Lectures de fin décembre

Je rentre chez moi demain, si tout va bien (nan parce que j’ai chopé la crève et les nuits sont dures). J’ai très hâte de retrouver ma connexion adsl, mais j’ai aucune envie de reprendre le boulot, mais alors du tout du tout. M’enfin j’évite d’y penser tant que c’est pas encore là. J’ai passé des super vacances, avec une super rencontre Vademécumeuse, un Noël un peu gavant mais j’ai connu pire, un bon nouvel an entre copines, des bons thés à gogo et pas mal de beaux cadeaux bien sympas. Surtout des CD et des bouquins, bien évidemment. Dont l’Art du Disque que j’ai dévoré en à peine 2 jours et des tomes de la Compagnie Noire que je déguste petit à petit. D’ailleurs voilà où j’en suis dans mes lectures:

Lus:

– [MANGA] Tsubasa Reservoir Chronicle, 6 et 7 (Clamp)
– [MANGA] Death Note 3
– [MANGA] Ludwig Revolution, 4 (Kaori Yuki)
– [MANGA] Fairy Tail – j’adore le p’tit chat, Happy ^^


 

 

– Nightside, 2: L’envers vaut l’endroit (Simon Green)
– Les Contes de Beedle le Barde (J.K. Rowling) – j’ai adoré voir l’affiche dans le métro, et joli « livre-objet » avec la couverture en relief, pour le contenu c’est plutôt léger et guère enrichissant mais je l’aime bien quand même.
– L’art du Disque-monde (Terry Pratchett & Paul Kidby) – Aah, depuis le temps que je le voulais, celui-là! Cela dit, je m’attendais à plus d’illstrations inédites. Et je ne pensais pas qu’il y aurait autant de texte de Terry.
Mais c’est toujours intéressant de le voir parler de sa création, de la façon dont il voit ses personnages et comment ils ont évolué, etc… Et j’adore le petit encart qui le présente sur le dernier rabat:

« Terry Pratchett est l’auteur à succès de l’oeuvre intitulée « le Disque-monde ». Il vit derrière tout un réseau d’ordinateurs très haut de gamme dans le Wiltshire (relié au reste du monde par un bout de ficelle mouillée). Cette année, il cultive ses propres cornichons. »
Je m’interroge sur cette histoire de ficelle mouillée, mais pour les ordis c’est totalement vrai, comme on l’avait vu sur deux petites secondes d’une vidéo:


Nuit du Porcher 2008

Samedi et dimanche, je vivais la deuxième rencontre IRL de ma vie, cette fois avec le forum du Vade-mecum sur Terry Pratchett.

Ben, voilà, c’était la Nuit du Porcher, chez la môman du BaronBreton en région parisienne, et y’avait aussi Sort, Mort-aux-Vaches, Nef, Anilori, Xaphaniae, Celeb et moi.

Et finalement y’a pas grand chose à en dire sinon que c’était super sympa, surtout de voir les autres en vrai et de pouvoir vraiment discuter du Disque autrement que devant l’ordi, ce qui est impossible ou rarissime dans la vie quotidienne de la plupart d’entre nous.
On a eu droit aux petits pains saucisses à la Planteur, pour être bien dans le ton ^^
On devait se déguiser un peu mais comme l’idée de départ était retombée dans l’oubli et déterrée un peu au dernier moment, y’a surtout eu des bonnets de Noël tout simples, avec quand même deux Père Porcher plus aboutis: un avec les crocs, l’autre avec le costume complet et le crâne de la Mort (Scream, en fait) sous la barbe, comme dans Hogfather, quoi!
(Oh, et j’oubliais le « presque » Feegle qui partait d’une bonne idée!)
Et moi j’avais mon chapeau d’Halloween comme à la Mega Rencontre Pensinienne, auquel j’avais rajouté un ruban rouge avec écrit « ook » en perles, encadrés des motifs d’un livre ouvert avec sa chaîne d’une banane à moitié épluchée. Je l’avais fini juste à temps, j’ai galéré un peu pour faire la banane… (J’en ai fait des photos une fois fini mais j’ai bêtement oublié d’emporter le cordon pour les transférer de mon portable sur l’ordi – donc pas de photos pour l’instant!)
Voilà, et puis Anilori a fait la Mère Porcher en nous offrant à tous des petites friandises (plus un super paquet de thé Dammann frères pour mon anniversaire, je m’y attendais pas et ça me touche beaucoup…)

Et donc on a regardé le making of de Hogfather et une bonne partie du film de Hogfather avant de savourer Colour of Magic, et même quelques scènes coupées.

Bref, des rencontres comme je les aime, et comme j’aimerais bien pouvoir en faire plus souvent…

(PS: ah et finalement, j’avais bien mis ma Morporcherie en ligne juste avant de partir de Creuse! C’est ici.)

Piouf

Z’avez vu? Mon blog est redevenu comme avant! L’ami Mort-aux-Vaches m’a redressé le CSS en deux coups de cuillère à pot, et maintenant chuis tranquille. (merci quand même à John et Zach d’avoir commencé à essayer de m’aider avant ça)

Parce que pas plus tard que cet après-midi, je retourne chez mes parents jusqu’à début janvier. Donc avec leur bas-débit sur ligne pas terrible, les heures de connexion à compter, et un certain sens des convenances à respecter (fini les scotchages devant l’ordi à n’importe quel moment, même au repas), je vais être plus ou moins absente du web pendant un petit moment, quoi.

(Cela dit je suis en train de me tâter pour publier ma morporkerie de Noël aujourd’hui ou bien repousser un tout petit peu avec le risque de galérer comme pas possible pour la poster. Mais je voudrais rajouter un paragraphe, et ce matin ça risque de faire court…
I’ll see)

Lectures de mi-décembre

Fini:

– A vos souhaits, Fabrice Colin

– Le journal de Georgia Nicolson, 5: Un gus en vaut mieux que deux tu l’auras, Louise Rennison : Y’aurait-il encore des tomes à venir? La situation n’est pas à salement parler résolue, je dégoiserais. (toujours ce foutu vocabulaire qui s’insinue automatiquement à la lecture!)
– Les escargots se cachent pour mourir, Michel Pagel (regroupe 2 romans, ai beaucoup aimé le 2°, « le cimetière des astronefs »)
– Un lieu incertain, Fred Vargas
– [BD] Labyrinthes, 1: Le dieu qui souffre (Le Tendre, Pendanx & Dieter)
– [manga] Nana, 1 (Ai Yazawa)
– [manga] Tsubasa Reservoir Chronicles, 3 à 5 (Clamp)


 

 

En cours:
– Mémoire vagabonde, Laurent Kloetzer
– Les Contes de Beedle Le Barde, J.K. Rowling

En pointillés:

– Froidure, Kate Moses
– Faërie n° spécial Terry Pratchett

Retour au « par défaut »

Oui, je sais, mon design a changé, c’est tout moche et tout vide. Une sombre histoire de migration interne à over-blog que je croyais déjà réglée, mais le CSS fait bande à part, comme je l’ai appris assez récemment. Or, le CSS et moi on s’entend pas du tout, mais alors vraiment vraiment pas du tout, et c’est pas nouveau. Et ça a l’air assez gratiné à reconstruire. Donc va falloir attendre un certain temps avant que je retrouve mes violets, verts, pourpres, et tout ça.

Voala.

Dr Who 401 – Partners in Crime

Oh, oh, j’ai trouvé des clins d’oeils là-dedans, j’adore ça!

Par exemple, le coup de la chattière:


Ou Donna qui reste toute rêveuse pendant que sa Grand’Ma s’agite autour d’elle (parallèle indéniable avec Rose et sa mère), et les têtes dans hublots quand leurs chemins se recroisent enfin




Et les aliens envahisseurs de cet épisode sont vraiment trop choupinous
(si on excepte leur mode de préservation en attendant môman)



J’ai adoré la chute, hinhin… On peut dire qu’elle est tombée de haut, la nounou ambitieuse. (Et voilà donc d’où sort le sonic pen.)

Et surtout, mon coeur a bondi avec une fugitive apparition de Rose, je ne sais trop par quel moyen, et c’était bien trop court et tristoune, mais ça fait plaisir et c’est bon signe pour la suite…


Et le p’tit signe adressé au Gramp’s chercheur d’étoiles, quelle belle image de fin ^^



Encore, à nouveau…

Bon, officiellement le nouveau single d’Indo n’est pas encore sorti, mais y’a déjà des « fuites »… On peut le trouver sur radionomy, youtube… Et, déjà alléchée et pantelante que j’étais depuis qu’on en avait eu les quelques premières secondes sur RTL2, j’en ai profité comme tout le monde pour la découvrir en entier.
Ca n’empêche pas que je vais acheter le single dès sa sortie, hin, mais de toute façon je suis un peu déçue parce que ça ne sortira que « digitalement », pas en CD physique, et j’aurais préféré avoir vraiment un CD single, c’est plus mieux et plus sûr, et puis aussi ça fait un beau visuel à exposer, parce que j’aime bien la pochette…


Dans les influences évoquées, y’avait les lettres de poilus, ça se retrouve bien ^^
Et le dégradé en couleur sur fond noir et blanc, ça reflète bien le décalage/paradoxe entre le sombre, la dureté de la guerre, l’omniprésence de la mort, et la vie qui continue quand même tant qu’on est là, les joies malgré tout, l’espoir…
Rah, les mots me paraissent réducteurs, là!

Toujours est-il que quand j’ai été y goûter, je ne voulais pas l’écouter en boucle, je voulais écouter une fois ce que ça donnait en entier. Mais ça a un petit goût de reviens-y, j’ai voulu réécouter mieux une deuxième fois, puis une troisième, une quatrième… Et ça y est, je l’écoute en boucle


Pour finir, je vais me citer moi-même parce que rien ne vaut la spontanéité d’MSN:

« moi j’ai envie de dire: vive le piano, vive la voix trémolotante et grave (posée) en même temps, et vive les paroles qui veulent rien dire mais disent quand même »

The Colour of Magic

Cette semaine, par petits à-coups, je me suis regardé The Colour of Magic, les deux premières Annales du Disque-Monde adaptées en film. Je l’ai trouvé aussi réussi et réjouissant que Hogfather.
Bien sûr, il manque des détails que j’aurais adoré voir, mais bon, y’en a tellement dans le bouquin, aussi… Et globalement c’est très fidèle aux livres, comme Hogfather. Ca fait vraiment plaisir à voir!

Les seuls mini bémols que j’ai relevés, c’est le Patricien qui n’est peut-être pas assez statique – et le Bureau Oblong manque cruellement, Rincevent que j’aurais préféré avec le look Kidby plutôt que Kirby (mais l’acteur l’interprète tellement bien que finalement ça passe bien) et Deuxfleurs avec look plus asiatisant et l’accent itou (mais l’acteur l’interprète tellement bien que… bon, vous voyez), le fleuve Ankh bien trop fluide, le dentier en dents de trolls qui n’affiche pas assez sa diamantitude, et juste une légère incohérence à la fin quand Rincevent agit comme s’il connaissait le Ook sous cette forme depuis toujours, alors qu’il avait encore forme humaine quand il était parti.

Mais à part ça, tout est impecc’…
Je n’ai bien sûr pas pu m’empêcher de faire des caps, et de vous en livrer juste un p’tit échantillon:

L’Arc-en-Bord…


Un Bagage par monts et par vaux ^^


La Mort en plein tea time!



Les mages de l’UI que j’adooore toujours autant…


Et un chapeau de Rincevent particulièrement bien confectionné, je trouve, vraiment admirable.

Et j’ai encore les bonus à zieuter


Le samedi sous la neige…

Bon, alors ces temps-ci, je suis vraiment débordée, ça va de la sensation de ne pas être à ma place au boulot (dans le sens « chuis pas faite pour ça, trouvez-moi vite un placard! » sans oublier « mais qu’est-ce que je fous là??! »), aux premières ruineries tuturesques (ben quoi? automobilistiques, si vous préférez) qui arrivent, avec un détour par les dents qui se réveillent intempestivement alors qu’on leur avait rien demandé (si c’est ça la sagesse, je préfère rester douce dingue, merci bien), mais je dois dire que j’ai passé un très bon week-end que je ne regrette pas, même si…


Même si, comme si ça ne suffisait pas d’habiter au fin fond de la Creuse et de la Haute-Vienne, il a fallu qu’on aille aussi s’enfoncer au fin fond de la Corrèze Mais vraiment au fin fond, hin, on fait pas ça à moitié, nous. Avec un léger détour « mais-non-on-est-pas-perdues » et retour nuitamment sous la neige fraîche. M’en fous, c’était pas moi qui conduisait, héhé. M’enfin chapeau à Elicec, c’était bien joué pour un baptême de neige. 

Bref, tout ça c’était pour aller là:


 

 

 

Hé oui, Volo, pas trèèès loin de chez nous et pas cher du tout, ça aurait été dur de se le voir passer sous le nez. Surtout que c’était vachement convivial et qu’ils se sont bien lâchés, même qu’on a eu droit à des magnifiques solos de chaque musicien (leur guitariste sosie d’Hendrix est toujours époustouflant) et même à deux des nouvelles chansons rajoutées en bonus de Jours Heureux, les géniales « Ma p’tite chanson » et « J’espère« .


Et le groupe de première partie était sympa aussi, et vraiment une ambiance générale « petit truc du coin / on fait comme chez nous » bien agréable. Sauf que bon, on évitera d’y retourner à des périodes neigeables, quand même

Lectures de novembre, fin

Fini:

– Les Salauds Gentilhommes, 1: Les mensonges de Locke Lamora, Scott Lynch : mouip, plutôt bien.
– H2G2, t.3: La vie, l’univers et le reste, Douglas Adam : toujours fan, globalement.
– [manga] Tsubasa Reservoir Chronicles, 2 : toujours fan, résolument ^^

(- et relu xxxHolic 3 – et Matilda, de Roald Dahl)


 

 

En cours:

– A vos souhaits, Fabrice Colin : très très bien, bonne intrigue, très drôle, avec assez de sérieux quand même, une ambiance géniale… (presque fini)
– Mémoire vagabonde, Laurent Kloetzer : coup de pif, plus passionnant qu’il y paraît.
– [manga] Tsubasa Reservoir Chronicles, 3

En pointillés:

– Froidure, Kate Moses
– Un lieu incertain, Fred Vargas
– [manga] Bleach, 1
– Faërie n° spécial Terry Pratchett

Making-of Hogfather

Hop là, je termine les bonus de Hogfather avant de passer à Colour of Magic…




J’adore les essayages de Terry pour son rôle du vendeur de jouets.




(Elicec, j’ai pensé à toi, devine pourquoi ^^)


Par contre j’ai été étonnée de repérer une femme au service des mages…

Ca ne peut être que Madame Panaris, mais je la vois pas aussi pimpante et accorte… Et encore moins oeuvrant comme ça au plein jour, au milieu des mages qui sont si regardants à ce qu’aucune femme ne franchisse les portes de l’UI, sauf en de très très rares exceptions… Mais bon, ce n’est qu’un film, après tout.

Sinon, l’alerte incendie et tous les costumés dehors, c’est assez cocasse ^^

(comme l’inondation du studio)




Dr Who 4002 – Voyage of the Damned

Allons-y Alonso, c’est reparti pour Doctor Who…

Paraît que la saison 4 arrive sur France 4 à partir du 23 décembre? C’est cool, ça me laisse juste le temps de prendre un peu d’avance, parce qu’il est hors de question que je les regarde en VF sans les avoir vus d’abord en VO ^^

Et j’attend un peu début décembre pour m’acheter le coffret complet (avec les contes de Beedle et le single d’Indo, ça sera ma limite d’achats du mois). Oh, et je me prendrai la B.O. aussi, tant qu’à faire! Surtout qu’il me semble déceler un petit changement dans le générique de cet épisode de Noël, hmm?

M’enfin bref, revenons à nos moutons, ou plutôt à notre Tardis au moment où il se faisait un tout petit peu rentrer dedans par la proue du Titanic. Pas le Titanic qu’on connaît, hin, celui-là le Doc y était déjà sous sa neuvième forme (hé oui, les tout premiers épisodes sont ceux qui marquent le plus, je me souviens encore de ce détail plus qu’anecdotique).


Donc un Titanic de l’espace. Mais avec le look quand même, hin, autant en profiter.

(Ahah, le motif de la fenêtre m’a fait penser à Yuko… Je lis trop les Clamp)


Et donc encore une nouvelle rencontre… Soit dit en passant, j’aurais pas reconnu Nicole Kidman si je l’avais pas su.

(EDIT: ah ben c’est normal, en fait c’est Kylie Minogue. Mais quand même ^^)


Aaaah, cette image est tout simplement parfaite… C’est Noël, on est dans un vaisseau spatial délicieusement rétro, et le Doc et sa compagnonne du moment contemplent la Terre. Un écho, un summum de la série.


M’enfin quand on voit des trucs qui ressemblent aux Anges Pleureurs, déjà on se doute qu’il va y avoir de l’action…


Cela dit, une petite blagounette est toujours possible avec un tournevis sonique…

Stoïque et l’air de rien.

Juste comme ça en passant, sur l’impulsion du moment. J’adore ^^

D’ailleurs y’a pas mal de moments vraiment marrants dans cet épisode… Entre le Yookay, la Great France, et la reine d’Angleterre qui fait coucou en robe de chambre et bigoudis, j’ai bien gloussé comme une perdue devant mon ordi


Et les rives de la Tamise sous la neige, avec le Tardis qui s’estompe, c’est tout à fait de circonstance par les temps qui courent… Snow time!

Quoi de neuf côté scribouilleries

Alors quoi de neuf… J’ai posté deux nouvelles Vignettes Tortueuses (« Vie de patachon » – « Gourdiflot et sigisbée »), issues de la récente décade des mots appliqués sur le Monde de l’Ecriture, et de la précédente que je n’avais pas encore mise en forme pour FF.Net.

J’ai aussi commencé à publier mon début du Vent dans l’Aven, finalement, toujours sur le Monde de l’Ecriture, ce mini feuilleton qui vient étoffer encore ma Mosaïque…

Je devrais en profiter pour m’y remettre, écrire la suite de cet Aven…

Mais en ce moment j’oscille un peu entre ça et deux autres projets en cours: d’abord ma p’tite idée de one-shot qui pourrait donner un truc du genre de l’Autoportrait, si j’arrive à développer ça comme je l’ai en tête… J’ai déjà précisé le titre: La Complainte de la Sanglotière (The Sobwobbler’s Lament)

Et ensuite j’aimerais me remettre sérieusement à mes idées pour ma Morporkerie de Noël, je voudrais vraiment pouvoir la poster à la bonne période. Sans oublier celle sur l’espace B, mais c’est pas aussi « pressé ».


