Days

<< < juin 2017 > >>
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 24 25
26 27 28 29 30    

Modération

 

Pour des raisons de sécurité, les commentaires sont soumis à modération.
Ne vous inquiétez donc pas si vous en postez et qu'ils n'apparaissent pas immédiatement !

Derniers commentaires

Les Imaginales 2011, day by day

Et donc, en ce qui concerne le détail de mon quotidien pendant ces Imaginales 2011, ça donne quelque chose comme ça:

*

 Mercredi 25 mai: C'est parti pour Nancy

Le mercredi matin, j'ai fini ma valise et suis rentrée manger chez mes parents, où j'ai encore apporté quelques finitions aux bagages (j'ai notamment réussi à me résoudre à y laisser certains livres) avant d'aller prendre mon train à Limoges. Petit changement de gare à Paris, cette fois je découvrais l'intérieur de la gare de l'Est, que je n'avais encore jamais eu l'occasion d'emprunter.

Arrivée vers 20h à Nancy, Galoo m'a accueilli et baladé en ville, où on a mangé en papotant sur la place Stanislas pendant que la nuit tombait - très sympa.
A la maison on a regardé 2-3 trucs sur l'ordi, et hop au dodo pour choper le train tôt le lendemain matin.



*

 Jeudi 26 mai: Maréchal Epinal, nous voilà

Arrivés vers 10h à Epinal, mon plan imprimé sur le site n'était pas très clair, on a un peu tourné avant de trouver l'hôtel, mais après c'était plus facile (du moins pour Galoo, parce que moi j'avais décidément du mal à me faire mes repères).

A 11h, on était à l'Espace Cours pour la première table ronde que j'avais repérée: "Ecrire pour les jeunes sans les prendre pour des idiots", avec Carina Rozenfeld, Samantha Bailly, Johan Heliot, et Pierre Bordage. Très intéressant, une belle manière de démarrer la journée et le festival!


© ActuSF 

Petit ravitaillement au Monop', retour à l'hôtel pour prendre les manteaux sous l'averse, et on est revenus à 14h à l'Espace Cours pour la table ronde "Panique sur la ville… Les jeunes nous feront-ils peur demain ?" avec Maïa Mazaurette, Sire Cédric et Lil Esuria, normalement Catherine Dufour aurait dû y être aussi mais elle avait raté son train. Encore une table ronde passionnante...


© ActuSF

A 15h on a fait un tour de la Bulle du Livre, l'espace des stands de dédicaces, libraires et petits éditeurs. J'ai évidemment craqué pour quelques premiers achats, et une ou deux dédicaces, en particulier Carina Rozenfeld par qui j'ai appris que le tome 3 de la Quête des Livres-Mondes est bloqué par l'éditeur actuel, ainsi que la réimpression du tome 2, et qu'elle veut en récupérer les droits pour arranger ça avec un autre éditeur. Galoo s'est mêlé de la partie puisqu'il est juriste spécialisé dans le droit d'auteur, et j'espère qu'elle arrivera à se sortir de cette impasse sans trop de problèmes, ni tout simplement trop de perte de temps!

   


Daniel Hénoch et sa super déco - ©
ActuSF





A 16h on a rallié le Magic Mirror 1 - magnifique indeed, au passage (photos
© Tiger Lilly)  - pour le café littéraire: "Fées et magiciens… comme s’il en pleuvait!" avec Trudi Canavan, Chris Debien, Edouard Brasey, et là encore Catherine Dufour si elle n'avait pas loupé son train.
J'ai trouvé cette intervention franchement bancale, et mal animée (malgré mon respect pour l'incroyable sommité encyclopédique qu'est Jacques Baudou), et puis j'ai vraiment regretté que Catherine Dufour ne soit pas là, ça aurait pimenté un peu plus la vision des fées et des magiciens... Mais il y avait quelques trucs intéressants quand même, entre autres grâce à Edouard Brasey qui maîtrise très bien son sujet déjà passionnant ^^
 

On a ensuite enchaîné directement sur un Entretien avec Ellen Kushner très très intéressant et sympa, cette auteure est adorable! Je ne savais pas qu'elle parlait aussi bien le français, et elle est très simple, franche, passionnée... J'étais très contente de ce moment. (je n'ai pas encore lu "A la pointe de l'épée" mais j'avais lu il y a longtemps "Thomas le Rimeur" qui m'avait fait de l'effet)
Par contre je ne m'attendais pas à ce que quelques passages de lecture à voix haute émaillent la rencontre, et c'est pas que je sois contre mais j'ai trouvé que ce n'était pas le plus judicieux pour mener un entretien, enfin si mais je sais pas, je ne le "sentais" pas.

