Days

<< < juin 2017 > >>
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
27 28 29 30    

Modération

 

Pour des raisons de sécurité, les commentaires sont soumis à modération.
Ne vous inquiétez donc pas si vous en postez et qu'ils n'apparaissent pas immédiatement !

Derniers commentaires

Road Trip Angoulême & Bordeaux

Quand on part vadrouiller, c'est quand même vachement bien d'avoir sa voiture sur place. C'est moins de frais que le train, c'est moins de contraintes de valises, c'est un peu plus autonome.
Jusque là j'hésitais encore à me lancer dans des longs trajets seule, surtout avec mon désamour des autoroutes et voies d'insertions sur axes rapides.
Mais j'avais quand même bien envie d'aller voir ma Solly coincée dans sa cambrousse bordelaise, et ma Linou et les coupains du coin... Et sur le trajet, je pouvais faire étape chez Oupa.
Et même en profiter pour faire un tour au festival de BD d'Angoulême

angouleme-bd-0

Pas facile de s'y repérer en avance tellement le site était mal foutu et pas tenu à jour, mais à force de creuser j'avais repéré la présence annoncée de Boulet (hiii!!! Petit Dieu Numéro 1 !), Davy Mourier, Régis Loisel (hiii!!! Petit Dieu Sans Numéro !), David Chauvel, et un trio de choc pour Hero Corp: Simon Astier, Sébastien Lalanne et Olivier Peru ! (explosion de couinage)

J'avais récupéré une entrée pour le samedi et le dimanche grâce à la blogueuse MarieJuliet et à une consoeur sur Facebook, mais je n'ai finalement pas beaucoup profité du samedi, étant arrivée fort tard suite à moult imprévus (notamment: l'alim' de l'allume-cigare n'a pas fourni assez de jus pour l'énorme pompage de batterie demandée par le gps sur le phone, et le temps qu'il se remplume un minimum j'ai navigué à vue avec l'atlas routier mais j'ai légèrement trop dévié, puis l'a fallu choper un bus, et j'ai trouvé le moyen de me perdre à pied...), si ce n'est pour retrouver Oupa et la soeur de son Monsieur, et faire un peu de repérage niveaux tentations et horaires de dédicaces pour le lendemain.
Ah oui, et on a aussi rencontré Patrick Baud que Oupa chassait pour sa contribution à la revue Aaarg! dans un bar à côté.

Le dimanche donc, retour au festival avec Oupa. On a commencé par voir que la file d'attente en avance pour Davy Mourier était trop bondée pour s'y glisser, on a traîné un peu, j'ai appris que Loisel n'était pas venu, j'ai pas trouvé David Chauvel, alors j'ai plutôt été prendre place dans la déjà longue file-en-avance pour Simon Astier que je ne voulais absolument pas louper, pendant que Oupa retournait compléter ses achats et que je lorgnais sur la file de Davy Mourier, puis celle de Boulet arrivé en avance, qui avançaient petit à petit...

Mais j'ai bientôt vu Simon Astier finir sa clope avant d'entrer, se faufiler jusqu'à sa place avec Sébastien Lalanne et Olivier Peru, et notre serpentin se mettre à bouger par à-coups. J'avais acheté le premier tome de la BD de Hero Corp par précaution, mais c'était surtout mon coffret DVD que je voulais faire dédicacer... Ce qui ne posa aucun problème quand mon tour arriva, et que Simon déballa tout le coffret pour coller à leur tradition d'un puzzle-dédicace super sympa
Comme je les avais vus faire les cons pour des photos auparavant, j'ai osé en demander une, grâce à Oupa revenue entre-temps, et je dirais que ça claque pas mal
Bon par contre, le papotis fut super court, mais la queue était encore longue derrière moi, et pis j'étais à moitié buguée, de manière très prévisible

angouleme-bd-2       angouleme-bd-1

angouleme-bd-6    angouleme-bd-5

Après ça, Davy Mourier était parti, mais pas grave, Boulet était toujours là - la file était même trèèès longue. En patientant, on a échangé 3 mots avec nos voisins de file, bouquiné, et fini nos achats (j'ai notamment craqué pour l'intégrale de Grand Vampire de Sfar).
Un peu avant d'arriver à mon tour, j'ai pu saisir des bribes des conversations avec les précédents fans en dédicace, où Boulet parlait de la face cachée de la lune et de son expérience en impesanteur par vols paraboliques avec le CNES, d'une voix de basse légèrement poulpifiante coeurwub

Et une fois devant lui on a parlé de Terry Pratchett, vu qu'il est fan aussi et qu'on l'avait contacté avec le Vade-mecum pour ses dessins d'inspiration Disque-monde, on a papoté des dernières sorties, etc, et j'ai même réussi à lui avouer mon culte perso de Petits Dieux dont il est le numéro 1, bref: c'était chouette arf

angouleme-bd-4

Pour se remettre de toutes ces émotions (et de la fatigue de la journée), on s'est posées au bar de la veille, où l'équipe de Aaarg! était toujours là... Je tournais autour depuis le samedi, alors je me suis décidée à leur prendre un numéro juste au moment où ils commençaient à ranger, en m'auto-arguant que la couverture et l'interview de Riff Reb's feraient sûrement plaisir à SolSol (et il semblerait que ce fut réussi).

aaarg-mag

Pendant le temps que j'ai passé à squatter à la Oupa House, j'ai aussi profité d'un glandage intensif avec des mordus de vidéos pour ajouter quelques références à mes propres lacunes culturelles (j'ai notamment enfin vu un Rob Zombie et un Frères Farrelly en entier), j'ai joué pour la première fois au nouveau jeu de plateau Disque-monde, Les Sorcières, et on a fait une mini balade autour d'une écluse, un chouette p'tit coin smi
(et à défaut de sortir ma Bridgette, j'ai quand même tenté quelques photos à l'arrache sur le phone)

angouleme-fev14-1      angouleme-fev14-2

angouleme-fev14-4

Ensuite, j'ai repris la route pour aller chez Linou, à côté de Bordeaux. 
On a beaucoup beaucoup papoté, on s'est goinfrées de raclette, j'ai fait des crêpes (la Chandeleur m'a fait ressortir l'appareil et il ne rentre jamais bien longtemps depuis ^^ d'autant plus que j'avais des recetes sans oeufs à expérimenter pour Linou), j'ai admiré Stella qui ne m'a pas laissée l'approcher à plus d'un mètre, fidèle à elle-même ha, et on a joué au scrabble (ce qui me donna l'occasion de reprendre un peu l'écriture avec les p'tits défis qu'a lancé Mirliton entre amis facebook).

J'ai aussi été chercher Solly, j'ai gagaté sur Fnut en mini balade, on a mangé chez Linou, j'ai amené Solly à Bordeaux où on a traîné un peu avec son Mister - en baguenaudant agréablement dans des boutiques de lingerie (cherchez pas), des librairies, une super bouquinerie, et en slurpant un fort bon thé macaron-cassis-violette - avant que je rentre chez Linou.

Le lendemain, j'ai fait une nouvelle étape pour rencontrer Thalyssa et ses trois poilus, j'ai pas vu passer le temps et j'ai fini ma route de nuit pour faire ma dernière étape de retour chez Oupa...
Et j'ai terminé mon périple le jour suivant, histoire d'avoir au moins une journée de récupérage avant le nouveau concert de Volo prévu par chez nous arf

J'ai fait 900 kilomètres et environ 14h de route, dont une partie sur voies rapides et de nuit, et même réparti sur 7 jours c'est une sacré performance pour moi, et du même coup j'ai repris confiance sur les voies rapides et ça, ça change tout !
J'espère bien pouvoir faire d'autres road trips par la suite, et le plus souvent possible, parce que bon sang que j'adore baguenauder et voir des potes, quoi. ni

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir