Days

<< < juin 2017 > >>
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 24 25
26 27 28 29 30    

Modération

 

Pour des raisons de sécurité, les commentaires sont soumis à modération.
Ne vous inquiétez donc pas si vous en postez et qu'ils n'apparaissent pas immédiatement !

Derniers commentaires

In*Real*Time

Je Lis Aussi Des Albums avant la Fin(s) du Monde

Hop là, je viens de faire une petite mise à jour de mes challenges en cours et archivés: je laisse tomber ceux qui sont trop vieux et toujours pas finis, et j'en remets 2 qui ont de grandes chances d'être réellement accomplis cette année:

Le challenge Fins du monde chez Tiger Lilly,
au niveau "guerre bactériologique" (3 livres/BD chroniqués) puisque j'ai déjà le manga "Nausicaa de la vallée du vent" que je suis en train de finir, et "World War Z" qui attend que je le reprenne, et je devrais bien en trouver un 3° d'ici le 21 décembre 2012!

    


Et le challenge "Je Lis Aussi Des Albums" de Hérisson, version 2012, et cette fois je revois mes ambitions à la baisse en commençant par le niveau Baby Challenge (2 albums chroniqués), vu comment je lambine non pas à en lire mais à les chroniquer ^^


Si vous lisez du post-apo et/ou des albums (pour petits et/ou grands), n'hésitez pas à vous en joindre aussi!

 

Ronde Des Desserts: l'assortiment de deux mille onze



  

Et voilà, il est déjà temps de clore l'année 2011...

Mon impression se confirme: je n'ai lu et chroniqué que 50 livres cette année, soit moitié moins que ma centaine habituelle et encore un peu moins que mes 121 en 2010. Je ne pensais pas que c'était à ce point, ça me désole un peu... Bon, c'est déjà pas si mal, vous me direz ^^

Il faut dire aussi que j'ai passé énormément de temps en voyages et sorties diverses, très riches en rencontres, bons moments, étoiles dans les yeux et tout ça.

Ce serait impossible d'évoquer tout ce que j'ai particulièrement apprécié...
Disons simplement quelques mentions spéciales pour le Naheul-concert à Trolls & Légendes, mes premières Imaginales (et l'itw des blogueuses!), une vision inoubliable de la plage de Freshwater West, les chapeaux de Pâques à Wincanton, Stonehenge par la vitre du bus, le dessin d'Anilori d'un Tardis dans une traboule lyonnaise, la réception des coupinautes chez moi, le Grand Eléphant de Nantes en marche, la rencontre avec Sir Terry Pratchett himself (et le gros chantier du Froggy Run), et la basilique de Fourvière illuminée et nimbée de brume...

Je me suis étonnée moi-même de réussir à me débrouiller assez pour piger et baragouiner de l'anglais dans la vie courante - j'ai encore bien des progrès à faire, et j'ai toujours du mal au téléphone ou plus généralement quand je suis en france, mais avoir été dans le bain à 3 reprises en un an a beaucoup aidé. Je n'ai plus peur du métro parisien (peux pas encore en dire autant du rer), et je me sens à l'aise dans le londonien. Je me sens moins timide.

J'ai aussi gagné un niveau dans l'impossible monde de l'Amûr. Rien de tangible, mais un énorme brainstorming et un rateau, c'est déjà plus que je n'avais vécu jusque là  Et ça m'a permis de peut-être savoir un peu mieux cerner mes sentiments, m'a appris à tenter le tout pour le tout histoire d'être fixée,  et aussi qu'on a beau très bien connaître les shémas existants, ça n'a rien à voir de tomber dedans soi-même ^^
J'ai l'impression aussi que ça m'a rendue plus prudente, et qu'il m'en faudra vraiment beaucoup pour que je me remette dans des états pareils. J'ai bien quelques suspicions d'un nouveau côté et ça pourrait me plaire, mais tant qu'il n'y aura pas de signal plus clair je ne m'imaginerai rien.
J'en reste là, et comme avant je me dis que ça viendra quand ça voudra, ou pas: peu importe.