Voilà…

Lectures de novembre

Fini:

– Le soldat chamane, t.4: La magie de la peur (j’adore! vivement la suite…)
– Jeu de Nains, Terry Pratchett (tellement plus savoureux en VF!)
– L’attentat, Yasmina Khadra
– La dernière fille avant la guerre, Chloé Delaume
– Les Thanatonautes, Bernard Werber
– [manga] Death note, 2
– [manga] Tsubasa Reservoir Chronicles, 1


 

 


 

 

– [manga] Ludwig Revolution, 3
– [BD] Les échaudeurs des ténèbres, 1: Les dents du bonheur, Alary & Mandico
– [BD] Les échaudeurs des ténèbres, 2: Zubrowka, Alary & Mandico

En cours:

– Les Salauds Gentilhommes, 1: Les mensonges de Locke Lamora, Scott Lynch
– H2G2, t.3: La vie, l’univers et le reste, Douglas Adam
– Froidure, Kate Moses (romance la fin de la vie de Sylvia Plath, encore curiosité indochinoise)

– Faërie n° spécial Terry Pratchett
– [manga] Bleach, 1 (j’ai du mal… vraiment trop glauque)
– [manga] Tsubasa Reservoir Chronicles, 2


 

 


Eeet voilà!

Après seulement un peu plus d’un an le site du Vade-mecum, et toute son équipe, est heureux de vous annoncer qu’il évolue !

Afin de vous fournir des news toujours régulières, des critiques le plus proche des sorties mais aussi et encore plus d’informations sur le Disque et également nombre d’images, le Vade-mecum change d’adresse.

Vous pouvez dès à présent nous retrouver ici :
www.vademecum-dm.com

Avec un design et une navigation bien plus agréables, le Vade-mecum garde son objectif premier : Vous fournir encore et toujours un maximum d’informations sur Terry Pratchett et le Disque-monde.

Alors à très bientôt sur le Nouveau site du Vade-mecum !


 

Dr Who 4001 – Time Crash

Allez, pour 8 minutes je peux bien encore me faire une petite vidéo aujourd’hui… Allons-y pour le mini bonus de transition Doctor Who!

Je ne m’attendais absolument pas à ça!! Le cinquième Doctor en face du dixième… Fallait le faire!



J’adore le « tope-là » qui passe à côté



Et Ten qui le remercie parce qu’il a été son Doctor, c’est émouvant…



Ca a dû être un très grand moment pour tous les britanniques!
Raison de plus pour chercher à regarder les « classics » quand j’en aurais fini avec la « nouvelle » série…

Torchwood 101 – Everything changes

Pfiou, ben ça y est, j’ai commencé Torchwood… Et pour l’instant ça me plaît.
C’est différent du Doc, effectivement, pas le même esprit. Mais y’a quand même un p’tit quelque chose, et puis c’est jamais très loin, avec l’histoire de Captain Jack, Cardiff…
Et la musique est vraiment belle!

J’ai bien envie de pousser un peu plus loin.
Même si les épisodes prennent plus de temps et que j’ai un petit souci côté timing de sous-titres.


M’enfin je pense que je vais quand même d’abord continuer Dr Who avant d’y revenir ^^

About Swaps

Ce week-end, j’ai enfin lu « L’attentat » de Yasmina Khadra, livre que j’avais reçu dans le cadre d’une chaîne d’échanges de livres de poche… L’été dernier. Oui, quand même, il était temps, je vous l’accorde. Mais bon, ce n’est pas le genre de livres vers lequel je vais spontanément, même si justement c’est tout l’intérêt d’un échange « anonyme » et que je suis toujours partante pour lire d’autres choses. Et Yasmina Khadra m’intriguait, j’avais déjà l’intention de lire un peu ce qu’il fait, donc c’était l’occasion ou jamais.
Bref, voilà, c’est lu, chose faite. C’est sombre, comme je m’en doutais, normal vu le sujet et le contexte, les attentats suicides au proche-Orient, la façon dont les proches réagissent, l’ont vu venir ou non, comprennent ou non… Un contexte toujours intéressant mais pas bien joyeux, quoi. Mais c’est bien écrit, y’a vraiment un bon style, c’est prenant et juste…
Voilà, donc une lecture que je ne regrette pas.

Mais je me rend compte quand même que cette chaîne d’échanges était mal organisée… D’ailleurs c’est l’unique livre que j’ai reçu sur les je-ne-sais-plus-combien qui étaient censés me revenir.