 Quoi qu'il en soit j'ai dû m'éclipser avant la fin pour aller gonfler les rangs des blogueuses interviewées par ActuSF, pour laquelle Lhisbei du RSFblog m'avait rameuté juste avant: d'abord réticente, j'ai fini par céder parce que c'était une interview collective, et qu'une personne de plus ne serait vraiment pas de trop, même avec mon tout petit blog bien modeste surtout par rapport aux autres blogueuses présentes, qui comptaient aussi
Laure du Miroir, Lelf d'Imaginelf et De.w que je ne connaissais pas.

Je suis sûre que j'ai énormément bafouillé et raconté des inepties bien pires que les autres, mais sur le moment c'était quelque chose de très sympa ^^

EDIT: l'interview est à écouter ici... (attention beaucoup de bruit de fond, on était au bar)

Et j'étais vraiment très heureuse de retrouver Lhisbei et son Mr, Lelf, et de rencontrer Laure et son Mr aussi, et De.w qui était bien sympa aussi. (oui, je sais, "sympa" est un mot très récurrent de mon vocabulaire, mais je vous zute!)

A partir de là j'ai voulu rester avec les coupines alors on s'est juste relativement suivies pendant que certaines faisaient leur premier tour de la Bulle, puis on a été prendre un verre en terrasse place des Vosges avant de manger à la crêperie.
Celle-ci fût plutôt décevante, mais pas ces moments passés ensemble où j'étais vraiment aux anges de juste être en si bonne compagnie. En face de Lelf qui me mitraillait, en plus (mais en fait, même si j'ai râlé pour la forme, ça m'a fait plaisir, ce qui est un exploit pour un mitraillage photo de ma personne photocatastrophique)

Pour finir on a comaté devant la tv à défaut d'avoir pu emmener un mini PC pour re(re)garder Doctor Who et que je lise le projet de Galoo, et cette première journée de festival s'est terminée.

 
*

Vendredi 27 mai: le Jour Bloggueur bis

Une bonne grasse mat' plus tard, on s'est dit qu'on allait quand même aller prendre le p'tit déj' puisqu'on le payait. Bien copieux, avec vue sur la Moselle, c'est vrai que ça valait le coup.
Mais à 11h, c'était peut-être pas le meilleur plan pour ensuite être capable de descendre l'assiette du restau bio où nous faisions partie des heureux inscrits pour partager un repas avec Charlotte Bousquet.
Elle nous as offert des p'tits savons de chez Lush, j'adore!
Le truc, c'est que la salle et la table étaient disposée de telle sorte que dès que ça papotait un peu on avait du mal à entendre plus que ses très proches voisins, et Charlotte Bousquet était à 2 places de moi, avec Elvire De Cock encore à côté et un journaliste d'AFP en face, ce qui fait que c'était bien intéressant mais aussi plutôt frustrant...
M'enfin, j'ai quand même échangé quelques mots sympas avec mes proches voisins de tablée, dont j'ai régulièrement croisé 2 pendant la suite du festival, et avec qui ça m'aurait pas déplu de garder le contact pour papoter un peu plus mais évidemment j'ai pas du tout pensé à échanger les coordonnées tant que j'y étais

Bref, ensuite je crois qu'on a refait un tour de Bulle et
que c'est là que j'ai eu ma dédicace de Fabrice Colin qui m'a complètement enchantée, et j'ai acheté les petites cartes de Noël bien décalées de Pat Thiébaut qui m'a estomaqué en me lançant "qu'est-ce que je vous offre?", alors je l'ai laissé choisir pour moi et au final il m'a donné le poster que je préférais même si j'adorais tout ce qu'il faisait (cf. article précédent)

 


Fabrice Colin -
© Tiger Lilly
(maintenant que Galoo me l'a fait remarqué, c'est vrai qu'il a bien des airs de Jean-Paul Rouve, le bougre...
)

  
Rue Farfadet, pour lequel j'ai craqué dans la foulée - Raphaël Albert © ActuSF


Pierre Bordage dans mon exemplaire de la nouvelle antho du festival, "Victimes et bourreux"

A 15h on est retournés à l'Espace Cours pour assister à la table ronde "Sortir du "ghetto de genre"... (est-ce trahir?)" avec
Fabrice Colin, David S. Khara, Henri Loevenbruck, Xavier Mauméjean. Encore une fois, Jacques Baudou n'est pas l'animateur le plus indiqué, mais c'était passionnant et sympa malgré tout. Comment j'étais contente d'avoir déjà un premier aperçu de Fabrice Colin en vrai ^^ Et Loevenbruck est exactement comme sur les photos des 4° de couv, ça faisait bizarre... Je veux dire, ok généralement c'est très ressemblant, mais quand on les voit en vrai on les trouve pas tout à fait exactement pareils, quoi, ben là j'ai eu l'impression que si et du coup ça me faisait bizarre ^^

A 16h on a enchaîné sur "Bêta-lecture, tirage numérique... Pourquoi l'édition va changer" avec Paul Beorn, Nadia Coste, Jérôme Vincent et Magali Duez.
Très intéressant là aussi, surtout le manitou d'ActuSF!


© ActuSF 

A 17h, nouveau tour de la Bulle.

 
Ellen Kushner (so lovely!)
© ActuSF

 
Catherine Dufour a complété la petite dédicace que m'avait fait Didier Graffet (illustrateur de la couverture des intégrales poche) aux Utopiales, avec sa faute d'orthographe ^^

    
Mélanie Fazi que je suivais par son blog et son Facebook, et qui m'a "recadrée" quand j'ai parlé de Doctor Who ^^

A 18h, retour
à l'Espace Cours pour la table ronde qu'on attendait toutes, nous autres blogueuses: "Work in progress : blogs, twitter et autres, correspondances électroniques avec les blogueurs de l’imaginaire" avec Lionel Davoust, Maïa Mazaurette, Mélanie Fazi, Emmanuel Chastellière du site Elbakin, le tout modéré par l'excellent Jérôme Vincent d'ActuSF.
Je me doutais que ça parlerait plus des auteurs blogueurs que des interactions avec les bloguolecteurs, mais c'était quand même un peu dommage. Le manque de micros fonctionnels n'était pas tiptop non plus. Mais bon, c'était pas mal quand même et y'avait Lionel Davoust alors ça va!

Après on s'est greffés à la bouffe des blogueurs que De.w avait organisé à La Pataterie. Depuis le temps que mes parents m'en rebattaient les oreilles, ça y est j'ai testé cette chaîne ^^ Mais bon j'ai surtout pu papoter avec Laure du Miroir, et c'était cool. Y'avait Lelf tout à l'autre bout de la tablée qui délirait avec ses chères morues, et ça faisait plaisir à voir même si on pouvait pas suivre ^^

Et re-comatage à l'hôtel, avec des bouts de Lovely Bones, des épisodes de l'anime Mister Mystère, l'épisode de South Park sur Facebook, des bouts de l'émission du "grand frère", et autres calembredaines. Et pis dodo parce que réveil mis à sonner.

*

Samedi 28 mai: Dernier jour (déjà)

Nous revoilà au festival dès 10h, Galoo à l'espace Cours pour la conférence "Le livre numérique: et le droit dans tout ça?", moi au Magic Mirror 1 pour "Dieux vivants, aventuriers, filles du peuple… La figure du héros en question(s)" avec Paul Béorn, NK Jemisin, Justine Niogret, Brandon Sanderson, modéré par Sylvie Miller.
Ca m'a donné très envie de lire Paul Béorn et Justine Niogret ^^


©
ActuSF

A 11h, hop là, notre premier tour quotidien de la Bulle.

   
Anthelme Hauchecorne et Anaïs Cros aux éditions Lokomodo


 
L'ami Lionel, à qui j'ai réussi à taper la bise sur son stand à un des rares moments où il n'était pas en conférence et/ou en traduction. Sa carte de visite, c'est tout lui ^^

  
 
Elvire DeCock (
© ActuSF), pour achever ma double dédicace sur la BD Tir Nan Og écrite par Fabrice Colin. Je l'avais aperçue et vaguement entendue au repas avec Charlotte Bousquet et je l'avais souvent vue à l'oeuvre sur la fresque des Imaginales, j'étais bien contente de la voir de plus près!

   
La fresque en cours. (au milieu: Laurence Péguy)


Au repas de midi on a cherché à retrouver Daelf et Fifo que j'avais croisés la veille, et c'est comme ça qu'on a rejoint le pique-nique en bord de rivière avec des grenouilles de Cocyclics et des auteurs. C'était fort sympa mais j'ai pas vraiment bien discuté avec eux, m'enfin peu importe.


 © Tiger Lilly

  
 © Tiger Lilly

A 15h on a découvert le Magic Mirror 2 pour le café littéraire de présentation de "Victime & Bourreaux : l’anthologie du festival", avec Jeanne A-Débats, Nathalie Dau, Charlotte Bousquet et Pierre Bordage . Encore un bon moment, et si le Magic Mirror 2 est moins beau que le 1 à l'extérieur (quoique l'entrée façon Art Déco a la classe), il le surpasse à l'intérieur, c'est vraiment une particularité géniale de ce festival d'avoir non seulement tout plein de conférences intéressantes, mais en plus de les faire sous des chapiteaux aussi joliment custommisés!


