Days

<< < juin 2017 > >>
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
27 28 29 30    

Modération

 

Pour des raisons de sécurité, les commentaires sont soumis à modération.
Ne vous inquiétez donc pas si vous en postez et qu'ils n'apparaissent pas immédiatement !

Derniers commentaires

Lait concentré et confiture de lait

J'avais presque un litre entier de lait demi-écrémé, qui ne servait plus après un ou deux gâteaux.
Pas grand chose d'autre, alors mes recherches pour ne pas gaspiller se sont vite fixées sur un défi tentant : en faire de la confiture de lait.

conf lait pot

La plupart des recettes que je trouvais sur le web utilisaient des boîtes de lait concentré sucré, mais j'ai fini par en trouver une sur le site cuisineaz qui partait de lait simple, certes entier et non demi-écrémé, mais c'était ce que j'avais de plus proche.

J'ai suivi cette recette très minutieusement, ce qui consistait à :

* Verser dans une casserole 1 litre de lait, 500g de sucre (en poudre ou sucre glace, j'ai mis un peu moins d'un quart de sucre glace), et 2 gousses de vanille (j'ai préféré remplacer par quelques pincées de vanille en poudre, d'arôme naturel liquide et de sucre vanillé).

* "
Porter doucement à ébullition en remuant constamment à l’aide d’une cuillère en bois."
"Laisser mijoter à petit feu pendant 1 h 30, jusqu'à ce que le lait soit réduit en crème.
Mélanger régulièrement tout au long de la cuisson, particulièrement lorsque le lait commence à prendre petit à petit une teinte beige-brun.
Veiller à ce que la crème ne se cristallise pas, pour que la confiture de lait reste bien lisse et ne se transforme en caramel granuleux.
Placer la casserole dans un bain d'eau glacée. Remuer avec la cuillère en bois pour faire tiédir la confiture de lait. Egoutter la casserole et laisser refroidir."

Je trouvais que la durée d'1h30 était étonnamment courte, et effectivement, une fois la préparation refroidie, ça n'avait pas figé et ne ressemblait pas du tout au résultat visé. J'ai donc résolu de le reprendre le lendemain en passant plus de temps à la casserole, à mijoter en remuant régulièrement.

Grâce à une artisane confiturière de mes contacts, j'ai eu l'explication : avec cette recette, j'avais fait du lait concentré sucré !

Et un temps plus long à la casserole le transformerait effectivement en confiture de lait.

En suivant ses conseils et réponses à mes petits doutes, j'ai repris une longue cuisson à petit feu (et sans couvercle) le lendemain, d'une durée que je n'ai pas vraiment chronométrée mais que j'estime à environ 3h.
Avec le temps, j'ai commencé à voir une texture plus crémeuse et proche d'une confiture sur les bords de la casserole. La préparation a aussi commencé à vraiment prendre une couleur plus brune.

conf lait

A partir de là, il ne restait plus qu'à continuer encore un peu pour une texture plus épaisse, tout en veillant bien à éviter la cristallisation ou le brûlé...

Quand j'ai décidé d'arrêter la cuisson, j'ai empoté à chaud, avec la technique du fermé-retourné pour une conservation plus longue. Ca me paraissait assez incroyable vu comment c'était encore liquide, mais après une nuit à reposer au frigo, cette fois mes pots contenaient bien une belle confiture de lait, caramélisée à souhait !

Il faut donc compter vraiment plusieurs heures, occupées à surveiller et touiller, le volume initial réduit beaucoup, mais le résultat en vaut largement la peine, et je n'ai plus qu'à remettre ça en tentant des variantes, avec du chocolat dedans, par exemple...

 

Mini carrot cakes au gingembre mariné (gari)

Quand on mange japonais, on est généralement fournis en divers assaisonnements et condiments : sauces, wasabi, gingembre mariné...

gari

Et justement, comme nous ne mangeons jamais ce gingembre mariné - ou gari (à ne pas confondre avec la farine de manioc du même nom), j'avais envie de l'utiliser dans d'autres recettes, si possible du sucré...