J’ai récemment découvert le Victorian Christmas Swap, qui m’a l’air beaucoup mieux organisé, avec une centralisation des inscriptions, un formulaire à remplir pour définir ses goûts, un timing clair et net… J’ai voulu m’y inscrire mais je m’y suis prise un peu trop tard, vraiment dommage! D’autant plus que la thématique m’inspirait bien… M’enfin, un autre fois.

En cherchant un peu sur le web, je me rend compte que les swaps ne concernent généralement pas les livres, mais plutôt les activités créatrices… Du coup, les swaps à base d’échanges de livres ne courent pas les rues, du moins de ce que j’ai pu voir… Et souvent ça demande quand même un certain budget. N’empêche, je vais continuer à surveiller, j’aime vraiment l’idée.

Il y a aussi le bookcrossing, qui consiste à « libérer » des bouquins dans la nature, les abandonner dans des lieux publics et les laisser se faire trouver au gré du hasard. Perso, ça me tente beaucoup moins. Surtout que je verrais plus ça dans des grandes villes qu’ailleurs… Et je trouve qu’il y a quelque chose de plus distant, de trop aléatoire et anonyme.

Bref.

A little bit of music…

Yaha, y’a du nouveau côté Indoooo!!!! Par encore le titre du nouvel album de mars, mais déjà les premières dates de la tournée!! Avec tarif unique comme l’an dernier, accessible, quoi… Dès que c’est en vente (et ça va plus tarder), je fonce acheter nos places… Et vivement le 7 novembre 2009!! Ca tombe un samedi, en plus, pas de souci à se faire…

C’est pas le cas de Superbus, et là on hésite plus à prendre les places tout de suite… On va au moins attendre l’album en février. En croisant les doigts pour qu’il reste longtemps des places… Bon, toutes les dernières fois on avait acheté nos places relativement tard, mais j’ai toujours cette trouille de me casser le nez au moment où on se décide.

Je trouve ça quand même un peu pénible, cette manie de lancer la tournée avant même que l’album soit sorti, et pas seulement quelques jours avant, mais carrément plusieurs mois (voire un an tout rond) à l’avance…

M’enfin bref, au moins pour Indo je sais que je peux y aller, j’ai déjà de la bonne compagnie bien motivée Très souriant
Pis bon, si l’album nous branche bien et que les concerts sont toujours aussi magiques (de fortes chances que ça se confirme, j’ai l’impression), j’ose espérer secrètement (euh, non, même pas secrètement, d’ailleurs!) qu’on fera d’autres dates, genre une supplémentaire à Limoges ou carrément des crapahutages ailleurs si c’est faisable…


En attendant, bah y’aura le single début décembre, et surtout l’album complet en mars… J’en bave d’avance, j’ai vraiment hâte de découvrir ça!

A part ça, une petite découverte ma foi sympa: The Ukulele Orchestra of Great Britain

Par exemple, leur reprise de smells like teen spirit est assez énorme (zieutez particulièrement le chevelu tout à gauche, bien dans son trip, lol)

Ils m’ont un peu réconciliés avec le ukulele, instrument qui a plutôt tendance à me sortir par les trous de nez… (non mais c’est vrai, quoi: Fersen, Da Silva, Dionysos, mais qu’est-ce qu’ils ont tous à délaisser leurs violons et guitares pour ce petit machin ridicule?)

Shop-ping-pong hivernal

Je fouine un peu en faisant mon shopping (DVD double Colour of Magic et craquage pour la Fob Watch de Doctor Who, entre autres) du mois (enfin, il faut que je me maîtrise pour que ce soit bien la seule fournée de ce mois-ci – et attendre décembre pour le coffret saison 4 de Dr Who, en même temps que les Contes de Beedle le Barde), or donc, voilà-t-y pas que je découvre que Loreena sort encore un album de Noël!!


