Days

<< < juin 2017 > >>
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 24 25
26 27 28 29 30    

Modération

 

Pour des raisons de sécurité, les commentaires sont soumis à modération.
Ne vous inquiétez donc pas si vous en postez et qu'ils n'apparaissent pas immédiatement !

Derniers commentaires

Plumes de chats (anthologie par Charlotte Bousquet)

Je ne sais plus sur quel blog j'étais tombée sur une chronique de ce livre - c'était pendant que je faisais mes recherches pour mon premier Swapocat, et j'en avais tout de suite été bien alléchée.



Savez-vous que les chats ont un roi ? Qu'ils viennent, peut-être, d'une galaxie lointaine – très lointaine ? Avez-vous déjà plongé vos yeux dans leurs prunelles opalines et tenté d'en déchiffrer les mystères ?
Douze plumes issues des littératures de l'
imaginaire se sont laissées guider par les muses à quatre pattes qui ont inspiré ce recueil. Effrayantes ou tragiques, parfois drôles, toujours émouvantes, telles sont les nouvelles nées des songes roux, tigrés, persans ou immaculés engendrés par ces petits félins.
A votre tour, laissez-vous envoûter ! Suivez les ombres qui, de toit en toit, de foyer en mastaba, peuplent ces nouvelles. Et peut-être découvrirez-vous, au fil des pages, certaines des plus étranges énigmes des
chats…

Les droits de
Plumes de chats seront intégralement reversés à l'association Sauve (http://www.association-sauve.fr) qui, depuis trente ans, recueille et soigne chats abandonnés, maltraités, torturés ou destinés à l'euthanasie.

Et si on achète directement chez l'éditeur Rivière Blanche, ça fait moins d'intermédiaires et donc plus de revenus versés à l'association, c'est bon à savoir, d'autant plus que ça semble être aussi le moyen le plus simple.

Il faut aussi s'attendre à une ambiance qui s'accorde aux domaines d'action de Sauve pour la plupart des nouvelles, donc du sombre, violent, dur.
Mais ça n'emp
êche pas d'en faire de bons textes, parfois même des pépites, et on trouve aussi des textes plus légers.

C'est Johan Heliot qui signe la préface, en racontant comment il a forgé son pseudo d'après le nom d'un chien.
Je ne sais pas si c'est à lui ou à Charlotte Bousquet que l'on doit ceci:

Avant chaque nouvelle, un petit aparté en quelques lignes la présente et l'intègre à l'entité du recueil par une variété de "plumes de chats": plume tigrée, plume noire, plume de Mau, etc... L'ennui, c'est que souvent la présentation en dit trop. Par essence, une nouvelle se passe de résumé, et celui-ci peut même nuire à la lecture de la nouvelle, par son rythme et ses effets calqués sur la surprise, le suspense, le double sens... Il vaut donc mieux s'astreindre à zapper ces quelques lignes présentation, et éventuellement revenir les lire une fois la nouvelle finie. C'est une gymnastique qu'il m'aurait été plus confortable de ne pas avoir à faire.

Du coup j'espère juste que je ne vais pas reproduire la m
ême erreur avec ma chronique...


Au sommaire:

Before I forget - Thomas Hervet

Katzenstreu - Jess Kaan
Des Millions de Vies - Eric Gilard
La Sorcière de la Montagne Noire - Lucie Chenu
N'est pacha qui veut - Sylvie Miller & Philippe Ward
Merci pour les croquettes - Menolly
Plus petit que soi - Philippe Halvick
Passeur de vie - Sophie Dabat
Ultane et son chevalier - Cyril Carau
L'adoption - Emmanuelle Maia
Trépassez devant, je vous suie - Estelle Valls de Gomis
Lino - Sandy Julien


Revue des troupes:

    • Before I forget - Thomas Hervet
      "Ah, si seulement on avait eu le contrat sur la stérilisation et l'abattage des pigeons. On l'aurait eu à coup sûr, notre treizième mois..."
      *
      Une petite équipe de catnappers brutaux fait son boulot sans se soucier d'une légende qui court à propos d'un roi des chats. Vous vous doutez bien qu'ils vont être surpris. Y'a des détails assez crades, mais c'est un beau texte.

    •  Katzenstreu - Jess Kaan
      "Un matin, je me suis réveillé et elle était installée chez moi, ses affaires dans le placard, des Nana plein le poubelle de la salle de bains. (...) Elle partageait ma vie à présent, elle était la seconde femme de la maison. L'autre, Soizic, avait un caractère de chien: un comble pour une chatte."
      *

      J'avais déjà apprécié Jess Kaan pour son roman "Investigations avec un triton", j'étais donc très curieuse de lire une nouvelle de lui.
      C'est très court, et on n'est plus du tout dans le délire bourré d'humour des Investigations, mais c'est un texte saisissant que j'ai beaucoup aimé.

    •   Des Millions de Vies - Eric Gilard
      "J'ai récupéré l'urne funéraire de Bastet en fin d'après-midi. Je l'ai posée sur la table basse du salon et je ne peux en détourner le regard. Sa forme bombée m'évoque un vase canope."
      *
      La douleur du deuil, des souvenirs d'un voyage en Egypte, et en filigrane on pense au proverbe qui veut que les chats aient plusieurs vies...
      Là aussi un texte court, que j'ai plut
      ôt bien aimé.

    • La Sorcière de la Montagne Noire - Lucie Chenu
      "Et, pour qu'elle passe de bonnes nuits, une tatie affecctionnée lui offrit une peluche siamoise, ressemblant à s'y méprendre à Minouchka, jusqu'à l'oreille droite qui restait pliée on ne savait pourquoi."
      *
      J'étais très curieuse de lire un texte de Lucie Chenu, dont on retrouve le nom sur tant d'anthologies!
      Alors j'ai été déçue, par le style que j'ai trouvé sans personnalité, et un peu par le fond aussi, qui finalement fr
      ôle le banal aussi.

    • N'est pacha qui veut - Sylvie Miller & Philippe Ward
      "Si Sekhmet n'avait pas eu le pouvoir de me dévorer tout cru, je l'aurais envoyée promener. Pour qui me prenait-elle? Après avoir retrouvé le manuscrit de Thot, je me voyais mal rechercher un vulgaire matou. D'autant que je détestaits ces bestioles. Mais je ne pouvais refuser cette affaire: je serais aussit
      ôt changé en steak tartare."
      *
      La plus longue des nouvelles, et un texte comme je les aime: ambiance polar humoristique. Détective très humain, un brin désabusé et pas super-héros, décor de panthéon égyptien, quelques beaux jeux de mots...
      Bon, ça casse pas des briques non plus mais j'ai trouvé bien sympa.

    • Merci pour les croquettes - Menolly
      "- Vous étiez partis en vacances? Et vous revenez seulement maintenant?
      J'étais carrément envieuse, sur le coup."
      *
      Un de mes préférés de l'anthologie! Un brin décalé, un p'tit délire qui s'assume, très dr
      ôle et plaisant.

    • Plus petit que soi - Philippe Halvick
      "Chaque fois que je perdais ou cassais un objet, j'avais l'impression d'entendre des petits ricanements sadiques. Ces rires devenaient de plus en plus fréquents et de plus en plus forts. Si, à l'origine, ils provenaient d'endroits bien définis, maintenat la maison entière semblait se moquer de moi, sans se dissimuler.
      "
      *
      Un couple croit avoir trouvé la maison de ses r
      êves mais se retrouve vite victime de petits malins qui demeurent invisibles. Il y a un certain suspense, et ma foi j'ai bien aimé ce texte.

    • Passeur de vie - Sophie Dabat
      "Walter quitte la pièce d'un pas silencieux, ralenti par le ballet incessant des infirmiers, et se dirige vers la porte suivante où deux a
      ïeules cohabitent. Mais, alors qu'il va pénétrer dans la pièce, un frisson le parcourt et il s'arrête net. Se raidissant sur ses pattes, la queue palpitante, il hume l'air et éternue. Son odorat a confirmé ce que son instinct lui avait déjà appris: un patient va mourir!"
      *
      Je connaissais déjà les chats de bibliothèque, ici on suit un chat d'h
      ôpital, inspiré d'une histoire vraie. Evidemment, vu le décor, c'est pas gai.
      Le texte n'est pas mal, en lui-
      même, mais j'ai vraiment pas accroché.

    • Ultane et son chevalier - Cyril Carau
      "Actuellement, aux regards des hommes, je suis une chatte siamoise. Compagne fidèle et c
      âline quoique indépendante et lunatique aux dires fallacieux de certaine Damoiselle... pffft! Mon Jigemond, lui, m'adore et ne cesse de me complimenter tout en me caressant."
      *
      Pour dire le vrai, ce texte fut une torture pour moi. Heroic et guimauve n'a jamais été un cocktail à mon go
      ût. Ca m'a même rappelé les pires dérives Mary-Suesques en fanfictions, c'est dire...

    • L'adoption - Emmanuelle Maia
      "La compassion transparaissait dans superbes iris verts pailletés d'or quand elle lui expliqua que l'
      âge, parfois approximatif de leurs protégés, était indiqué sur chaque cage, à côté du numéro d'identification."
      *
      Tout le contraire, j'ai beaucoup aimé celui-ci! C'est le genre qui laisse planer un possible double sens sans jamais laisser éclater la moindre certitude, instaurant un suspense efficace jusqu'à la fin, où on revient au début pour relire le tout avec une nouvelle vision. Procédé délicat et subtil qui m'épate toujours, et j'adore ça!