Après quelques recherches, j'ai fini par me lancer, pour un résultat assez sympa ni

gingercarrot1

Je me suis inspirée d'une recette de "muffins carrot' cake et épices", en l'adaptant comme suit :

Ingrédients :

- 90 g de sucre roux
- 60 g de beurre
- 1 cs d'huile
- 2 oeufs
- 90 g de farine
- 1 cc d'épices
- 1 cc de levure
- 60 g de carottes
- env. 15 g de gingembre mariné

* Verser dans un saladier le sucre, le beurre ramolli ou fondu, l'huile, et bien mélanger.

* Incorporer les oeufs en battant bien, continuer en ajoutant la farine, les épices (le plus conseillé est d'utiliser un mélange 4 épices pour pain d'épices), et la lecure. Bien bien mélanger pour obtenir une pâte homogène.

* Eplucher les carottes, puis les râper et hacher pour l'incorporer à la pâte, jusqu'à atteindre les 60 g.
Egoutter et râper les tranches de gingembre mariné, et les inclure aussi à la pâte. Les 15 g sont indicatifs, mais une bonne moyenne pour qu'ils soient en bonne proportion au minimum.

* Encore bien mélanger le tout.

* Préchauffer légèrement le four à 180°C.

* Beurrer des petits moules, et y verser la pâte bien mélangée, à environ 3/4 de chaque moule : comme tout cake ou gâteau de ce genre, ils vont gonfler et un peu déborder pendant la cuisson.

* Laisser cuire pendant 25 à 30 minutes.
Eventuellement vérifier avec un couteau, et selon comment les gâteaux se sont détachés un peu des bords de leurs moules...

Laisser refroidir, et c'est prêt !

gingercarrot2


Cela donne des bouchées très légèrement épicées, que les bouts de gingembre disséminés rehaussent de petites touches chaudes.

Bien sûr, ici le but est de trouver une autre utilisation au gingembre mariné qui accompagne habituellement sushis et sashimis, mais il doit pouvoir être remplacé par des cubes de gingembre confit avec tout autant de succès. 

J'ai aussi essayé une demie-fournée en remplaçant deux dixièmes de la farine par de la farine de châtaignes et de la poudre de noisettes, et cela n'a pas fait de différence flagrante, je pense donc essayer à l'avenir une version sans gluten avec uniquement de la farine de châtaignes - dans ce cas je ferai bien sûr une petite mise à jour de cet article !

 

Fondant aux dattes et pomme (par mixer)

 Un paquet de dattes qui traîne, une pomme esseulée...

Allez hop, une recette sur 750g.com, quelques ajustements et une session mixer, et voilà un nouveau miam de Mamie Tortoise !

datfig0

Ingrédients :

- 250g de dattes
- 250 ml d'eau
- 1 cc de bicarbonate de soude
- 150g de sucre
- 60g de beurre
- 2 oeufs
- 150g de farine
- 1 pomme

* Commencer par faire bouillir l'eau (très rapide au micro-ondes ou à la bouilloire).

* Dans le bol du mixer, verser l'eau, les dattes dénoyautées et la bicarbonate de soude. Mixer.
(attention aux projections, c'est la partie la plus délicate de la recette, il vaut mieux bien maîtriser son robot.)

* Ajouter le beurre (coupé en cubes et/ou ramolli, ou l'équivalent en margarine) et le sucre, mixer.

* Ajouter les oeufs, puis une partie de la farine, mixer.

* Peler la pomme, la couper en tranches et les ajouter en petits bouts. Compléter avec le reste de farine. Mixer.

* Mixer encore.

* Préchauffer le four à 200°C.

* Préparer le moule selon sa préférence (fond et bords beurrés/farinés, recouverts de papier cuisson, moule en métal anti-adhésif ou en silicone...), y verser le contenu du bol mixé.

* Laisser cuire pendant environ 40 mn, toujours à 200°C.

Et voilà, un fondant très moelleux au bon goût sucré et fruité : la pomme bien dosée complète parfaitement la datte, pour alléger le coté "lourd" en le relevant d'un tout petit côté acidulé.

J'avoue avoir eu quelques doutes au sujet de cette pomme, mais je ne regrette absolument pas d'avoir intégré cette pauvre orpheline, bien au contraire !

datfigg1

Et ça peut aussi faire une variante des figuins, cette spécialité si spécifique du Disque-monde, pour les connaisseurs

datfig3

 

Mini gâteaux au café

Une subite envie de gâteaux au café, encore des fonds de placard et de frigo, une recette assez approchante de ce que j'avais en tête, et me voilà repartie à l'aventure !

minigatcafe1

Ingrédients :


- 2 oeufs
- 60 g de beurre
- 250 g de pâte d'amandes

- 200 g de farine
- une pincée de bicarbonate de soude
- 2 cs de café soluble dans 3/4 d'un verre (env. 10 cl) de lait
- 2 cs de cappuccino vanille dans 3/4 d'un verre de lait
- une poignée de raisins secs macérés dans un peu de rhum

* Dans un saladier, battre les oeufs et le beurre fondu.

* Couper la pâte d'amandes en fins morceaux, et l'incorporer avec l'aide d'un mixer/batteur.

* Ajouter la moitié de la farine et bien mélanger, sans hésiter à utiliser encore le mixer/batteur.

* Dans un verre rempli aux trois quarts de lait, mélanger deux cuillères à soupe de café soluble, et incorporer le tout à la pâte.

* Ajouter le reste de farine, et renouveler les trois quarts de verre de lait avec cette fois du cappuccino vanille en poudre.

* Ajouter enfin les raisins avec leur rhum, et bien mélanger une dernière fois, y compris avec le mixer/batteur.

* Verser la pâte dans des mini moules en silicone, en remplissant les empreintes aux trois quarts.

* Enfourner à four préchauffé à 180°C pendant 15 minutes.

minigatcafe2


Dégustez ces petites gourmandises fortes en goût - et en gras ? mais c'est la vie, c'est bien connu ! 

 

Sablés anchois-gruyère par mixer

Parce que même si c'est un peu choisir la facilité, on peut aussi avoir besoin d'inspiration avec un robot mixer... Donc j'avais des anchois, et envie de rester dans les sablés.
La première recette trouvée fut la bonne, avec quelques adaptations de mon cru sinon c'est pas drôle :

sablesanchois

Ingrédients :

- 60 g de farine
    - 30 g de margarine
- 20 g de beurre salé (froid, en petits morceaux)
    - 30 g de gruyère râpé
    - 4 filets d'anchois à l'huile égouttés
    - trois pincées de poivre
- une pincée de bicarbonate de soude

* Tout mélanger au robot mixer, jusqu'à obtenir une boule de pâte.

* Laisser reposer environ 15 mn.

* Etaler la pâte au rouleau pour une épaisseur d'environ 1 mm, découper à l'emporte-pièce.

* Mettre au four préchauffé à 200°C, pendant à peu près 10 minutes.

Et grignoter à l'envi !

 

Biscuits sablés citron amande avec option confiture

Pour les sablés aussi, je suis en quête depuis quelques temps d'une recette qui permette de faire joujou avec mes emporte-pièces, tout en ayant vraiment du goût et un certain moelleux.

Je crois que je tiens quelque chose, avec cette recette adaptée d'un combo entre des biscuits citron-amandes (avec des mesures québecquoises à convertir grâce au génial outil de supertoinette.com) et des sablés amande à la confiture.

sables3

Ingrédients :

- 80 g de sucre (blanc ou roux)
- 1 sachet de sucre vanillé
- une pincée de sel
- deux pincées de bicarbonate de soude (ou de levure chimique)
- 1 oeuf
- 190 g de farine
- 80 g de beurre
- 100 g de poudre d'amandes
- 8 cs de jus de citron
- option : confiture ou gelée de fruits
- option : vermicelles de sucre colorés
- option : colorants alimentaires

* Dans un saladier, battre les sucres, sel et bicarbonate avec l'oeuf, jusqu'à blanchir le mélange.
Incorporer la farine par petites quantités en mélangeant bien.
Ajouter le beurre fondu pour faciliter la tâche.
Incorporer la poudre d'amandes alternée avec le jus de citron.
Bien mélanger une dernière fois.

* Former la pâte en boule et la laisser reposer au moins une heure, à température ambiante ou au frigo (personnellement je préfère la première option quand il y a du beurre).

* Préchauffer le four à 200°C.

* Comme pour tout sablés, saupoudrer un peu de farine sur une surface plane et travailler la pâte.
Aplatir au rouleau sur une épaisseur d'environ 2 mm. Couper à l'emporte-pièces.

* Enfourner pendant 6 minutes (à 200°C donc).

** Option 1 : En passant le rouleau sur la pâte, saupoudrer de vermicelles de sucre colorés et/ou de colorant(s) alimentaire en poudre pour les incruster juste avant la découpe.
Déco psychédélique & "pimpée" garantie !

sables1


** Option 2 : Sortir la confiture/gelée de fruits/etc (j'imagine que ça peut aussi marcher au Nutella, par exemple).
Jusque là j'ai fait avec de la gelée de groseille maison (le plus concluant !), de la confiture de châtaigne (pas mal non plus), et de la confiture de reines-claudes maison (ça ressort moins bien, mais ça reste sympa).

sables2

Pour 1 biscuit, découper 2 pièces de la même forme. La première pièce sera le fond : étaler une noisette de confiture au milieu. La deuxième pièce va venir "l'encadrer", par une ouverture ménagée au milieu avec un couteau ou bien un emporte-pièce de la même forme mais nettement plus petit.
Poser cette deuxième pièce sur la première, en suivant bien la forme, pour constituer une sorte de deuxième couche qui va contenir et mettre en valeur la touche de confiture. Appuyer sur les bords de l'ensemble, autant sur le dessus que sur les côtés, pour unifier le tout.

sables4

En tous cas, le citron-amande, je crois que ça va vraiment devenir ma base de sablés ! 

 

Mini donuts pommes-raisins

Puisqu'on était dans les crêpes, maintenant parlons donuts !

Oui oui, il y a une logique. C'est que voyez-vous, j'ai un appareil à mini-donuts.

Et les bases des recettes pour les donuts cuits avec cet appareil sont plus proches de la pâte à crêpes que de la pâte à beignets, qu'ils soient frits traditionnellement ou au four.

dnuts0

Ca fait donc un certain temps que je fais régulièrement des mini-donuts, avec différents glaçages ou pas, ou des versions salées...

Mais cette fois-ci, j'étais à la recherche d'un goût qui change un peu, et j'avais des pommes à utiliser. J'ai arrêté mon choix sur une recette de donuts pomme-cannelle, que j'ai légèrement adaptée avec quelques improvisations de mon cru !

dnuts1

Ingrédients :

- 150 g de farine
- 4 cs de sucre (blanc ou roux)
- une pincée de sel
- deux pincées de bicarbonate de soude (ou 1/2 sachet de levure chimique)
- 5 cs de poudre d'amande
- 3 oeufs
- 6 cs de lait
- 75 g de beurre
- 2 pommes (d'une variété au goût naturellement bien sucré, ça compte !)
- une poignée de raisins secs

* Mettre les raisins à tremper dans un peu de rhum allongé d'eau.

* Peler et couper la pomme en dés grossiers (ou petites allumettes). Si possible, les faire caraméliser à la poêle avec du beurre et du sucre.

* A ce moment-là ou un peu plus tard, sortir les raisins de leur bain, égoutter et mettre de côté (par exemple dans le même bol que les dés de pomme). Certes la macération est courte, mais il faudra que ces ingrédients ajoutent le moins de liquide possible.

* Dans un saladier, mélanger ensemble farine, sel, bicarbonate, et incorporer les oeufs.
(Dans certaines recettes de mini-donuts, on sépare les blancs qu'on monte en neige avant de les incorporer au reste, mais on peut s'en passer.)

* Incorporer peu à peu, selon le facilitage nécessaire, le sucre, le lait, la poudre d'amandes, et le beurre préalablement fondu.

* Ajouter enfin les dés de pomme et les raisins.

* Laisser reposer la pâte pendant une heure environ.

* Mettre l'appareil en marche, huiler légèrement les alvéoles. Verser la pâte sans remplir les empreintes à ras bord.
La cuisson dépend des appareils, mais on peut compter en moyenne 3 minutes de cuisson.
(Petite astuce pour attraper les donuts cuits sans risquer de se brûler les doigts ni de rayer le revêtement de l'appareil : utiliser des baguettes chinoises en bois, c'est pas mal)


A déguster chauds ou froids, nature ou avec une petite crème au chocolat blanc (mon pêché mignon), ou autre !
Il faut juste penser à attendre qu'ils aient refroidi pour leur mettre un glaçage, le cas échéant.

 

Tôt-fait aux pommes

Voui, j'enchaîne les articles de cuisine depuis que j'ai lancé cette nouvelle rubrique, mais c'est tellement plus rapide à faire que les autres chroniques...

On retourne donc à ce bouquin fétiche qu'est "Desserts en bandes dessinées", avec le tôt-fait aux pommes, qui m'a valu bien des prises de tête quand j'ai commencé à le faire ado (à mes yeux il n'a toujours eu du "tôt-fait" que le nom), mais qui m'a toujours récompensé par son combo ultime de moelleux et de croustillant !

Ca faisait longtemps que je n'en avais pas refait, et comme toujours, il se mérite mais il est à la hauteur de ses promesses

totfait

Ingrédients :

- 300 g de farine
- 250 g de sucre
- 2 oeufs
- 1 cc de bicarbonate de soude (ou levure chimique)
- 2 cs de lait
- de 2 à 4 pommes

* Dans un saladier, commencer par battre les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Incorporer peu à peu la farine et le bicarbonate.
Ajouter le lait au fur et à mesure, pour aider au façonnage de la pâte (ça fait les muscles !). Ne pas hésiter à passer du temps à bien mélanger, et mélanger, et mélanger...

* Beurrer un moule (de préférence un rond à hauts bords, ça peut gonfler beaucoup à la cuisson).
Transférer à peu près les 2/3 de la pâte dans le moule (attention, elle est plus élastique que liquide donc difficilement malléable).

* Préchauffer le four à 220°C (ou au milieu de l'étape suivante des pommes si vous avez des gènes de tortue comme moi ).

* Préparer les pommes, coupées en fines tranches aussitôt disposées sur tout la surface de la pâte déjà mise dans le moule (un peu comme pour une tarte). C'est là que vous déterminez combien de pommes vous mettez, en fonction de la taille de votre moule. Il faut qu'il y en ait une couche abondante, mais aussi que le restant de pâte puisse ensuite tout recouvrir, sans laisser trop d'espace sur les côtés dans l'épaisseur du moule (je ne sais pas si je suis claire?).

totfaitp2
(oui, j'aime mon plat-cercueil)


* Terminer donc par répartir le reste de la pâte sur toute la surface du moule, avec un soin particulier pour colmater les bords.

* Saupoudrer de sucre toute la surface, généreusement, voire très généreusement si vous voulez encore plus de croustillant.

* Enfourner pendant 35 mn, d'abord à 220°C les 5 premières minutes, puis à 200°C pour tout le reste de la cuisson.

* Eventuellement démouler, mais surtout laisser refroidir... A sa sortie du four, il n'est pas à son meilleur.

Une fois tiède, savourez, mais veillez à en garder pour plus tard ! Quand il aura eu le temps de se reposer à froid et qu'il se sera "resaisi", comme "rassis", il sera au top du top.

 

Crêpes deux versions

Avec la Chandeleur arrive le meilleur prétexte pour faire des crêpes, même si personnellement rien ne me ravit mieux qu'une simple crêpe au sucre toute bête à n'importe quel moment de l'année

C'est aussi une des premières recettes que j'aie appris à faire de ma vie (même si la cuisson est venue plus laborieusement) - et pour ça, attention les yeux ! Ma recette est tirée de la merveilleuse antiquité hautement kitchouille qu'est "Desserts en bandes dessinées"

dessertsbd0       desserts bande dessinee

***
Commençons donc par ma recette de base:

*** Crêpes nature ***

crepes2

Ingrédients :

- 200 g farine
- 1 cs sucre poudre
- 2 sachets sucre vanillé
- une pincée de sel
- 2 cs de bicarbonate de soude
- 4 oeufs
- 3 cs huile
- 15 cl de lait (note :  équivaut à 10 cs)
- 15 cl d'eau
- 4 cs de rhum
- bonus : + 2 cs de rhum et 2 cs de sirop d'érable


* Dans un saladier, mélanger la farine, les sucres et la bicarbonate de soude.
Creuser un puits, y casser les oeufs et commencer à les battre puis les incorporer. Ajouter peu à peu l'huile et les différents liquides.