Je garde aussi un moins bon souvenir de l'expérience qu'a été l'anthologie "Hommage à Sir Terence", qui finalement me laisse plus mal à l'aise qu'autre chose. Tant pis.


(A Young Kim studio alabaster)

Voilou voilou, sinon en 2012 j'ai l'intention de me calmer un peu sur les voyages, pour mieux me reposer, mieux profiter de mes congés, et reconstituer de confortables économies.

Bon, je dis ça, mais je sais déjà que ça va être très difficile de résister à certaines tentations.
Rien que les Imaginales, Utopiales et Wincanton Discworld Events, j'ai du mal à m'imaginer ne pas y aller. Je suis déjà presque sûre de me précipiter à Wincanton dès qu'on en saura plus sur la prochaine édition de printemps. J'ai aussi prévu de participer à l'IRL Fondue d'été dans l'Aveyron. Je n'oublie pas que l'annuelle du Vadem' pourrait se faire à Toulouse cet été aussi. Un petit truc à Lyon pourrait aussi voir le jour au printemps, et je me verrais bien en profiter pour enfin me donner le moyen de revoir une vieille copine déménagée dans les environs et pas revue depuis quelques années.
Et j'ai encore plein d'autres idées et de projets, probablement plutôt pour plus tard vu comment ça se présente déjà chargé, bien que ça risque d'être compromis par les hausses de prix de la sncf et l'expiration de ma carte 12-25 dès décembre prochain

Je voudrais me donner aussi plus de temps simplement pour lire, et chroniquer. Je voudrais me remettre sérieusement dans mes séries et films qui m'attendent, aussi! Et puis me remettre à lire des fanfics et des textes en ligne, peut-être même à en écrire ou tout du moins archiver les miens... (bon ça je crois que c'est juste illusoire ^^)

J'ai aussi l'intention de terminer le rapatriement de mes notes de blog d'avant-déménagement (j'avoue que je suis plus trop motivée de resortir d'aussi vieilles notes généralement un peu honteuses), et d'améliorer encore celui-ci... Par exemple je me suis rendue compte que depuis quelques temps je mélange certaines catégories et je ne sais trop que faire de mes tags. Certaines rubriques sont en stand-by depuis vraiment longtemps. Je voudrais aussi m'organiser autrement pour pouvoir montrer mes petites activités créatives qui mangent de mon temps et peuvent être plus nombreuses qu'il y paraît (la plupart étant tenues secrètes durant leur confection pour cause de swap etc, puis trop vite noyées après la remise, quand je n'en parle tout simplement pas du tout).

Je vais aussi essayer de me réfréner encore plus sur les challenges auxquels je participe, histoire de m'y consacrer vraiment tout en me laissant encore plus de liberté.

Je renonce à établir une PAL mise à jour en l'état actuel, et donc à me lancer un défi Kill PAL, parce que j'en ai vraiment trop de tous les côtés - mais l'objectif est bien là: je veux y voir plus clair!
Liquider tout ce que j'ai à chroniquer, rendre ce que j'ai emprunté, lire ce qu'on m'a offert, trier ce que j'ai acheté et éventuellement m'en débarrasser.
Ca devient vraiment ma priorité, parce que ça influe aussi sur tout le reste.

J'ai aussi l'intention de ré-agencer mon mobilier et m'offrir de nouvelles étagères de bibliothèque, et des jolies tant qu'à faire. Ca ne suffira jamais pour ranger tout ce que je ne sais plus où entasser et ce que je veux récupérer de chez mes parents, mais ça sera déjà un sacré grand pas.

Pour en revenir au blog, j'ai envie de changer de concept pour mes points mensuels. J'ai déjà quelques idées, mais je me demande aussi si je ne vais pas plutôt tenter une année sans.
C'est à voir.

