Days

<< < octobre 2014 > >>
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Flash Mood



   S'en fut trouver son capitaine : donne-moi mon congé,
Pour aller voir ma mie à Grenoble, qui s'meurt de regrets

(Pierre de Grenoble, Malicorne)

Derniers commentaires

Je ne suis pas une légende (Catherine Dufour) [JLNN]

Dans certaines conditions où j'ai envie d'un bruit de fond, j'aime bien me souvenir que je peux aussi l'occuper avec autre chose que de la musique, par exemple des livres audio, ou des podcasts... voire même des podcasts de livres audio !

Donc dernièrement, je suis retournée sur l'excellent utopod, et ai choisi de m'écouter un texte de Catherine Dufour, Je ne suis pas une légende (en référence à Matheson bien sûr) tiré de son recueil L'accroissement mathématique du plaisir, que j'ai ensuite relu dans sa version ebook que Le Bélial avait offert.

     dufour-catherine-legende-belial     dufour-catherine-l-accroissement-mathematique-du-plaisir

J'y ai retrouvé toute la patte et la saveur que j'adore chez cette auteur, notamment le subtil combo entre un style léché et un parlé vulgaire, entre des étincelles d'une certaine poésie et un réalisme d'un prosaïque confondant - une langue à la fois contemplative et vivante.

C'est une belle réécriture moderne du mythe du vampire, renvoyant aux histoires de zombies - bien que ça vienne très certainement de Richard Matheson (que je n'ai pas (encore) lu), mais je devine que l'intérêt et le propos de Catherine Dufour par rapport à ça est d'opérer un détournement anti-héroïque comme elle sait si bien en faire.

Difficile d'en dire plus (surtout sans spoiler ni tout raconter)... En tous cas c'est un bon texte, et très bien rendu en audio sur utopod ! 

*
* *
* * *
* Le coin des citations *
*

"Il m'arrive quelque chose dont j'ai toujours rêvé... c'est à dire qu'il m'arrive quelque chose. Et non seulement je suis parfaitement terrifié, mais en plus... en plus, je suis simplement terrifié.
Malo fuma sa cigarette d'un air farouche, s'attendant à ce que lève en ses tripes, comme une farine d'ennui qu'insémine un levain d'horreur, il ne savait trop quel sentiment d'exaltation horrifiée, quelque sensation d'immonde liberté, quelque excitation obscure d'être le héros involontaire de la Fin du Monde. Et non.
Rien.
Il avait beau se répéter Je suis une légende ! en boucle : à part mal à la tête et une trouille sans bornes, il ne ressentait rien.
'Merde, je pourrais être un brin époustouflé, quand même !' glapit-il en plissant les yeux tandis que le soleil se hissait au-dessus de la tour Cavoc, étrange quart de brie aigu tout en glaces bleues."

*

"Il continua à errer dans les rues, un mégaphone à la ceinture, et de temps en temps il criait dedans 'Y a quelqu'un?' et l'écho de sa propre voix, résonnant entre les immeubles, roulant le long des boulevards en écume plaintive, le terrorisait.
Le front commença à lui peser comme s'il avait eu de gros sourcils en laine de fonte et ce poids lui écrabouillait le coeur, ce qui jetait le trouble dans ses représentations mentales. Il mit des étiquettes sur le fleuve d'eau savonneuse qui ballotait ses pensées (Psychose, Traumatisme) et quand il en vint à la conclusion qu'il tournait au serial killer, il rigola pour la premère fois depuis des mois."

* * *
* *
*



Et voilà mon premier dimanche du court, en continuation du JLNN !

 

Commentaires   

 
Tigger Lilly
#1 RE: Je ne suis pas une légende (Catherine Dufour) [JLNN]Tigger Lilly 19-01-2014 17:15
En fait, le titre du Matheson n'a aucune connotation héroïque. Le film a complètement retourné le sens de cette phrase. Je ne me souviens plus assez de cette nouvelle pour me rappeler pourquoi Catherine Dufour a mis une négation dans le titre malheureusement . Et je ne peux pas t'en dire plus sur le bouquin sinon ça va forcément te spoiler. Mais lis-le, il est vraiment bien.
Citer
 
 
Leïa Tortoise
#2 RE: Je ne suis pas une légende (Catherine Dufour) [JLNN]Leïa Tortoise 19-01-2014 18:08
c'est prévu, c'est prévu ^^
mais c'est vrai que ce que j'en connais par la culture générale est très probablement déformé par le film...
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir