Comment j’ai tué mon ange gardien (Thomas Hercouët)

La nuit où Antoine rencontre son ange gardien, il se rend compte de deux choses :

  1. Il est en danger de mort
  2. Son ange gardien est nul

Cette histoire est déjà mal partie, mais quand il s’aperçoit que des forces surnaturelles envahissent le campus et que son ex-petite amie est impliquée… C’est carrément le début de la fin du monde!

Après son succès sur Wattpad, découvre le premier roman du youtubeur Thomas Hercouët.

Thomas Hercouët est un passionné d’histoires insolites et un conteur de talent que j’avais découvert par son organisation de la Nuit Originale, puis plusieurs collaborations avec notamment Patrick Baud (Axolot) ou Boulet…
J’étais donc intriguée par ce premier roman de sa plume.

Ici, il nous parle d’émotions, de notre rapport à elles et de notre façon de les gérer, selon qu’on les taise et les étouffe ou qu’on les accepte, selon qu’on s’en détache ou qu’on les suive.
Difficile d’en dire plus sans révéler l’intrigue…
Un détail peut cependant avoir son importance : le récit et les dialogues comportent beaucoup de textos, sms ou messages via Whatsapp ou autres messageries en ligne. C’est très intéressant en soi, et la mise en page le met bien en valeur ; personnellement j’ai beaucoup aimé la fluidité avec laquelle c’est rendu et le surplus de « vivant » apporté au récit, mais je ne suis pas sûre que des lecteurs peu habitués aux nouvelles technologies n’en soient pas déstabilisés… Simple questionnement que je laisse en suspens – il est évident que par sa nature même, ce texte ne peut pas se dispenser de cette forme particulière.

A travers les pérégrinations d’une vie étudiante avec tout ce qu’elle comporte, y compris les relations compliquées, les amitiés indéfectibles, et tout le potentiel en devenir qui peut se développer à cette période charnière, voici donc un roman très vivant, prenant, et plutôt plaisant à lire.

Laisser un commentaire