En quelques chiffres:

Actuellement, sur environ 600 notes publiées depuis les archives 2008, 72 l'ont été en 2011.
70% des notes de l'ancienne adresse restent à trier et rapatrier.
Officiellement, je bloggue depuis le 2 février 2005 (mais je me souviens avoir commencé en janvier, mes toutes premières notes ayant malheureusement déjà été perdues dans mon premier déménagement depuis 20six à over-blog), bien que la version actuelle - j'allais dire "valable" - de bloguolectrice (du moins consciemment) n'existe que depuis environ juin 2009.

Et donc en 2011 sur 50 livres chroniqués il y a 26 SFFF, 16 de littérature générale, policier et jeunesse, et 8 de littérature graphique.



Mes coups de coeur 2011 sont:

- La Quête des Livres-Mondes, 1: Le livre des âmes (Carina Rozenfeld) = une très bonne surprise en jeunesse (et une auteure adorable ^^)
- Les Dossiers Dresden, 1: Dans l'oeil du cyclone (Jim Butcher) = un bon polar de fantasy urbaine comme je les aime
- Fedeylins, 1: les Rives du Monde (Nadia Coste) = un buzz mérité, belle surprise aussi
- Cytheriae (Charlotte Bousquet) = une grande claque, un style superbe...
- Les petites fées de New York (Martin Millar) = un très très bon kiltissime
- Vango, 1 (Timothée de Fombelle) = un magnifique jeunesse, flamboyant et poétique
- Le joueur de cartes (Daniel Henocq) = encore une belle surprise, aux parfums d'Alice
- Confessions d'un automate mangeur d'opium (Fabrice Colin & Mathieu Gaborit) = un MUST!
- Sweeney Todd (James Malcolm Rymer) = très agréable feuilleton fondateur
- [BD] Ratafia, 1: Mon nom est Capitaine (Pothier & Salsedo) = un bijou!
- [BD] La Ligue des Gentlemen Extraordinaires = un incontournable qui vaut le détour

- [Tiphaine Patraque, 4]: Je m'habillerai de nuit (Terry Pratchett) = parce que, quand même!

     
     
     

Il ne me reste plus qu'à me souhaiter une très bonne année bloguesque 2012, et à vous aussi!

http://totitree.net/images/PICTSIES/MISC/utomer40.jpg
 

Nouvel An Fondu à Lyon

Comment terminer une telle année de vadrouilles mieux que par une ultime IRL?

D'autant plus que je n'avais pas encore pu aller à une grande IRL Fondue cette année, et que retourner à Lyon sur l'invitation de la Chiara Family m'enchantait grandement.

Je suis donc arrivée le jeudi 29 en début de soirée, à la Chiara House que je découvrais pour ma part, et où j'ai aussi retrouvé Nelson et Anilori.

Après de bonnes pât'au-thon et un gâteau laborieusement cuit de Charlie qui se révéla fort bon, nous partîmes pour une petite balade en Chiaramobile.

On a été à la basilique Notre-Dame de Fourvière, que j'approchais vraiment pour la première fois. Avec la cathédrale Saint-Jean, j'ai été assez impressionnée par leur blancheur immaculée, je crois que je n'ai jamais vu de tels monuments nettoyés d'un bloc, tout propres d'un bout à l'autre comme ça...



On a aussi profité d'un beau panorama de la ville by night, ainsi que la Tour métallique de Fourvières toute proche.



       

Mon imagination m'a fait voir des allures de donjon médiéval à la tour du crédit lyonnais ^^

De retour, on s'est posés devant Pocahontas que regardaient les bouts d'choux, et on a même enchaîné sur Pocahontas 2, c'est dire si le mode vautrage était enclanché

Le lendemain, d'autres arrivées se sont échelonnées avec Apsara, Elenna/Srithanio, Luna Pensive, et Popoyo.

