La ferme des animaux (George Orwell)

Et voilà le deuxième titre que j’avais pioché pour le défi Blog-o-trésors: La ferme des animaux, de Orwell, un classique que j’avais envie de lire depuis que j’en avais étudié des extraits en anglais…

Eh ben je suis plutôt déçue. Enfin, je vois bien les enjeux du texte et l’évident parallèle dénonciateur, ça m’a bien rappelé mes cours d’histoire-géo sur le communisme et tout ça, mais dans la forme je m’attendais à plus d’ironie et aussi plus de crédibilité, peut-être. Parce que des animaux qui arrivent à manier eux-mêmes des outils agricoles, dès ce moment-là j’ai eu du mal à rester accrochée.

Même si je comprend bien la démarche. Mais ce n’est pas ce que j’aime lire.
Je n’en retire que la petite satisfaction d’avoir acquis une référence de plus, rien d’autre…

Laisser un commentaire