C’est trop beeaauuuu!!!! Bon, y’a des chansons que j’ai déjà sur ses anciens albums de Noël, mais pt’être que c’est orchestré différemment ou chais pas, pis y’en a quand même un p’tit nombre que je connais pas… Pis y’a un DVD, pis le boitier est trop magnifique, pis y’a des prix un peu baissés sur son site (Quinlan Road), alors je ne peux pas résister une seconde de plus


Et comme si ça suffisait pas, Enya s’y met aussi avec « And Winter Came »…


Gaaahhh!!!
Bon, celui-là, je vais le rajouter à ma liste de Noël, ça fera un truc de plus pour mes parents qui galèrent toujours pour trouver ce que je demande…

Déphasée

Je me sens un peu bizarre ces jours-ci, du mal à me motiver pour grand chose, je crois… J’ai un peu l’impression de devenir trop « adulte », ça « s’affole » un peu au boulot, faut bien suivre le mouvement… Serait-ce l’attitude « pro », « publique », qui me déteint dessus? Je crois que j’en suis pas encore là, rien n’a vraiment changé, mais…
Je sais pas, mais vendredi dernier, cette sortie entre copines (dont une pas revue depuis des années), ben je me suis sentie déphasée, en décalage. Bon, pas à fond, hein, et j’ai quand même passé une bien bonne journée, mais j’étais comme qui dirait pas bien dans l’esprit. Je savais plus faire la folle.
(mais l’ai-je jamais su? Autrement que intérieurement ou sur le clavier, je veux dire, et encore?)
J’avoue que ça m’a pas mal turlupiné les jours suivants. Maintenant, ben c’est passé, je suis plutôt revenue à mon bon vieux mode « wait and see », « au jour le jour », « on verra/ça ira bien »…

Pis comme de coutume, je manque pas d’occupassions pour penser à autre chose!

En particulier ceci, tiens…

 


Dr Who 311-312-313 : Utopia / The Sound of Drums / Last of the Time Lords

Je reste une fois de plus sans voix, sans mots…

J’ai juste envie de dire que c’était cool de revoir Captain Jack…




Faut vraiment que je jette un oeil à Torchwood…

Et à part ça, ben juste Wahou, et Piouf (et « What?! »)






Si ça me lessivait pas autant à chaque fois, je crois que j’enchaînerais direct avec la suite. Mais c’est mieux de faire durer ^^

Lectures d’octobre, fin

Fini:

– Nightside, 1: Vieux démons, Simon Green : très sympa
– Brûlée vive, Souad
– Balzac et la Petite Tailleuse chinoise, Dai Sijie
– Le soldat chamane, t.3: Le fils rejeté
– H2G2, T.2: le Dernier Restaurant avant la fin du Monde, Douglas Adams

– Le château de Hurle, Diana Wynne Jones

En cours:

– Le soldat chamane, t.4: La magie de la peur
– [manga] Ludwig revolution, t.3, Kaori Yuki
– [manga] Tsubasa Reservoir Chronicles, 1
– Les Thanatonautes, Bernard Werber
– Jeu de Nains, Terry Pratchett (je l’apprécie quand même beaucoup mieux en VF!)

Déterrage de poème

J’ai enfin fait le ménage sur ce blog, j’ai enlevé tous mes vieux textes. Ils sont au chaud sur un GoogleDoc, je sais pas encore trop ce que je vais en faire, si je tente de me faire une page web « musée » ou si je le garde simplement là, dans son coin. C’est que pour la plupart, c’est vraiment des pauvres trucs que je trouve tout pâlots, maintenant, et qui servaient surtout à m’évader et extérioriser un peu, à l’époque où je les ai écrit, qu’ils soient plus ou moins récents…
Donc je sais pas, je vais voir. Au moins, maintenant, mes archives ne sont plus faussées!

Bref, je suis retombée sur un vieux poème, un des tout premiers, que j’aime bien… J’ai pas mal hésité mais j’ai fini par le poster sur le MdE, normalement on peut le lire même sans être inscrit

A part ça, je travaille toujours sur Bibliotheca Multiversalis, à fréquence yo-yo, mais c’est toujours en cours…