* Laisser reposer quelques heures (dans l'idéal une nuit).

* Re-mélanger la pâte, l'allonger d'eau autant que nécessaire (pas trop non plus pour éviter "l'effet carton").

* Cuire à la crêpière ou à la poêle (là, démerdez-vous... ^^), et dégustez !

crepes3
(YOM YOM !)

A noter que j'ai déjà testé des adaptations sans oeufs pour les allergiques, en remplaçant les oeufs et l'huile par du beurre, en gros. Mais je n'ai pas encore trouvé la bonne texture assez liquide, allongée mais pas trop, pour éviter des plaques sèches et cassantes par endroits, "l'effet carton".

* * *
C'est aussi un souci que j'ai retrouvé récemment avec les crêpes que j'ai voulu faire pour finir d'écouler mon lait d'amandes (et en réalisant trop tard que je n'avais vraiment plus beaucoup de farine, et vraiment plus assez d'oeufs ). Mais c'était quand même gérable, ma foi, en tous cas ça s'est très bien mangé ! 

*** Crêpes au lait d'amandes ***

crepes1

Ingrédients :

- 150 g de farine
- 3 cs de sucre en poudre
- 3 cs de cassonnade
- 1 sachet de sucre vanillé
- Une pincée de sel
- 2 cs de bicarbonate
- 2 oeufs
- 135 g de beurre
- 25 cl de lait d'amande
- 15 cl d'eau (parfumée au lait d'amande)
- 4 cs de rhum

* Dans un saladier, mélanger la farine, le sel et le bicarbonate. Ajouter les oeufs, commencer à incorporer.
Faire fondre le beurre (90 secondes au micro-ondes), l'ajouter pour aider à tout incorporer.
En profiter pour ajouter les sucres.
Liquidifier encore avec le lait, l'eau (qui sert aussi à rincer la brique de lait d'amandes) et le rhum.

* Laisser reposer une petite heure, à température ambiante (pour éviter que le beurre ne se reforme en caillots).

* Reprendre la pâte, rajouter un peu d'eau pour obtenir une pâte vraiment fluide.

* Cuire à la crêpière ou à la poêle (démerdez-vous là ausi ^^), et voilà !

Le goût du lait d'amandes est vraiment un petit plus qui change agréablement.
A noter que HyiHyil en a garni une de bacon et fromage, réchauffée brièvement au micro-ondes, et c'était pas mauvais du tout !

* * *

J'ai aussi voulu faire des crêpes aux pommes, mais ça n'a pas été une réussite... Au lieu de simplement adapter ma recette de base, j'ai voulu chercher une recette spécifique sur le web, et celle que j'ai retenu était clairement mauvaise : plein de grumeaux à rattraper (vive le batteur électrique !), et une galère innommable pour la cuisson.

Heureusement ça reste mangeable, mais c'est bien tout. Je n'irai donc pas plus loin dans cette voie, ou peut-être juste un mini test avec une partie de ma pâte habituelle quand une prochaine occasion se présentera !

 

Petits cakes châtaigne-raisins

Et hop, encore des ingrédients à utiliser rapidement... Cette fois, une briquette de lait d'avoine/amande/châtaigne, et un peu d'une grosse brique de lait d'amande à descendre au plus vite.

Sans ce caractère d'urgence, j'ai aussi un paquet de farine de châtaigne dans le fond de placard.

Après pas mal de recherches (notamment pour limiter la quantité d'oeufs, histoire de ne pas tout y passer), j'ai fini par porter mon choix sur cette recette de 750g.com, très librement adaptée comme ceci :

cakechatgne2

Ingrédients :

- 20 cl de lait d'avoine/amande/châtaigne
[au lieu de 2 pots de yaourt nature]
- 150 g de farine de châtaigne et 150 g de farine de blé
[au lieu de 3 pots de farine]
- 50 g de sucre de canne et 50 g de sucre blanc
[au lieu de 1 pot de mascobado]
- 100 g de beurre
- 3 oeufs
- 1 cc de bicarbonate de soude
(ou 1/2 sachet de levure chimique)
- 10 cl de lait d'avoine
- 60 g de poudre de noisette
[au lieu de 100 g de poudre d'amandes]
- deux poignées d'amandes effilées
- une poignée de raisins secs

* Dans un saladier, verser la briquette de lait d'avoine/amande/châtaigne.
Mélanger en incorporant progressivement les farines.
Pour plus de maniabilité, incorporer dès cet instant les oeufs.
Continuer à bien battre la pâte, et ajouter le sucre.
Liquidifier en ajoutant le beurre préalablement fondu (90" au micro-ondes).
Incorporer la poudre de noisette et le bicarbonate de soude.
Ajouter les derniers 10 cl de lait d'amande.
Prendre le temps de bien battre la pâte une dernière fois, et incorporer les amandes effilées et les raisins secs
(en bonus : les avoir d'abord mis à tremper un moment, ne serait-ce que juste au début de la recette, par exemple en les recouvrant d'eau dans une tasse, avec 1 cc de rhum et 1 cc de sirop d'érable).


* Verser dans des mini moules à cakes (j'ai utilisé les miens en silicone), sans remplir à ras bords parce que ça va bien gonfler !

* Mettre au four préchauffé à 200°C pendant environ 40 mn.

* Laisser reposer au moins quelques instants après le démoulage.

cakechatgne1

C'est très moelleux quand c'est encore frais, et les raisins y contribuent beaucoup même après quelques temps quand ça commence à être plus sec.
Selon les quantités et la taille des moules on peut quand même les trouver assez bourratifs, et mieux vaut ne pas les laisser traîner plus de quelques jours !

 

Petits chaussons au thon moutarde et bolognaise

J'avais dans le frigo un fond de bouteille de sauce bolognaise à finir avant qu'elle se perde, et un rouleau de pâte brisée toute faite à la date légèrement dépassée - mais jamais ouverte, donc potentiellement juste un peu collante mais encore bonne.

De tous les usages qu'on peut faire de ces pâtes toutes prêtes, ces derniers temps je suis plutôt fan des chaussons.

La dernière fois que j'en avais fait, c'était justement avec un peu de cette bolognaise et je ne sais plus quoi d'autre, et j'avais remarqué que les oignons de la sauce ressortaient particulièrement bien de cette façon, obtenant un goût presque caramélisés.

Un retour récent aux chips moutarde a fait le reste, et je me suis lancée en improvisation totale pour ces petits chaussons au thon moutarde/bolo :

chaussons2

Ingrédients :

- 1 pâte brisée
- un peu de sauce bolognaise
- bonus : oignons frits en brisures
- environ 12cl de crème fraîche liquide
- 3 cc de moutarde
- 1 boîte de thon (sans huile)
- une bonne poignée de raisins secs
- 1 oeuf (jaune seul, ou entier battu)

* Dans un bol, verser la crème, émietter le thon, et incorporer la moutarde. Bien mélanger, et ajouter les raisins secs.
Le mélange doit être ni trop liquide ni trop sec : le thon bien imbibé, mais pas trop noyé/nageant.

* Etaler la pâte à plat, déterminer des parts grossières, de préférence en forme de carrés, ou sinon en larges demi-cercles.
Etaler de l'oeuf tout le long des bords de ces parts.
Etaler une fine couche de sauce bolognaise sur la surface restante de chaque part. Saupoudrer de brisures d'oignons frits en bonus.
Poser de généreuses cuillerées du mélange au thon au milieu.
Replier les bords de pâte sur le dessus pour former un chausson fermé, étaler dessus le reste d'oeuf.

* Passer au four préchauffé, à 180°C pendant environ 40mn

chaussons1

Un régal trop vite englouti
(et j'ai du rab du mélange de thon/crème/moutarde, qui va finir dans un riz)