’ai cru voir qu’un nouveau film avec Chabat sort aussi ce mois-ci…

Et donc, pour ne pas être venues pour rien (quand je pense que j’avais posé un après-midi et une matinée de congé exprès pour ça… Et pour rien, au final… Grrr!), on a été voir Deux jours à tuer, avec Dupontel.



C’est très bien, Dupontel est excellent, mais qu’est-ce que c’est triste… Bon, pas tout du long, le vent de rébellion qui souffle sur la première moitié du film donne de bons moments, le personnage s’applique tellement à être magistralement ignoble… Mais ensuite ça s’assombrit petit à petit, de plus en plus, et la fin est bouleversante…
C’est un coup à plomber complètement une soirée! Mais c’est quand même très beau…

Laisser un commentaire