    • Trépassez devant, je vous suie - Estelle Valls de Gomis
      "En effet, il y avait de nombreux chats dans la maison et nous nous émerveillions sans cesse de les voir, à une heure précise de la journée, se réunir sur le tapis du salon - devant la cheminée
      même où nous nous chauffions - et lever en choeur le luseau vers la trappe du conduit. Ils demeuraient ainsi silencieux durant quelques minutes, tous les jours à cinq heures de l'après-midi."
      *
      J'étais là aussi curieuse de lire cette auteure dont le roman "La ligue des gentlemen extraordinaires" m'attend toujours (avec la BD et le DVD du
      même nom), et je n'ai pas été déçue par l'ambiance délicieusement rétro et veillée au coin du feu.
      Je me rend compte que ce texte ne m'a absolument pas marqué, par contre, le titre ne m'évoquait rien en reparcourant le livre pour faire cette chronique...


  • Lino - Sandy Julien
    "Je savais où il nous emmenait. Là, en bas.
    Je le vis s'approcher de moi et le chat blanc - mon chat - marchait à ses cô
    tés.
    «
    Et toi, toi... »"
    *
    Encore un total changement de décor avec cette histoire de mineurs entraî
    nés vers des profondeurs autrement plus sombres que celles qu'ils côtoient quotidiennement... C'est plutôt un beau texte, mais il m'a un peu fait ni chaud ni froid.

     
 

Voilà voilà, donc il y a du bon et du moins bon, mais ça doit aussi dépendre énormément de la sensibilité et des interprétations de chaque lecteur.

Au final je dirais donc que c'est quand m
ême bel et bien un livre à lire, pour voir, et pour soutenir une bonne cause - et c'est vraiment pas juste pour faire ma bonne samaritaine que je dis ça, j'ai toujours cette réticence pour ce genre de trucs, mais là vraiment je pèse mes mots.

*

Pour aller plus loin: le blog de l'anthologie présente des mini interviews de chaque plume ayant contribué au livre, ainsi que des chroniques et quelques infos de l'association Sauve.

*

Ne me demandez pas l'avis de mon chat: Tinouil approuve/Tinouil s'en fout.

      

(lui, ce qui l'intéresse, c'est si le papier se déchire agréablement sous les griffes ou pas)

 

 

 
 

Commentaires   

 
Guest
#1 Guest 23-03-2011 08:36
Content que cet ancien texte paru dans le recueil derobade vous ait plu. au début, le texte prévu pour l'antho était humoristique, dans la veine de la bd que vous trouverez sur mon site ou sur celui de mon illustratrice d'épouse www.catsacha.com
la suite de we were aliens avec des chats qui pensent comme ce magnifique Tinouil. Vous pouvez d'ailleurs aller jeter un oeil à cette bd mise gracieusement en ligne... En attendant de vous recroiser sur d'autres commentaires, bien cordialement Jess Kaan.
Citer
 
 
Guest
#2 Guest 23-03-2011 20:44
Je n'ai pas lu en détail ton article, mais c'est rigolo comme il y a des nouvelles auxquelles tu accroches, et d'autres ou pas du tout. De toute façon, c'est là le principe des anthologies, découvrir des auteurs et leurs textes que tu n'aurais peut être jamais lu autrement. Et donc, ça passe ou ça casse.

Comme tu le sais, il m'intéresse bien, je pense que cet été je me l'achèterai quand mon premier salaire tombera :) Et j'espère que j'accrocherai malgré tout à la plupart des nouvelles. Au pire, comme tu l'as dit, ça fait une bonne action et ça permet de reverser des fonds pour des chats malheureux et qui sont dans le besoin.
Citer
 
 
Leïa Tortoise
#3 Leïa Tortoise 25-03-2011 21:35
Ouh, ça me fait toujours bizarre quand un auteur vient commenter mon bien modeste blog...
J'avais effectivement jeté un oeil à "We were aliens", mais je trouve ça moins abouti, enfin je pense que ça se veut rien de plus, mais j'ai toujours du mal à accrocher aux histoires de chats en BD et celle-ci ne fait pas vraiment exception (même si au moins je la trouve sympa quand même), désolée :oops:
Citer
 
 
Leïa Tortoise
#4 Leïa Tortoise 25-03-2011 21:37
Tout à fait, Olya!
Ah, par contre, ce que j'ai oublié de dire, c'est que j'ai relevé un certain nombre de fautes d'orthographes, je ne sais plus si toi aussi ça peut te ternir un peu une lecture, sois prévenue ^^
Citer
 
 
Guest
#5 Guest 27-03-2011 20:30
Oui, j'ai du mal avec les coquilles personnellement :D Mais si le contenu est bon, je peux faire des efforts :D
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir