2013: le Récap Bloguesque

Bon, eh bien maintenant que le Récap’ 2013 est à clôturer – et que janvier 2014 est déjà bien entamé, je voulais faire non pas un bilan, vu comment mon bloguing reste décidément très aléatoire et incomplet, mais plutôt un petit focus sur mes meilleurs coups de coeur de l’an passé…

Mais en fait, en examinant ce que j’ai pensé à lister tout au long de l’année, je me rend compte que quasiment toutes mes lectures ont été des coups de coeur ! Surtout en SFFF.

Il faut juste que j’en chronique encore une bonne partie…
Et j’ai tellement de retard constamment auto-alimenté que je n’ose même plus lister ma PAC (Pile A Chroniquer), ni ma PAL d’ailleurs.
J’ai du mal à trouver la motivation de m’y coller, et pourtant j’ai toujours très envie, je dirais même besoin, de continuer à chroniquer toutes mes lectures, mes visionnages, mes vadrouilles, mes bricoles…
L’idée revient souvent de refaire des petites revues en quelques lignes, pour en parler quand même en attendant de faire des chroniques, sans pour autant forcément m’imposer un rythme, qu’il soit mensuel ou autre. Mais bof, je sais pas, pour l’instant ce format ne m’emballe toujours pas des masses. Je tenterai peut-être quand même à l’avenir, on verra.
J’ai aussi des envies et de vagues idées de réaménagement de mon blog (sans trop être sûre que ce soit techniquement faisable pour moi, ni pour l’instant que ça en vaille vraiment la peine).

Bref, si vous me connaissez, vous savez aussi plus ou moins que je traverse une période délicate et difficile d’une manière générale ces temps-ci.

Je me contente donc de me dire que ça finira bien par revenir, et en attendant je fais comme ça vient, ou pas, et puis voilà happy

*

coeur   coeur   coeur

Si je devais quand même gratifier/dégager quelques mentions très spéciales, ça donnerait ce top 10 :

Anno Dracula (Kim Newman) que j’ai adoré,

Âmes de verre (Anthelme Hauchecorne) qui m’a bluffée,

Sans Âme (Gail Carriger) qui fut une découverte fort sympa,

Un privé sur le Nil (Sylvie Miller & Philippe Ward) qui a tenu ses promesses et sa place dans mon coeur,

Rue Farfadet (Raphaël Albert) qui m’a beaucoup séduite aussi,

Le magicien et le golem (Philippe H. Besancenet) qui fut une petite découverte très sympa,

Haut-Royaume (Pierre Pevel) qui a encore renforcé ma fanitude,

Le Déchronologue (Stéphane Beauverger) qui m’a mené au bout de son voyage, le chapeau bien bas,

Le rêve du prunellier (Rozenn Illiano) qui m’a ravie,

Réalité 5.0 qui est une des meilleure anthologies multi-auteurs que j’aie lue.

*

Voilà. Sur ce, je nous souhaite une fabuleuse année 2014, avec toujours plus de bonnes lectures et de belles rencontres en tous genres ! well

Laisser un commentaire