[BD] Mémoires de Viet kieu, 1: Quitter Saïgon (Clément Baloup)

En participant à l’actuelle Masse critique de Babelio, j’ai reçu ce petit album BD:


On les appelle les Viet Kieus. Ils constituent la diaspora vietnamienne. Ils ont quitté leur terre natale, poussés par les soubresauts de l’histoire mouvementée de leur pays, marquée par les occupations japonaise, française et américaine, la guerre d’indépendance, la prise du pouvoir par le parti communiste…
Clément Baloup les connait bien : son père est un de ces émigrants, venus en France, intégrés au pays mais aux racines toujours vivaces.

Il nous invite donc à découvrir trois témoignages fort éloignés des sempiternels clichés, trois itinéraires différents mais initiés en une seule et même ville, Saïgon.


Le sujet est sombre, trop à mon goût, ce n’est pas ce genre-là que j’aime lire le plus.

Cela apporte une prédominance de pages dans des tons noirs et gris, et je préfère quand il y a de la couleur… D’autant plus que les dessins colorés de Clément Baloup sont superbes!


D’ailleurs la couleur est bien intercalée avec les vignettes et passages plus sombres, ça équilibre très bien le livre. Cela marque aussi les transitions entre les différents témoignages, le présent du travail de collecte et le passé des souvenirs.

            


J’aime beaucoup le coup de crayon, tous les dessins ont leur patte, entre traits précis et aquarelles ou crayonnés plus impressionnistes, avec toujours un juste milieu.

Et si certaines scènes sont dures, les témoignages sont racontés avec une grande dignité, sous forme de suites d’anecdotes très authentique, et cela nous permet d’en apprendre un peu plus sur ce peuple à l’histoire tourmentée qu’on résume au napalm et aux boat people

Bref: je préfèrerais continuer à découvrir cet auteur avec d’autres sujets, mais j’ai bien aimé!

Laisser un commentaire