Blog en pointillés

Comme vous l’avez peut-être vu, mon blog n’est plus vraiment le même depuis août 2017 : en effet, des circonstances diverses, autant techniques que personnelles, m’ont imposé à la fois un déménagement du blog et une refonte mal maîtrisés, ainsi qu’un gros ralentissement dans mon partage de mes intérêts culturels.

Pendant quelques temps, une activité réduite a continué sur la page Facebook du blog, avant que je quitte définitivement ce réseau social.

Quelques sursauts épisodiques amènent de nouveaux articles de temps en temps, mais jusqu’à nouvel ordre je reste dans cette configuration et cette situation qui sont loin de me satisfaire et de me permettre une réelle reprise.

J’ai plusieurs fois envisagé un arrêt complet et une fermeture définitive du blog ; pour l’instant je maintiens le statu quo, et advienne que pourra…

Vous pouvez éventuellement suivre mes lectures de plus près sur

Retour printanier

Après un double déménagement bien chargé et 2 mois sans ordinateur connecté, par la force des choses l’activité de ce blog n’avait aucune chance de se maintenir…

Je ne m’y remet qu’à peine, comme je peux !

Nouvelle rubrique : cooking ideas

Bon ben voilà, ça me trotte dans la tête depuis un moment, puisque je me suis mise à passer plus de temps dans la popote, et que j’ai toujours été admirative du côté cuisine de certaines de mes blogueuses préférées, comme les Morues Toquées ou la Carotte est cuite

Alors finalement je tente, je rajoute cette branche aux nombreuses ramures de ToTiTree.

Mais attention, hein, sans prétention aucune !

Rien d’élaboré, je ne fais pas de grande cuisine, à vrai dire c’est surtout du fond de frigo et de placards avec tendance anti-gaspi. Et si je peux en profiter pour laisser sortir mon grain et faire un brin original, je le fais. Je peux être aventurière, oser tenter des mélanges improbables… Pour le meilleur et pour le pire !

 Très souvent aussi, j’adapte des recettes déjà existantes trouvées sur le web (je citerai toujours mes sources le cas échéant) en fonction de mes ingrédients disponibles et des p’tites folies qui me passent par la tête.

Mon but n’est donc pas de fournir un panorama exhaustif de recettes inédites, mais plutôt de partager en instantanés mes idées du moment, au gré de mes envies et de mes expérimentations !

My Times’ Tree

Bienvenue!
 
Vous voici sur le blog de Tortoise – aussi connue sous le pseudo plus complet de Leïa Tortoise -, un blog (commencé en janvier 2004) qui a bien souvent évolué et changé doucement de forme et de but au fil du temps. Et ça continue!
 
Il y a quand même toujours une constante:
 
Le Tortoise’s Times Tree est plus ou moins le journal d’une timide et flippée de la vie qui fait de son mieux pour vivre avec et consacre la majeure partie de son temps libre sur son ordi ou le nez dans un bouquin, à s’adonner à ses diverses passions et activités éparpillées.

Dans sa version actuelle, ce blog doit beaucoup à l’aide précieuse que me fournissent Grishka et MoV.

Ma bannière a été dessinée sur mesure par Alda Rana.

* * * EN VRAC * * *


Times Tree, c’est le temps libre et les différentes branches de son utilisation/exploitation/occupation, une cabane dans un arbre comme jardin secret.
 
Tortoise, amélioration d’un vieux surnom de Tortue parce que, comment dire, je ne suis pas des plus dégourdies ni exhubérantes.
 
Leïa, pas du tout pour la Princesse aux Macarons que je ne connaissais pas encore à l’époque, mais juste pour la jolie sonorité (en fait c’est un album des I Muvrini, pour la chtite anecdote).
 