J'avais organisé une petite sortie en deux parties pour profiter de l'occasion d'être à Lyon pour retrouver ou rencontrer quelques pratchettiens, mais il pleuvait à verse...

On a quand même fait la petite balade, entre fondus pratchettophiles et en version abrégée sans vraiment zigzaguer dans les traboules, guidés par Hestianne. Un détour à la boutique Mandragore nous as fait une petite pause à l'abri

Puis nous avons rallié le bar à cupcakes Little que j'avais réservé, et où nous avons rencontré Lael et sa moman ainsi que GuilD du forum du Vade-mecum.

On a bien papoté, les p'tits gâteaux étaient très bons et l'ambiance sympa, un très bon moment en somme

Et comme tous les bons moments, nous dûmes y mettre fin (bien trop vite), et nous autres Fondus repartîment vers d'autres aventures, en l'occurence quelques emplettes pour le repas thaï que Luna allait nous concocter le lendemain midi.

De retour à la Chiara House, on a retrouvé la Nau' Family arrivée entre-temps, et on a refait le plein avec une raclette 

Je crois me souvenir qu'ensuite c'est le moment où on a tous déballé nos cadeaux du Popo(yo) Noël, et j'ai eu le plaisir de recevoir le premier tome des Notes de Boulet dont je lui avais soufflé l'idée


La soirée s'est ensuite déroulée tranquillement. Quand vint le dodo time, Elenna et moi avons investi le canapé du salon, et bien que la nuit fut courte on n'a pas pu s'empêcher de papoter un moment à voix basse ^^

Le lendemain la matinée s'écoula sans évènement particulièrement notable, et le midi nous goûtâmes au repas thaï de Luna. Je dois dire que j'aime bien les épices, même si c'est à prendre avec des pincettes.
Le poulet au curry vert réchauffait déjà bien, j'ai donc raffolé de la sauce au piment des oiseaux par-dessus!
La bonne astuce que je retiens, c'est les coupelles de tranches de concombre à disposition pour calmer le feu (et penser à s'en garder un bon tas pour la fin de l'assiette, et ne surtout pas s'arrêter de manger en cours de route).
Une très bonne expérience, ma foi ^^

Apsara avait proposé pour balade cet après-midi-là le musée des frères Lumière et l'horloge astronomique de la cathédrale Saint-Jean, j'avais oublié que ça faisait partie des pistes et rien n'aurait pu m'enthousiasmer plus!

L'institut Lumière - peu après avoir vu le film Hugo Cabret! -, installé dans une magnifique demeure Art Déco: une mine d'inspiration steampunk...



     

Le jardin d'hiver est un petit paradis...

      

On approche ensuite toutes sortes de lanternes magiques et autres techniques ayant précédé ou côtoyé le fameux cinématographe des frères Lumière...

    

    

...puis la Mêrveille et autres objets similaires...


         

    

...et bien sûr les premières images des débuts du cinéma.

  
(à droite, le célèbre "arrivée d'un train en gare de La Ciotat")

L'escalier, majestueux, nous emmène ensuite poursuivre la visite à l'étage.

    
(aaah un coq! oui, mon obsession des poulets et autres volailles est toujours là depuis le Froggy Run ^^)

On y découvre une maquette interactive de la villa Lumière qui permet de se repérer un peu et imaginer comment vivaient et travaillaient les frangins.

    

C'est complété par des photos de famille, puis par une collection de photos de Gabriel Veyre, l'un des premiers opérateurs Lumière  qui mena une vie de globe-trotter, appareil en main.

      

Aurait-on voulu inventer ces personnages et leur histoire qu'on ne l'aurait pas fait aussi bien!

Pour finir, une petite vidéo dans une chambre de bonne, la touche ultime à ce décor grandiose ^^

 

Evidemment j'ai craqué un peu à la boutique, en particulier avec un flip-book de "l'arrivée en gare de La Ciotat".

On a ensuite été admirer l'horloge astronomique de la cathédrale Saint-Jean, vraiment remarquable. 

   

    

J'ai aussi beaucoup apprécié les sculptures très fines incluant je ne sais plus quelles initiales, les contours de vitraux en forme de coeur, et une Sainte Thérèse mise en valeur par ce qu'il me semble bien être une tapisserie d'Aubusson.

   

Et quand on est ressortis, vision magique de Notre-Dame de Fourvière toute illuminée dans la brume...
 
 

  

Et comme on a refait un tour dans le Vieux Lyon, on a fait un nouvel arrêt à Mandragore, et forcément, j'ai fini par vraiment vouloir prendre quelque chose et j'ai trouvé cette paire de gants-mitaines pas trop chers



Bon évidemment ça irait mieux avec des grandes mains, et je ne sais absolument pas en quelle occasion je pourrai porter ça vu que c'est pas hyper pratique et que le velours est chaud mais que les gants longs c'est pas le mieux par-dessus des manches, mais boarf.

De retour, je me suis chargé de ma mission "décor de table", avec honneur me semble-t-il.


Pendant ce temps, Charlie terrassait le dragon de feu sorti du barbeuc rebelle. (c'était rigolo et ça fait des souvenirs, mais j'avoue que sur le moment on en menait pas large - je ne sais pas comment Apsara a fait pour prendre tranquillement l'incident en photo!)

     

Le preux chevalier nous a ensuite présenté sa faluche en détail, et je dois dire que c'est absolument fascinant...

Un mini Loup-garou version HP fut aussi joué avant l'apéro ^^

Bref, les magrets sauvés des griffes du dragon furent délicieux, et ce repas de réveillon fut fort réussi, avec une superbe apogée dans le sapin en brioche à la crème


    


Sans oublier les p'tites pralines et autres douceurs faites main par Nausicaa ^^ 

Après ça on a procédé au piochage, déballage et devinage du swap sylvestre, qui remplaçait la traditionnelle tombocadeau par un simple échange aveugle de cartes de voeux - toutes plus diverses les unes que les autres.

Pour ma part il s'est avéré que j'ai reçu celle fait par Nau':



Au début j'ai cru que c'était une achetée et même pas écrite, je n'en ai pas fait grand cas, mais quand on m'a aiguillé sur l'odeur de colle je l'ai regardée d'un oeil tout autre!

La perfection de la colle en bombe, je crois que je m'y ferai jamais ^^

De mon côté j'avais passé pas mal de temps sur la mienne, qui a été reçue par Anilori

       
(j'ai suivi la vieille idée des thés des 4 maisons de Poudlard qui nous était venue aux tout-débuts des Fondus - et j'ai tout fait moi-même, y compris marbrer le papier! *tropfière*)

Voilou voilou, après ça quelques jeux et traînouillages, une nuit trop courte, une matinée à essayer de refermer ma valise et repérer ce que j'oubliais (et un super brunch avec le fameux far breton de popoyo qui en avait avancé le mitonnage exprès pour que je puisse y goûter avant de partir!), pour me faire déposer par Charlie à la gare.

Le retour en Creuse dans la grisaille et la reprise du volant sous un crachin bien pénétrant ne furent guère joyeux, et mon lundi ne fut bien sûr pas suffisant pour me faire reprendre le boulot dans la joie et la bonne humeur, en même temps que - oh! cette saleté de rhume dont je croyais être débarrassée mais qui ne fait que m'attendre sagement chez moi depuis le coup de froid pris en revenant des Utopiales.


- Photos by Apsara, A. Nelson Sindfoul et moi (surtout moi, vous voyez bien la qualité "phone" ^^) -
 

Ronde Des Desserts: sapin en décembre

Et hop, vite fait le dernier point mensuel avant le grand annuel...



Eh ben mine de rien décembre fut un mois assez rempli, pour une fin d'année!

2 livres chroniqués:


- Chagrin d'école (Daniel Pennac)
 - Un cochon pour la vie (Elke Heidenreich & Michael Sowa)

Et toujours des chroniques à venir et des lectures en cours...

1 sortie ciné:

- Hugo Cabret (Scorcese, Martin)

1 sortie concert:

- Jali / Debout Sur Le Zinc à Limoges (10/12/11)


Un dernier voyage et rencontre IRL:

- Nouvel An Fondu à Lyon


Et j'allais oublier 2 Swaps:

- Mini Swap Mystère du Porcher (pas encore terminé)
- Swap Sylvestre Fondu

C'est pas mal, tout ça!

 

Winter Time Travel : le retour!

Le Winter Time Travel est de retour pour sa saison 2 sur le RSF blog de Lhisbei, et le principe est toujours aussi simple: lire et chroniquer un ou plusieurs livre/BD uchroniques pendant l'hiver (du 21 décembre au 21 mars inclus donc).



J'ai failli louper les inscriptions (et maintenant c'est trop tard, désolée pour vous) mais j'en serai bel et bien!

Comme d'hab', je suis sûre de trouver facilement matière - et coller aussi au Défi Steampunk -, ne serait-ce qu'avec "Un amour de Marmelade" de Supiot, "Victoire" de Broadmore ou l'anthologie des Utopiales 2011, tout ça étant déjà lu et n'attendant que d'être chroniqué!


   
 

Utopiales - Jour 4 (dimanche 13/11/11)

Et enfin, le dernier jour, dimanche.

Le temps que je repacke ma valise et que je loupe 2 fois l'heure du bus, plus rare le dimanche (pour ma défense, le 2° est passé avec une minute d'avance, le bougre), je m'étais résignée à louper complètement la première conférence qui m'intéressait bien: "La fantasy face à l'histoire
", avec Lionel Davoust, Laurent Kloetzer, Mathieu Gaborit, et Pierre Pevel.

Mais que nenni, la conférence a commencé en retard elle aussi, ce qui fait que j'ai même eu le temps de souffler un peu sur ma chaise avant qu'elle commence



Ce fut passionnant, avec toutes ces visions et inspirations diverses, et un propos qui est revenu à "on utilise des éléments historiques principalement parce que c'est cool", qui faisait aussi écho à Greg Boradmore, et que j'approuve grandement et qui me parle beaucoup.

Une bien belle façon de terminer les conférences en beauté, puisque je repartais définitivement peu après.

Je ratais donc la conférence de rencontre commune avec Glen Cook et Didier Graffet que j'aurais vraiment aimé voir, mais j'avais quand même vu les regards entre ces deux-là pendant la séance de dédicaces de la veille, et ça disait tout


J'ai oublié de parler d'un flyer très intriguant qui traînait au bar:



C'est une initiative très intéressante, le mieux c'est que je vous envoie lire ce qu'en dis Lionel Davoust sur son blog ^^

Et puis j'ai fait quelques adieux, Ayako et son pote m'ont accompagnée jusqu'à la gare, et j'ai entamé mon périple de retour avec tout plein de jolis moments dans le coeur, un bon paquet de bouquins...


(cliquez) (à droite, ce que j'ai fait dédicacer, acheté ou ramené, à gauche, ce que je n'ai pas fait dédicacer, volontairement ou pas, et donc trimballé pour rien ><)

...et des images dans la tête.

Par exemple: en partant j'ai jeté un dernier coup d'oeil à la fresque des étudiants d'art, j'aime beaucoup l'éléphant




Le matin, je m'étais arrêtée en chemin devant la rampe du Lieu Unique et cette jolie repro d'ancienne pub, entre les diverses photos historiques et graffitis qui égayent intelligemment ce mur gris:



Et à la gare de Poitiers, j'ai découvert une jolie fresque pendant que j'attendais ma correspondance dans les courants d'air.



Et voilà... Je suis pas mécontente d'avoir pris la peine d'y passer plus de jours et de dormir presque sur place, cette fois.
Je ne sais pas encore si c'est bien raisonnable que j'y retourne l'an prochain, mais c'est tellement de bonheur et un salon tellement incontournable pour moi que je doute de ne pas craquer, même si ça risque d'encore cumuler dangereusement avec mes autres envies de salons et voyages pour l'an prochain.

Mais il y a cette soirée restau' que je peux rendre encore plus géniale, et tous ces gens que je n'ai finalement pas pu croiser ou eu vraiment assez de temps à passer avec...
Sans parler du reste.

En attendant, je voudrais dire un grand MERCI à tous ceux qui m'ont fait vivre cette épatante édition 2011!


*
Photos par Adanedhel, Tiger Lilly, Endea et moi

Retrouvez toutes les conférences en audio et vidéo sur le blog d'ActuSF aux Utos
 

Utopiales - Jour 3 (samedi 12/11/11)

Le samedi était aussi une grosse journée, et j'ai mis un peu de temps à décoller parce que j'ai bien mis ma belle robe et surtout mes chouettes godasses à talons, certes tout petits et plats, mais je suis pas *du tout* habituée aux talons ; et j'avais eu beau essayer de les porter un max avant pour m'entraîner, je n'avais en gros que 3 minutes de répit après chaque station assise avant de recommencer à me maudire intérieurement

Au coin librairie, j'ai pu croiser BaronBreton, Anilori, Lord Orkan von Deck...

J'ai assisté en coup de vent à la remise du prix des blogueurs Planète SF qui a récompensé "Cleer" de Laurent (et Laure) Kloetzer, et je suis retournée traîner en librairie avec Ayako ^^

Anthelme Hauchecorne dédicaçait à ce moment-là, et j'étais contente de le revoir, j'ai fait l'article du bouquin à Ayako et j'ai décidé de le lui offrir ^^



On a bien papoté, et puis à côté il y avait Lionel Davoust alors là aussi j'ai convaincu Ayako qu'il fallait lire "La volonté du dragon" et je lui ai offert ^^

Du coup elle avait repéré qu'il y avait aussi Ian McDonald, que je ne connais absolument pas et qu'elle me recommandait, alors elle me l'a offert



C'était rigolo, ce petit échange de cadeaux ^^

Après on a été croûter au bar, et j'ai retrouvé Sort que j'ai failli ne pas reconnaître avec son nouveau look de Captain Haddock style...

Ensuite je me suis posée avec Ayako et Anilori sur une table vide à l'arrière d'un des espaces de conférence, où on a pu papoter à tout va de tout et de rien - et notamment biatcher ou admirer les costumes des GNistes...

  

                                                  
...tout en se reposant les petons et en suivant vaguement les conférences en cours sans déranger personne (c'était "La SF, un laboratoire philosophique?" et "Steampunk!!!" avec Etienne Barillier et Greg Broadmore).

Bon du coup j'ai presque pas écouté les conf' que j'avais repéré, mais c'était super ^^

Et comme il me restait des places pour le restau Vademécumeurs & co que j'organisais le soir, Ayako a eu la brillante idée et son efficace application d'inviter Anthelme Hauchecorne, qui a accepté sans problème

(J'avais d'abord eu l'idée de demander à Lionel Davoust et à Patrick Couton, mais comme je m'en doutais ils étaient déjà pris, cela dit les deux m'ont assuré que ça aurait été avec plaisir s'ils avaient su plus tôt, alors je garde ça en tête et je tâcherai de penser à m'y prendre plus tôt la prochaine fois... On verra bien, mais ce serait génial ^^)


On est ensuite retournés à la librairie pour le grand moment: la dédicace de Didier Graffet!

Glen Cook, Pierre Pevel et Roland Wagner étaient à côté, donc j'ai continué à papoter dans les files d'attente avec Ayako, Anilori, Sort et Baron...

Je m'en suis voulu de n'avoir pas pensé à reprendre mon tome de la Compagnie Noire pour faire un doublé de dédicaces avec Didier Graffet 

Mais j'avais prévu le coup pour "Chronique du soupir" de Mathieu Gaborit, et Didier Graffet m'a dit que c'était la toute première dédicace qu'il faisait pour ce livre!
J'aurais dû lui demander de le préciser dans la signature, tiens, c'est collector, ça






Et autant dire qu'après mon petit faux pas de groupie de l'an dernier qui m'avait laissée un peu mal à l'aise, c'est avec un immense plaisir que je l'ai revu dans ces meilleures conditions, dans la joie et la bonne humeur

Puis j'ai fait un peu d'assis-glissé dans la file pour Mathieu Gaborit, qui avançait très très lentement, à croire qu'il passait un bon quart d'heure à discuter avec chaque visiteur...
(Pendant ce temps Baron rencontrait Pierre Pevel aux oeuvres duquel je l'avais initié, et un Roland Wagner très enjoué avec qui il a parlé Pratchett, le veinard)


Enfin j'ai atteint la table de Mathieu Gaborit - qui a décidément une sacrée classe avec son petit gilet steamy et son béret (hats are cool, comme j'dis toujours) -, j'ai pu lui parler un peu même si là encore je pédalais un peu en roue libre, et j'ai eu mon doublé







Ensuite Ayako avait envie de tenter à tout hasard d'obtenir une dédicace de Alex Alice, artiste BD qui était installé sur une table à côté des salles de jeux pour mieux gérer l'afflux de demandeurs.
Comme elle s'en doutait, il a arrêté bien avant que ça soit son tour (il avait déjà fait pas mal de rab et passait un certain temps sur chaque dédicace), mais en discutant dans la petite file d'attente j'ai découvert une autre vademécumeuse occasionnelle, Angua von Uberwald, que j'ai été ravie de rencontrer

Pour finir, on a recroisé Sort qui allait écouter la conférence "Hypernature" avec
Eric Chahi, Laurent Genefort, David Calvo, et Jehanne Rousseau. On l'a suivi un peu par défaut, et en fait c'était super intéressant! Comment des logiciels de conception de jeux vidéos appliquant des paramètres les plus proches possibles de géologies et phénomènes naturels donnent parfois des résultats étonnants...

Et après on a commencé à se réunir pour partir au restau.
Autrement la soirée du Cabaret mystique d'Alejandro Jodorowsky m'aurait assez tentée, mais on ne peut pas tout faire ^^

D'un autre côté, Ayako et moi on n'avait pas réussi à voir David Calvo en dédicace ni à lui en demander une après la conférence, et pendant qu'on attendait tout le groupe sur le parvis de la Cité, on l'a repéré juste à côté de nous et il a très gentiment accepter de nous dédicacer ça vite fait...



Voilà voilà, et nous avons donc testé le restau du Lieu Unique, cadre effectivement très sympa! (ce qui compense une carte assez classique et pas forcément très couleur locale, et un accueil pouvant faire mieux malgré des bons contacts téléphoniques préalables)



J'avais fait ma chiante et changé de place pour être plutôt en milieu de tablée afin de pouvoir suivre plus de discussions, mais finalement j'ai quand même pas beaucoup entendu l'extrêmité Ayako-Sort-Anthelme, dommage... Mais bon, j'avais Baron en face et ça commençait à faire un moment que j'avais plus eu l'occasion de voir le moulin à paroles (huhu), et l'autre extrêmité Anilori-TigerLilly-Endea m'a donné pas mal de bons moments aussi ^^

Et alors en dessert, j'ai opté pour l'incontournable, le petit beurre LU véritable!



Voilou voilou, ensuite j'ai rejoint Tep' à un cocktail des divers personnels des Utos, si j'ai bien compris, et puis hop, au dodo!

*
Photos par Adanedhel, Tiger Lilly, Endea et moi

Retrouvez toutes les conférences en audio et vidéo sur le blog d'ActuSF aux Utos