Les GNistes dont les coups de canon ont ponctué quelques conférences
© Tiger Lilly

A 16h on est retournés zoner dans la Bulle et autour.
C'est là que j'ai rencontré Endea et Tiger Lilly dont c'était le premier jour de festi ^^


    
Elizabeth Vonarburg
Tiger Lilly) et son éventail judicieux. J'ai bien cru que j'arriverais pas à la trouver à sa table pendant le festival, et même si je n'ai pas encore lu ce livre qui m'allèche et m'attend depuis un bon moment, j'étais très contente de la voir.
Je m'étais mis dans la tête qu'elle était américaine alors qu'elle est canadienne, woups...


Rachel Tanner dans "Magiciennes et sorciers" parce que j'avais bien aimé sa nouvelle (et oh voui, Judith m'a donné envie de la découvrir de plus près quand j'en aurai l'occasion...)


 

Samantha Bailly, parce que c'est quand même mieux d'avoir le livre complet qu'un extrait broché, n'en déplaise à mon budget et mon dos, et que ça me désolait de voir qu'elle s'ennuyait un peu à sa table...


Charlotte Bousquet dans l'antho "Victimes et bourreaux" du festival, ça aurait été bête de ne pas avoir de dédicace d'elle ^^
(coup de coeur des Imaginales 2011, repas... pis parce que je l'aime beaucoup depuis Trolls&Légendes et Cytheriae)


 
Justine Niogret dans "Victimes et bourreaux", mais aussi dans "Magiciennes et sorciers", l'antho de l'année précédente, dont j'avais bien aimé son texte lu dans le train...

A 17h Galoo est retourné à l'Espace Cours pour "Nouveaux médias, nouveaux contrats? La diffusion électronique en question(s)", pendant que je revenais au Magic Mirror 2 pour "A la rencontre des Elfes... entre peur et fascination" avec Raphaël Albert, Edouard Brasey, Jean-Philippe Jaworski, et Ellen Kushner.
Absolument passionnant!



Malgré tout je me suis éclipsée avant la fin pour arriver en avance au Magic Mirror 1 où allait se dérouler un entretien avec Robin Hobb, je m'étais dit que ça serait une sage précaution pour être sûrs d'avoir de la place, mais en fait c'était carrément tranquille et y'avait aucun risque.
J'y ai revu les copines du MdE et quelques blogueuses.


 © Tiger Lilly

Après on ne savait pas trop quoi faire et je voulais suivre Daelf et Fifo pour retenter d'avoir un moment papotis tranquille, ce qui a encore échoué quand on s'est retrouvés aux deux extrêmités d'une tablée dans un restau oriental, mais tant pis (on fera mieux la prochaine fois), du coup j'ai passé une super soirée avec Endea et Tiger Lilly - et bien sûr Galoo, je l'ai jamais précisé mais c'était évident ^^
 
Et zou, dernier comatage devant la tv, casse-tête logistique pour refaire ma valise et répartir l'encombrement et le poids de mes 10,5 kg de bouquins, et bye bye Epinal le lendemain matin...

Dans mon train pour Paris j'ai pu discuter un petit peu avec 2 membres de Cocyclics, et puis j'ai réussi à arriver chez mes parents sans avoir fait d'hécatombe avec ma valise-tank ^^

Sur le coup j'ai pas trop eu le coup de blues, mais maintenant il me retombe clairement dessus! Atterrissage forcé dans la triste réalité avec la reprise du boulot et du quotidien...

Avec des rêveries de remettre ça au plus souvent et au plus vite plein la tête!




 
Magic Mirror 1
 © Tiger Lilly

 


(tentatives de détails des Magic Mirror 2 et 1 par ma pomme)
 

Commentaires   

 
Guest
#11 Guest 03-06-2011 18:54
Sympa le compte-rendu jour par jour. Je vois que toi aussi tu as fait un détour par la place Stanislas :P
Citer
 
 
Guest
#12 Guest 04-06-2011 14:02
Voilà qui me fait encore plus regretter de ne pas avoir pu m'y rendre...
Citer
 
 
Guest
#13 Guest 05-06-2011 11:19
a chaque CR et photos, les décors me captivent. La "mise en scène" est vraiment agréable et être dedans devait être magique ?!

pas trop dur la chaleur ?
Citer
 
 
Leïa Tortoise
#14 Leïa Tortoise 05-06-2011 14:25
oui oui c'est vraiment magique!! D'ailleurs le seul truc qui serait encore mieux, c'est que le public se déguise comme à Trolls&Légendes , concours de déguisement ou pas, parce que y'avait bien les GNistes (et apparement des bodypainted sur échasses le dimanche) mais ça aurait été plus sympa de croiser une bonne majorité de chapeaux, capes etc parmi le public, quoi, et surtout avec les Magic Mirrors ça aurait été carrément la classe!

un truc dont j'ai oublié de parler aussi c'était les toilettes sèches mises à disposition en plus des "normales", chouette initiative
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir