Days

<< < juin 2017 > >>
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 24 25
26 27 28 29 30    

Modération

 

Pour des raisons de sécurité, les commentaires sont soumis à modération.
Ne vous inquiétez donc pas si vous en postez et qu'ils n'apparaissent pas immédiatement !

Derniers commentaires

Les Lames du Cardinal, 3: Le Dragon des Arcanes (Pierre Pevel)

Et voilà, j'ai dévoré en quelques jours la fin de cette trilogie des Lames du Cardinal:



Paris, 1633. Les dragons menacent le royaume.
Surgis de la nuit des temps, ils sont décidés à restaurer leur règne absolu. Usant de sorcellerie, ils ont pris apparence humaine et créé une puissante société secrète, la Griffe noire, qui conspire dans les plus grandes cours royales d’Europe.
Pour déjouer leurs
complots, Richelieu dispose d’une compagnie d’aventuriers et de duellistes rivalisant de courage, d’élégance et d’astuce. Des hommes et une femme aux talents exceptionnels, prêts à braver tous les dangers et à risquer leur vie pour la Couronne : les Lames du Cardinal.
Mais alors qu’ils approchent du Mont-Saint-Michel à la faveur de la nuit, ils savent que le prochain défi pourrait être le dernier. Car, outre les plans de leurs ennemis, il va leur falloir percer les secrets de l’ordre des Sœurs châtelaines qui réside en ces lieux sacrés. Cette fois le courage et la loyauté ne suffiront pas. Rapière au poing, les Lames devront se résoudre à tout sacrifier s’ils veulent sauver Paris de la destruction.


Et pfou, ce fut riche en larmes!

C'est une véritable hécatombe, le groupe se disloque, les morts tombent les unes après les autres... C'est absolument terrible, et c'est là qu'on se rend compte à quel point on s'est attaché aux personnages, au-delà du dicible.

J'en ai souffert autant que La Fargue, de tous ces deuils, du départ de certains, de la situation devenant de plus en plus désespérée jusque à éclater complètement...


Le début est en fait une reprise des derniers pragraphes du tome 2, qui constituait un habile trailer pour ce tome 3, mais très vite les affaires reprennent ou continuent pour les Lames, et bientôt tout s'accélère dans un tourbillon destructeur.

C'est toujours aussi passionnant, si ce n'est plus tellement on espère toujours que la situation va s'améliorer d'une manière ou d'une autre, et durablement.

Et on se balade toujours autant dans ce Paris historique, et la plume est toujours aussi admirable.

Je ne sais pas quoi dire: ça fait partie de ces livres qui me laissent bouche bée, sans voix, les yeux dans le vague (et légèrement humides, en l'occurence) après les avoir refermés.

Je crois que j'aimerais beaucoup une suite, malgré mon amour des fins bien bouclées qui en restent là tout en laissant l'ouverture à l'imagination, mais quand même...

Il y aurait largement de quoi faire d'autres histoires, avec Agnès, La Fargue, et Saint-Lucq.


Mais vraiment, cette trilogie est à mettre entre toutes les mains, c'est encore un chef-d'oeuvre du maître Pevel!






 
Paris brûle-t-il ? On pourrait le croire, si l'avenir funeste dont Soeur Béatrice a eu un aperçu prophétique se réalise.
Déjà un dragon a survolé Paris et est passé à l'attaque. Face à lui, un homme a péri dans un dernier acte de bravoure et de sacrifice : Almadès, le maître d'armes espagnol des Lames du Cardinal. La bande de La Fargue est en deuil et la colère appelle la vengeance.
L'action reprend très vite ses droits. Agnès et Ballardieu veulent en savoir plus sur la vision de Béatrice et la menace qui pèse sur la capitale.
Direction : le Mont Saint-Michel, repaire des Châtelaines, où Béatrice est cloîtrée...
 

Commentaires   

 
Guest
#1 Guest 02-11-2010 09:17
Moi aussi j'aimerai bien une suite. Et principalement pour suivre les traces d'Agnès.

Comme tu l'as dit, c'est un véritable chef d'oeuvre que cette trilogie !
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir