Days

<< < juin 2017 > >>
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 24 25
26 27 28 29 30    

Modération

 

Pour des raisons de sécurité, les commentaires sont soumis à modération.
Ne vous inquiétez donc pas si vous en postez et qu'ils n'apparaissent pas immédiatement !

Derniers commentaires

In*Real*Time

Odilon, ma Cybook Odyssey HD Frontlight

Depuis le temps qu'on entend parler de l'e-book, que je vois non pas comme un substitut au livre papier (format "arbre mort", comme dit Pratchett) mais plutôt comme un complément, avec un usage et des pratiques un peu différents, j'étais bien évidemment très curieuse de tenter l'expérience par moi-même.

D'autant plus que j'avais déjà commencé à me constituer une petite bibliothèque d'ebooks en formats divers, offerts par les auteurs ou les éditeurs sur leurs propres sites, ou proposés dans des opérations à prix quasi nul, etc etc...

J'ai attendu de longs mois, écumé les comparatifs, tests, avis, conseils d'amis, et finalement j'ai opté pour investir un chouïa d'argent de Noël (même si ce n'était quand même pas très raisonnable, mais chut) dans une liseuse Cybook Odyssey HD Frontlight.

Que j'ai reçue peu ou prou le jour de la Saint Odilon, qui s'imposa donc tout de suite comme nom de baptême de ce nouveau préccciieeuuux



Alors, je ne vais pas en faire un test très détaillé comme savent le faire les gens doués pour ça, hein. Ni même une superbe série de chroniques de blog comme l'a fait Imaginelf.

D'ailleurs j'en suis encore un peu à découvrir des astuces plus ou moins par hasard. La recherche google est assez pratique, quand le manuel est lui-même intégré dans la liseuse en ebook, qu'il balaye les généralités sans trop aborder les choses vraiment intéressantes, et que de toute façon on n'a pas trop envie de se le cogner ^^

A part ça, la prise en main est très simple, intuitive et rapide.

Le seul défaut que je lui ai trouvé, pour le moment, c'est l'absence de recherche par mot, ce qui est quand même un gros défaut par rapport à d'autres liseuses de la même génération. Mais je me dis que ça viendra peut-être dans les futures mises à jour du système, qui sait...

Sinon, ça se révèle plus addictif que je ne pensais! C'est quand même hyper pratique pour lire n'importe où et n'importe quand, d'une seule main et sans risquer de casser le dos du livre, très léger et très confortable.
L'e-ink couplée à la frontlight, à l'intensité facilement réglable, est vraiment agréable pour les yeux.

Bon, l'avantage que j'y voyais pour marquer et récupérer mes extraits préférés de mes lectures, et pour annoter mes bêta-lectures, n'est finalement pas aussi pratique qu'escompté (le clavier tactile serait aussi un peu à retravailler, et d'une manière générale ce tactile-là n'est pas aussi hyper-réactif que sur un smartphone), mais c'est déjà une petite révolution de pouvoir les avoir aussi facilement à portée de main!

Et entre les quelques titres de Bragelonne inclus à l'achat, et ce que j'avais accumulé (malgré quelques fastidieuses manips à faire pour la maniaque que je suis sur les titres pas toujours uniformes selon les pdf, notamment), tout à coup c'est une nouvelle PAL entière qui s'offre à moi
Et ça rejoint d'ailleurs tout à fait un des usages que j'y voyais: découvrir des titres que je n'aurais jamais ouverts autrement, avoir un meilleur accès aux classiques, et redécouvrir des valeurs sûres en deux mouvements de doigt

Attendez-vous à en voir la marque dans mes prochaines chroniques de lectures...
 

Récap 2013

Livres lus et chroniqués:

SFFF: 24

- Anno Dracula (Kim Newman) (jan. 13)
- L'odyssée du temps, 1: L'oeil du temps (Arthur C. Clarke & Stephen Baxter) (jan. 13) @
- Le Sidh, 1: Âmes de verre (Anthelme Hauchecorne) (avr. 13)
- Le Protectorat de l'Ombrelle, 1: Sans âme (Gail Carriger) (mai 13)
- Lasser, 1: Un privé sur le Nil (Sylvie Miller & Philippe Ward) (mai 13)
-
Krondor/La Guerre de la Faille, 1: Magicien (R.E. Feist) (mars 13)
@
- Sylvo Sylvain, détective privé, 1: Rue Farfadet (Raphaël Albert) (mars 13)
- Un bonheur insoutenable (Ira Levin) (juin 13)
 - Le Trône de Fer, 1 [A Game of Thrones] (George R.R. Martin) (juin 13) @
- Le magicien et le golem, 1: L'armée du seigneur noir (Philippe H. Besancenet) (août 13)
- Feux croisés (Nancy Kress) (août 13)
- La Longue Terre (Terry Pratchett & Stephen Baxter) (août 13)
- Et pour quelques gigahertz de plus... (Ophélie Bruneau) (août 13)
- Haut-Royaume, 1: Le Chevalier (Pierre Pevel) (août 13)
- Le Déchronologue (Stéphane Beauverger) (septembre)
- La vieille anglaise et le continent (Jeanne A-Debats) (septembre)
- Extraits des archives du district (Kenneth Bernard) (oct. 13)
- Antho noire ...pour nuits blanches (collectif) (oct. 13) [challenge JLNN]
- Neuromancien (William Gibson) (nov 13)
- Le chant des Psychomorphes (Laurent Whale) (nov 13)
- Le rêve du prunellier (Rozenn Illiano) (nov 13)
- Moi, Cthulhu (Neil Gaiman) (déc. 13)
- Réalité 5.0 (anthologie) (déc. 13)
-
[Dr Who book] L'horloge nucléaire (Oli Smith) (déc. 13) 

*

Litt. générale, jeunesse et policière: 4

- Le Poulpe, 11: La pieuvre par neuf (Paul Vecchiali) (juin 13)
- Les chroniques d'Edimbourg, 2: Edimbourg Express (Alexander McCall Smith) (juil. 13)
- Pauvre Miss Finch (Wilkie Collins) (juil. 13)
- Extrêmement fort et incroyablement près (Jonathan Safran Foer) (août 13)

*

Litt. graphique: 2

- Orbital, 1: Cicatrices (Pellé & Runberg) (avr. 13)
- Le Scrameustache, 12: La saga de Thorgull (Gos) (juin 13)

* * *

Vidéo:

- Dr Who : 609 Night Terrors (mai) , 610 The Girl Who Waited (mai) ,
611 The God Complex (juin) , 612 Closing Time (juin) , 613 The Wedding of River Song (juin)
- Dr Who: specials et saison 7 + Proms + The day of the Doctor
- The Big Bang Theory : Saison 1 (2007, 17 ép.)
- Les enquêtes de Murdoch : Saison 1 (2008, 13 ép.)
- Les enquêtes de Murdoch : Saison 2 (2009, 13 ép.)
- Les enquêtes de Murdoch : Saison 3 (2010, 13 ép.)
- Les enquêtes de Murdoch : Saison 4 (2011, 13 ép.)
- Les Chevaliers du zodiaque: Version Abrégée
- Le Hobbit, 2 : La désolation de Smaug
- et autres...

* * *

IRL:

- Le trio en tournée: Arnaud Tsamere, Jérémy Ferrari et Baptiste Lecaplain au Zénith de Limoges (10/01/13)

- Londres, The Fifth Elephant à Reading, Dodger à Abingdon (janvier)
- Concerts de la St Patrick au Bikini de Toulouse (mars)
- Festival Trolls & Légendes à Mons (Belgique) (29-31/03/13)
- Wincanton Spring Fling (mai)
- Combo de festivals: Imaginales à Epinal et Geekopolis à Montreuil (24-26/05/13)
- Festival des Fééries du Bocage (01-02/06/13)
- Combo Festival de St Chartier et Proms Doctor Who (12-13-14/07/13)
- Brocéliande avec les Fondus (juillet)
- Festival Charivari Renaissance à Billom (31/08-01/09)

- Mini Vademecumade à Bordeaux (août)
- Festival Renaissance du Roi de l'oiseau au Puy-en-Velay (21-22/09/13)
- Festival des Utopiales à Nantes (et visite parisienne) (31/10-03/11/13) 
- Wincanton Hogswatch 2013 (novembre)
- Festival Rencontres de l'Imaginaire de Sèvres 2013 (décembre)
- Nouvel An à Lyon chez Grishka (19/12/13-02/01/14)
 

Lettre au vieux barbu

Cher vieux barbu,

Tu sais que j'aime beaucoup de vieux barbus chapeautés (comme Terry Pratchett, Gandalf, les nains...).

J'ai été assez sage cette année: je n'ai fait que 4 ou 5 folies de plus que prévues, et je me suis retenue d'en faire plein d'autres, alors que c'était vraiment très dur!

Alors si je ne pouvais te demander qu'une chose, ce serait de pouvoir continuer...
Par exemple, tu n'as toujours pas exaucé mon premier voeu, celui de devenir miraculeusement rentière, comme ça, pouf, sans avoir à m'en préoccuper, ni ensuite de me préoccuper de viles considérations bassement matérialistes. J'attend toujours aussi la deuxième journée en une, entièrement faite de temps libre, c'est-à-dire affranchi de tout besoin de sommeil, alimentation, ménage, soin, travail, bref tout ce qui n'est pas du loisir et uniquement du loisir. Sans oublier ton retard monstre pour faire arriver la téléportation facile et confortable, universelle et gratuite pour tous.
Et enfin, c'est bien gentil de me laisser craquer et monter mes fantasmes en roue libre, mais ça serait cool d'en concrétiser un un jour, hein... Juste pour essayer.

A part ça, je crois que j'ai arrêté mon choix pour ma future liseuse, et j'aurais besoin d'un nouvel ordi, alors tant qu'à faire, un customisé steampunk ce serait le pied.

Oh, et n'oublie pas un monde un peu meilleur, aussi... Je ne demande pas grand chose, après tout!

Bien à toi, vieux barbu.
(je t'ai dit que j'aime beaucoup les vieux barbus à couvre-chef?)



*
*    *

Je vous souhaite à tous de passer de bonnes fêtes, d'être couverts de cadeaux, d'avoir une super année 2013!
 

L'Heure du Lapin Blanc: 23h21 (décembre)

Eh bien contre toute attente, décembre a vu arriver un petit regain d'activité!



Avec ces 4 livres lus et/ou chroniqués:

- [BD] Dieu qui pue, Dieu qui pète (Fabien Vehlmann & Frantz Duchazeau)

- No et moi (Delphine de Vigan)
- Dodger (Terry Pratchett)
- Bilbo le Hobbit (J.R.R. Tolkien)

Et le film qui allait avec:
- le Hobbit, 1: Un voyage inattendu (Jackson, Steve) 3D

Maigre reprise, mais chuis plutôt contente de moi

Le point annuel devrait suivre assez vite.

 

L'Heure du Lapin Blanc: 22h59 (novembre)



Cette fois-ci, je n'ai carrément pas touché à mon blog depuis octobre!
Il y a eu les Utopiales, et au retour j'étais gonflée à bloc, mais mon élan a été coupé par les derniers préparatifs de mon autre voyage, une semaine plus tard...
Et là aussi, au retour j'étais bien partie pour au moins commencer à en chroniquer une partie tant que c'était tout frais, mais j'ai aussi pris du retard sur le Vade-mecum et ça passe en premier...

Et maintenant voilà, je ne suis plus trop "dedans"...
et j'ai encore beaucoup à faire sur le Vadem'.

Cela dit, je n'ai même pas fini une seule lecture ce mois-ci, j'en avais commencé un peu trop, depuis quelques temps je dors plus que je ne lis dans les trains, et même depuis mon dernier retour je me suis replongée dans un des derniers Pratchett (Dodger) en V.O., ce qui me prend toujours plus de temps qu'une lecture en français, et d'autant plus que je ne peux m'empêcher de faire durer le plaisir ^^

Bref: je ne suis pas morte, ce blog non plus, simplement au lieu des miettes de temps que j'y mettais, il faudra désormais se contenter de poussières aléatoires...
Mais j'ai bien des brouillons sous le coude, et encore bien des idées et des envies! 
 

L'Heure du Lapin Blanc: 20h38 (octobre)



Pour mon activité bloguesque d'octobre, même avec le délai retardataire de Lapin Blanc, j'ai envie de dire:

RIEN

Voilà, comme ça, c'est fait
Non mais c'est de pire en pire, hein. A chaque fois je me dis que cette fois je vais peut-être trouver le temps de bloguer un peu, rattraper mon retard, finir mes chroniques brouillonnées... Et au final je m'en rajoute juste un peu plus à faire!
Cela fait déjà plusieurs mois que je m'interroge sur le maintien de mon blog dans sa forme actuelle, mais je me refuse toujours à expédier des micro-chroniques lapidaires.
Je reste dans l'expectative, avec l'espoir vain qu'un jour j'arriverai à abattre mon retard et revenir un peu à flots... En attendant, eh bien j'abats ce que je peux.

Et je m'en rejoute le triple, bien entendu!
Avec les Utopiales qui approchent, je suis dans une phase de lecture particulièrement boulimique...

Livres lus et/ou chroniqués:

- Une place à prendre (J.K. Rowling)
- Cinacitta, mémoires de mon crime atroce (Tommaso Pincio)

- [BD] Showman Killer, 1: Un héros sans coeur (Jodorowsky & Fructus)

- [BD] Showman Killer, 2: L'enfant d'or (Jodorowsky & Fructus)
- [BD] Blacksad, 1: Quelque part entre les ombres (Diaz Canales & Guarnido)
- [BD] Blacksad, 2: Arctic-nation (Diaz Canales & Guarnido)
- [BD] Blacksad, 3: Âme rouge (Diaz Canales & Guarnido)
- [BD] Blacksad, 4: L'enfer, le silence (Diaz Canales & Guarnido)
- Contrepoint (anthologie par Laurent Gidon)

Voilà voilà.

Eh non, toujours pas repris Dr Who et a fortiori les séries...

En IRL, juste le week-end des Journées de la Laine à Felletin, où j'ai eu le grand plaisir de retrouver La Nouchette et Elisala, la première m'ayant aussi remis un élément de mon costume pour Hogswatch... Mais ceci est une autre histoire 
 

Biennale 2012

Comme tous les 2 ans depuis quelques éditions, j'ai été voir la biennale du Cercle St Léonard. Et comme toujours, j'ai été bluffée par le grand nombre d'artistes exposés, et la haute qualité des oeuvres, bien diversifiées.



Une fois n'est pas coutume, non seulement j'ai réussi à y retourner plusieurs fois (3 visites au total), mais aussi j'ai osé aller au vernissage, y discuter brièvement avec Séverine Pineaux, et à me faire dédicacer le livre de Kazimierz Dzyga le lendemain

Et dès le vernissage - où je suis arrivée sur la fin, le temps de venir depuis mon trou après le boulot, et où ne connaissant réellement personne, j'ai plutôt passé le temps à faire le tour de l'expo - j'ai repéré mes coups de coeur, ainsi que les nouveautés de mes chouchous...

A commencer par Marc Halingre et gares désertes aux relents steampunk





Je suis restée longuement en arrêt devant cette oeuvre majestueuse de Claude Verlinde, à laquelle je revenais toujours au cours de mes visites...



J'ai eu l'immense joie de découvrir trois tableaux que je ne connaissais pas de
Michel Barthelemy dont je suis une fana finie:





Je fus très agréablement surprise des oeuvres résolumment steampunk de Michaël Thomazo, une merveilleuse découverte:





Un des clous du vernissage fut pour moi la révélation des derniers joyaux de
Séverine Pineaux, notamment l'espiègle "Chateigne" et une "Danna" aux engrenages remarquables...





L'habituel petit panel de
Kazimierz Dzyga m'émerveille toujours autant, avec cette incroyable lumière baignant des paysages flirtant joyusement avec la SF:





Il y a aussi toujours les tons nacrés de Bernard Louédin, avec ce nouveau tableau qui ne pouvait que me taper dans l'oeil:





Marc Desmullier, aussi, m'embarque toujours aussi bien dans ses paysages druidiques...



Un petit nouveau, Jean-François Ségura, m'intéresse beaucoup avec son coucher de soleil qui m'évoque un Miyazaki, et sa "Mademoiselle Pagaille" qui m'inspire bien.



Une autre découverte très forte avec Pascal Ferry, univers celtique par excellence!



Une nouvelle gravure de Carmelo de la Pinta a aussi particulièrement retenu mon attention...




Ainsi que le remarquable portrait florentin (ma photo ne lui rend pas honneur) de Miguel-Francisco Garcia-Diez:



Je dois dire que l'invité d'honneur,
Siegfried Zademack, ne m'a guère inspirée, à part un ou deux tableaux que j'ai trouvé délicieusement insolites, et "Behind the wall" qui était utilisé en visuel du catalogue de l'expo et des invitations (en revanche je n'accroche pas du tout au visuel de l'affiche et ses oeuvres similaires) :



Et bien sûr, bien d'autres encore...


Enfin, lors du vernissage j'ai pu échanger deux ou trois mots avec Séverine Pineaux, à propos de steampunk (mode et inspiration éternelle) et de chats ("l'album des chats devrait arriver à la fin de cette année", ça c't'une bonne nouvelle!), et à ma 2° visite le lendemain j'ai craqué pour son livre "Gothic Faërie".
Après avoir longuement hésité et tergiversé, j'ai fini par m'entendre avec ma môman pour un coup de pouce en guise de cadeau de Noël en avance, et je suis revenu acheter le livre de Kazimierz Dzyga, qui était là pour me le dédicacer






Mais je m'en veux un peu d'avoir régressé dans ma timidité, ces conditions n'étaient pas optimales pour moi... Je préfèrerais avoir un vrai échange, même bref, en salon avec une vraie séance de dédicaces, si je peux en avoir l'occasion à l'avenir.

Malgré tout, ça reste une exposition très riche, plein de bonnes découvertes et d'émerveillement, une grande ouverture à l'art en général pour tous!