~ I lie inside myself for hours and watch my purple sky fly over me (Evanescence, Imaginary)
~ Tremblant dans les nuages, ne plus jamais se réveiller (Indochine, Crash Me / Belle & Sébastiane)
~ Of course it is happening inside your head, but why on earth should that mean it is not real? (Dumbledore, HP7)
~ Si tu n’es pas une pomme, tu es une banane. (Jeu de nains, Pratchett)
~ Oook! (Le Bibliothécaire, Pratchett)
 
~ I like bananas! Bananas are good. (…) Good source of potassium. (Dr Who, NS110 The Doctor dances)
~ Books! Best weapons in the world. (Dr Who, NS202 Tooth and claw)
~ La vie est une rose dont chaque pétale est une illusion et chaque épine une réalité. (Alfred de Musset)
 
 
* Mur des Flash Moods *


– Je sais bien que la tortue n’est pas une grenouille (La dernière pluie, Emily Loizeau)
– Nobody move! I’ve dropped me brain. (PotC 3)
– Life is life, dreams are dreams, and I’m floating somewhere in between (Life Slash Dreams,
Dan Black)
– Dans ma gorge y’a une angine pas gorgée d’Orangina (Orange, Ours)
– See how eagerly the lobsters and the turtles all advance! (the Lobster Quadrille, Franz Ferdinand – Almost Alice)
– Une trotue est une sorte de maison verte à pattes qui court qui court… (Alice de l’autre côté du miroir, Lewis Carroll)
– Comme toujours, à rêver pour ne pas voir c’qu’y’a autour… (Sans Recours, De Palmas)
– Dove = colombe, turtledove = tourterelle, tove = trotue (Lewis Carroll)
Elle a des idéaux vertigineux, des montagnes d’envies, des tas d’idées pour améliorer la vie (Debout Sur Le Zinc, Elle)
Et dans les zigs et dans les zags, j’ai encore plein d’tours dans mon sac (Petite Musique, Dans mon sac)
– En voulez-vous, dites mesdames… (trad., Y’a pas de gens plus drôles)
– Feel the pressure, in your neck, on you neck, Antoinette… (Badluck Queen, Rita Mitsouko)
J’avais laissé des miettes pour mieux me retrouver (…) J’étais trop dispersé, dis, puis-je encore me rassembler ? (Dispersé, Eiffel)
When she goes to Dreamland nothing bad can happen for she won’t be seen there  (Dreamland, Emilie Simon)
– On a perdu les plans de la Machine à Perdre du Temps (Qui que tu sois, Blankass)
– And escape in time before everything falls apart (Like an elephant, Les Blérots de R.A.V.E.L.)
– And cocoon, bedspoon, I beg, I beg, I beg your pardon, cocoon, monsoon… (Mariee Sioux, Wizard Flurry Home)
A se changer en roi, à hurler à la lune, à traquer la fortune, tout ça pour traîner son poids (Noir Désir, Comme elle vient <= Les Fatals Picard, Noir(s))
– A moins de rester seul sur un point d’inertie, masquer les apparences, à ignorer le pire (Merzhin, Où vont nos pas)
A
nd the days are oh so normal, (…) but how I miss you (Franz Ferdinand, Well that was easy)
– Pour qu’une seule vie en vaille bien deux (Merzhin, Western)
Mais j’ai préféré sans faire exprès canari stressé empêtré dans mes soubresauts (Dionysos, Symphonie pour horloge cassée)
– Hélàs madame, je n’ai plus de merlan, hier encore ben j’en avais pourtant (Naheulband, Hé la p’tit dame)
Ils verront, par-delà le pont, ils verront, la Terre est ronde (La Horde, Inferno)
Il suffit de traverser, ne pas perdre la trace, il suffit de traverser, ne pas perdre la face (Merzhin, Plus loin vers l’ouest)

Maintenant je suis seul et j’écris cette chanson, les zombies sont dehors et je suis en caleçon *J’ai achevé la planète, c’est une désolation* Y’a plus rien dans l’frigo, j’vais mourir comme un con…(Adopte un zombie, MagoYond)
Ei, ei! what dis niht is long! And ich, wiđ wel michel wrong. Sorëgh and murn and fast.(Miri It Is While, trad. anglais 12°s., Krless)
S‘en fut trouver son capitaine : donne-moi mon congé, donne-moi mon congé… pour aller voir ma mie à Grenoble, qui s’meurt de regrets, qui s’meurt de regrets (Pierre de Grenoble, Malicorne)

 

 

* * *
*

 
Si vous avez un p’tit mot à me dire qui ne concerne pas un article, vous pouvez le glisser ici ou en me contactant par mail.

 

Résultat du concours Antho noire pour nuits blanches

J’avais donc mis en jeu un exemplaire de L’antho Noire …pour Nuits Blanches, partiellement dédicacé, depuis le 31 octobre.
Bon, je ne m’attendais certes pas à avoir beaucoup de participations, mais je dois dire que je pensais à un peu plus que 4, dont 1 trop incomplète pour passer iii
Tant pis – après tout ça augmentait les chances des rares participantes…

Hier à minuit, le chapeau s’est refermé, et il en sort ce soir l’annonce de l’heureuse gagnante :

c’est Elise Patati Patata qui l’emporte !

Bravo, j’espère que ça te plaira !
(un mail suivra pour les détails)

Et merci à tous ceux qui ont participé ou simplement fait passer le mot

Concours Antho Noire …pour Nuits Blanches

Ce serait dommage de ne pas fêter Halloween avec ça aussi, hin…

Voici donc un petit jeu-concours pour remettre en jeu l’exemplaire de L’antho Noire …pour Nuits Blanches que j’avais moi-même gagné à un concours de La Cabane à Mots.

Cet exemplaire est dédicacé (non nominatif) par l’équipe de La Cabane à Mots et les auteurs suivants: Corinne Gatel-Chol, Menerahn, et Solenne Pourbaix.

Mais voyez-vous, je ne le laisserai pas partir au premier serial-killer venu !

Pour tenter votre chance (ou conjurer votre malchance, au choix), envoyez-moi un mail par le formulaire de contact en répondant aux questions suivantes :

1) Si on prend le nombre d’auteurs présents au sommaire de cette antho, et qu’on en… supprime un, quel chiffre reste-t-il ?

2) Quelle particularité …chimérique présente le texte bonus ?

4) Mais au fait… on se connaît ? Dites-moi comment vous en êtes venu à ce concours.

5) Mais pourquoi, mon préciieeuux, pourquoi ça nous veut ? Dites-moi simplement pourquoi vous avez envie de gagner ce livre.

6) Je saurai vous retrouver… Indiquez vos coordonnées.
– Votre pseudo :
– Votre adresse e-mail :
– Votre blog ou site (facultatif) :

Votre adresse e-mail doit être valide et consultée régulièrement.
Seuls les participants résidant en France métropolitaine, Belgique, Suisse, et Canada, seront acceptés (afin de me permettre un envoi en suivi).
Le concours se déroule du mercredi 30 octobre au mercredi 6 novembre à minuit.
Le gagnant sera tiré au sort, annoncé ici et contacté par e-mail le lendemain.

EDIT 07/11/09 : Eh ben, on dirait que je ne suis pas la seule à être trop occupée en ce moment !
Je prolonge jusqu’au mercredi 13 novembre à minuit.

Si vous voulez attirer vos amis, votre esprit peut aussi frapper sur Facebook (où mon blog a aussi sa page) !

Mais oui mais oui, c’est reparti !

Ouiiii !!!! Ca y est, mon blog est de retour sur la toile!

Ahlala, ce fut épique… En janvier dernier, mon blog s’est fait pirater et mon hébergeur a suspendu mon compte. Avec l’aide et les conseils de Nico du Miroir, Martlet, Grishka, et le fidèle MoV, j’ai envisagé diverses solutions, et après bien des épisodes et des étapes de boulot, on a trouvé la bonne et tout migré…

Il y a encore quelques trucs à remettre en place, et peut-être (mais j’espère pas) quelques coquilles ou bugs, mais globalement c’est tout prêt à repartir.
Ca m’a manqué, et j’ai vaguement brouillonné en attendant, mais bien sûr ça fait pas pareil, et j’ai plus continué à accumuler les chros à faire que vraiment fait en sorte de m’avancer un peu (comme d’hab’, quoi ).
Maintenant que je ne suis enfin plus sans blog, j’ai plein de trucs à raconter et chroniquer de tous les côtés (3 mois d’interruption totale, c’est long), ça y est: j’hyperventile ha

Bref, on va donc redémarrer doucement (ou pas), plus ou moins dans le désordre, à la Tortoise ^^

Tadaam… ToTiTree est né!

Il y a de ça un bon moment, j’avais reparlé de mon vieux projet d’étudier la question d’un nom de domaine pour simplifier mes url.

L’idée du nom fut une trouvaille de Lael qui me plut tellement que ça fit « tilt »:

totitree, pour TOrtoise’s TImes TREE.

Aujourd’hui, après bien des pérégrinations et une soirée de trifouillages & bidouillages, mais surtout grâce à l’aide de mon fidèle assistant geek Mort-aux-Vaches, totitree.net est mis en place, et d’autre part mes url sont toutes propres!

Alors à priori l’adresse en servhome fonctionnera encore, mais si vous voulez vous mettre à la page avec mes url internes toutes bien nettoyées et faciles à exporter, retenez ma nouvelle adresse officielle:

  http://totitree.net 



Encore un petit progrès, et de taille! On avance! The Tortoise moves!

Tortoise’s Times Tree, 3° repousse !

Et voici mon 3° déménagement de blog!

Le dernier, j’espère, parce que ça a été bien du boulot et c’est pas encore fini…

Certaines listes sont encore à compléter (mais les Bibli*Listes sont à jour, normalement), un bon nombre d’anciens articles sont encore à recopier ici, les commentaires ne suivent pas alors je verrai peut-être pour en recopier à la mano, les liens sont à mieux faire, il reste deux trois trucs à mieux organiser…

Mais over ne me convient vraiment plus, alors j’avais hâte de déménager pour de bon sur mon interface perso rien-qu’à-moi, c’est-à-dire Joomla installé sur ce Servhome grâce au fidèle Mort-aux-Vaches!
Admirez également la superbe bannière qu’Anilori a réussi à me pondre après bien des pinaillages… Chouette, hin?! Mon p’tit univers tout résumé sous son coup de pinceau que j’adore.

Et puis j’en avais un peu marre de devoir faire mes nouveaux articles en double, alors voilà:

je déclare mon blog version 3 ouvert !!!

A la recherche des fanfics passées

Il y a déjà longtemps, je m’étais dit qu’un logiciel ou site qui serait bien, ça serait un qui permette d’inventorier toutes celles qu’on a lues/est en train de lire/veut lire à l’occasion.
Comme j’en ai jamais trouvé, je me suis décidée à me faire ma propre liste bricolée vite fait dans google docs. Je pense même en profiter pour faire le ménage dans mes favoris sur mon profil FF.net, et je voulais mettre la liste de toutes celles que j’ai lues sur mon blog, mais apparement le texte sera trop long pour faire une page fixe, alors je ne sais pas trop si je vais goupiller ça autrement ou finalement garder mon gdocs pour moi.

Bref, je suis donc en train de ré-écumer FF.net et autres, de me redécouvrir plein de fics en cours que j’avais laissées en plan, et, plus frustrant, de tomber sur des profils devenus vides parce que les auteurs ont décidé de tout plaquer et ne donnent plus de nouvelles nulle part.
Et qu’ils décident d’arrêter, je comprend parfaitement, mais qu’ils suppriment tous leurs textes sans qu’on puisse lire ou relire leurs débuts inachevés, ça me flingue…

Overbon

Juste un petit mot pour prévenir que ça y est, cette fois c’est tout bon, y’a plus de soucis techniques sur mon blog!

(c’était encore tout con mais j’aurais jamais pensé à chercher là)

Overbug

Après moult péripéties, j’ai enfin trouvé l’aide dont j’avais besoin pour que les puces des listes s’affichent dans les pages à part: j’ai donc publié le début de mes listes de fanfics lues!

J’étais toute soulagée et prête à enfin me consacrer à compléter et peaufiner ces listes, mais je m’aperçois d’un gros bug sur les liens des catégories, quand on clique dans les liens des « Rubriques » à gauche…
On ne voit que les articles que j’avais collés depuis mon premier blog, ceux que je n’ai jamais vraiment pris le temps de trier et remettre en forme.

Ca commence à me gonfler un brin ><

Donc jusqu’à nouvel ordre, évitez de passer par là, utilisez plutôt les liens des « articles récents »…

Qu’esse’tu racontes de beau

Ce blog est de plus en plus vide, c’est dingue. Ah, il est loin, le temps des débuts où je racontais absolument tout et n’importe quoi de mes petites misères, des pensées qui me traverse le cerveau comme des vacanciers sur une autoroute, ou de mes longues tergiversations shoping dans de vaines tentatives de limiter un peu les folies dépensières…

Ca s’est opéré petit à petit, mais finalement, maintenant il n’y a plus que les « rendez-vous » réguliers qui restent: les épisodes de Dr Who (je voulais faire une pause avec d’autres séries mais finalement je n’y tiens plus, je vais dès que possible embrayer sur les 2 specials suivant, puis les classics, puis Torchwood…), les perles (trop de projets, pas assez de temps!!) et mes listes mensuelles de livres lus, plus ou moins commentées.

En dehors de ça, quasiment plus rien dans le domaine du 3615mylife. Faut reconnaître que je passe énormément de temps sur les forums et tout particulièrement le Vade-mecum, et donc que les topics d’horloge parlante ou de polluage divers me font déjà un très bon déversoir de quotidien, et qu’ensuite je me vois pas aller le redire sur mon blog.

Mais du coup ça me chagrine un peu de voir qu’il n’est plus qu’une succession de caps de Doc Who, de photos de perlages et de listages de lectures. C’est pas que ce blog ait jamais eu la moindre ambition d’être lu et d’attirer du « public », puisqu’au fond il n’est que l’évolution de mon journal perso, mais justement, même en tant que journal perso, ça devient vraiment léger, moi-même j’y trouve plus trop d’intérêt.

Je n’envisage pas encore de l’arrêter parce que je sais que j’aurai toujours besoin d’un espace plus perso pour déverser mes impressions sur le dernier épisode vu, le dernier perlage mené à bout ou tous les titres que j’ai lus, mais je me dis que quand même, au lieu (ou en plus?) du premier réflexe d’aller déblatérer 3 lignes sur les topics de polluage, il faudrait que j’essaye de repenser à mon blog et recommencer à faire des notes plus régulièrement sur tout et n’importe quoi…

Par exemple, en ce moment je suis retombée dans le rhume des foins pour la 2° fois en un mois, j’ai les joues en feu, c’t’horrible, et le nez en grande fontaine (il y a bien une bonne centaine de mouchoirs dans ma poubelle ce soir, et je ne parle que du boulot). Pas encore d’engourdissement hébété à peine moins désagréable qu’une vieille migraine, mais avec tout ce que je vais avaler pendant la nuit ça ne saurait tarder.
Et depuis que le chauffage a été coupé dans mon petit immeuble, je trouve qu’il fait vachement frais dans mon appart’, alors qu’il n’est pas spécialement à l’ombre et qu’en été je crève dans l’étuve (sauf dans la salle de bains, dont la glaciosité est enfin bienvenue).

A part ça, voyons…
J’ai commencé à craquer pour des goodies Discworld, ou plutôt, j’ai réussi à tomber sur des vraies bonnes affaires, pas trop chères et pas annulées parce que « désolé, finalement on l’avait pas en stock, mais on vous rembourse » (pour un seul titre, ça a dû m’arriver une petite dizaine de fois, depuis que je saute sur chaque nouvelle annonce à prix abordable).

Donc j’ai déjà reçu le Discworld Fool’s Guild Yearbook & Diary, et d’autres devraient suivre bientôt. Le Fool’s Guild est bourré de petits détails de la vie de la guilde et de l’année-type d’un étudiant, ça me passionne, et j’espère bien pouvoir en tirer quelque chose d’utile à rajouter à l’encyclo du site du Vade-mecum (dans un intérêt de ficcer autant que de fan et curieuse insatiable).

Ensuite, dans deux petites semaines je vais au concert de Tryo. Pas que je sois spécialement fana, mais ils me déplaisent pas non plus, y’a même des chansons que j’aime vraiment bien bien, et puis c’est un concert à avoir vu une fois dans sa vie, donc autant profiter de l’occasion. Bon, j’avoue que c’est aussi pour suivre Kelkune’n’sister. Mais bon, elle(s) m’a(ont) bien suivi pareil pour Indo ou Superbus sans être forcément bien fana non plus (du moins au départ), et puis de toute façon, une sortie concert est une sortie concert. (qui ne se refuse pas, donc).
En revanche, dès que cette p***** de billetterie sera enfin ouverte, nous aurons nos billets pour le Festival des Veyracomusies, avec en gros icing on the cake ni plus ni moins que la Grande Sophie. Que ça fait justement quelques années que j’adore et que je songeais qu’un de ses concerts était le genre de truc que je voulais vivre dans ma vie. (je préfère finir la phrase comme ça que par « avant de mourir », c’est moins déprimant, lol)
Et on reverra même K, le p’tit suisse, c’est pas négligeable.
Sinon, il y aura évidemment Indo mais c’est dans beaucoup trop longtemps pour que je m’y attarde, et on est en train de se tâter pour se réserver Olivia Ruiz qui passe en fin d’année à un tarif plutôt sympa. Et dont le dernier album m’enchante carrément, même si je l’aimais déjà pas mal avant ça.
Y’a aussi Superbus en fin d’année, mais je sais pas, j’ai moins viscéralement envie d’y aller, surtout après les avoir déjà vus une fois. Même si évidemment, je cracherais pas dessus. M’enfin on ré-étudiera la chose quand la date sera plus proche, et pis voilà.
Parce que ça a beau être des tarfis pas trop exhorbitants, reste que ça s’accumule et que bon, on peut pas s’en offrir à tour de bras, surtout que faut aussi s’organiser pour y aller, surtout si c’est en plein milieu de semaine.
Bref, le programme de base est quand même bien ^^

Hmmm… Voilà, c’est tout ce que je trouve à dire, ce soir.

Les p’tites perlailles

Eh ben voilà, c’est parti! Je me suis créé une rubrique pour parler de mes trucs en perles, et je réunirais les modèles, etc, sur une page spéciale qui restera fixe. Pour le moment elle est pas très chouette parce que j’avais pas prévu que le fond vert ne s’y mettrait pas, mais ça devrait être réglé sans trop tarder (ça dépend du brave MoV ^^).
Mais y’a déjà le modèle du croco de base, et je vais essayer de mettre celui de la Mort-aux-Rats et d’une petite libellule dans la soirée.

Et faudra que j’emprunte encore son appareil photo à mon père un de ces quatre, parce que celles prises avec le portable ne sont vraiment pas top pour voir des choses aussi petites…

M’enfin voilà, c’est partiiii !!!

Piouf

Z’avez vu? Mon blog est redevenu comme avant! L’ami Mort-aux-Vaches m’a redressé le CSS en deux coups de cuillère à pot, et maintenant chuis tranquille. (merci quand même à John et Zach d’avoir commencé à essayer de m’aider avant ça)

Parce que pas plus tard que cet après-midi, je retourne chez mes parents jusqu’à début janvier. Donc avec leur bas-débit sur ligne pas terrible, les heures de connexion à compter, et un certain sens des convenances à respecter (fini les scotchages devant l’ordi à n’importe quel moment, même au repas), je vais être plus ou moins absente du web pendant un petit moment, quoi.

(Cela dit je suis en train de me tâter pour publier ma morporkerie de Noël aujourd’hui ou bien repousser un tout petit peu avec le risque de galérer comme pas possible pour la poster. Mais je voudrais rajouter un paragraphe, et ce matin ça risque de faire court…
I’ll see)

Retour au « par défaut »

Oui, je sais, mon design a changé, c’est tout moche et tout vide. Une sombre histoire de migration interne à over-blog que je croyais déjà réglée, mais le CSS fait bande à part, comme je l’ai appris assez récemment. Or, le CSS et moi on s’entend pas du tout, mais alors vraiment vraiment pas du tout, et c’est pas nouveau. Et ça a l’air assez gratiné à reconstruire. Donc va falloir attendre un certain temps avant que je retrouve mes violets, verts, pourpres, et tout ça.

Voala.

Mille

Mon blog a 1000 articles !

Bon, évidemment, ça compte aussi le petit tas de 155 articles que je préférerais voir ailleurs: mes vieux écrits, principalement, dont mes vieux poèmes qui faussent mes dates d’archives parce qu’au départ j’avais trouvé ça bien de pouvoir leur donner la même date que celle à laquelle je les avaient écrits, alors qu’ils sont bien antérieurs…
Donc il faudrait toujours que je mette au moins ça sur un site à part comme je veux le faire depuis longtemps, mais j’ai toujours pas le courage de continuer à apprendre à faire un site et de le construire.

Avec ça, il y a les « carnets de plume » dont je ne sais plus trop que faire, après tout ce temps où j’ai oublié et donc laissé tomber cette rubrique où je signalais chaque texte que je finissais, et quelques réflexions qui me prenaient en cours d’écriture, en poussant même le bouchon jusqu’à y inclure mes traductions d’articles pour EHP.

Et il y a aussi les trucs ponctuels et inutiles, parfaitement sans intérêt, qui sont fourgués dans « Histo*Blog », et que cet article va rejoindre illico, puisque je ne sais pas me retenir devant ce genre de chiffres symboliques.