Days

<< < juin 2017 > >>
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 24 25
26 27 28 29 30    

Modération

 

Pour des raisons de sécurité, les commentaires sont soumis à modération.
Ne vous inquiétez donc pas si vous en postez et qu'ils n'apparaissent pas immédiatement !

Derniers commentaires

Le magasin des suicides (Jean Teulé)

Finalement, ce petit bouquin de 150 pages se lit très vite.
Pour tout dire, je l'ai dévoré en même temps que mon repas de midi (alors que je l'avais emporté sur un coup de tête, en me ravisant déjà dans la voiture que ce n'était pas la peine, que je n'aurais pas le temps de le lire tranquillement sans le bloquer dans sa longue liste de réservations... mais il s'est ouvert tout seul devant mon assiette, et puis eh ben si, finalement ^^).


 

Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort !

Imaginez un magasin où l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l'humeur sombre jusqu'au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre...

 

Il y a déjà dans cette idée d'un commerce familial spécialisé dans le suicide quelque chose de délicieusement grinçant qui m'intriguait ; quelque chose qui rappelle l'Etrange Noël de M. Jack ou les Noces Funèbres, bref, un petit truc Burtonnesque...

 

"Trop de gens agissent en amateurs...Vous savez que sur cent cinquante mille personnes qui font la tentative, cent trente-huit mille se ratent. Ces personnes se retrouvent souvent handicapées sur des chaises roulantes, défigurées à vie, tandis qu'avec nous...Nos suicides sont garantis. Mort ou remboursé !"

 

"On ne dit pas « au revoir » aux clients qui sortent de chez nous. On leur dit « adieu » puisqu'ils ne reviendront jamais."

 

On s'amuse déjà beaucoup avec le père, Mishima, fervent défenseur du seppuku, la mère Lucrèce, mitonneuse de poisons, leur fils aîné Vincent, anorexique dépressif aux sombres instincs destructeurs qui fait la fierté de ses parents, et leur fille Marilyn, ado déprimée et mal dans sa peau.

La collection de prénoms de célébrités suicidées est la parfaite cerise sur le gâteau ^^

 

Et le dernier-né ne dérogera pas à la règle, baptisé Alan, d'après Alan Turing, l'homme qui a décrypté Enigma (que j'avais donc croisé dans L'Histoire des Codes Secrets, ouvrage passionnant que j'ai lu il y a bien longtemps et dont je devrais faire un article, dans l'idéal), mais persécuté pour son homosexualité.

 

Mais ce sera bien là son seul point commun avec le reste de la famille Tuvache! Très vite, il s'avère être le mouton noir de la famille: débordant d'un optimisme sans faille, il sabote l'ambiance lugubre du magasin des suicides, et y fait entrer quelques rayons de soleil jusque là parfaitement bannis...

 

Et il finit par entraîner tout le reste à sa suite joyeuse et définitivement enthousiaste, et à répandre sa philosophie de la vie.


"La vie est ce qu'elle est. Elle vaut ce qu'elle vaut ! Elle fait ce qu'elle peut elle aussi avec ses maladresses. Faut pas trop lui en demander non plus à la vie."

 

Il n'y a que la dernière phrase qui peut frustrer les plus sensibles, mais moi j'ai trouvé que ça marquait mieux, et que ce demi happy end laisse plus d'horizons qu'un happy end parfait.

Et puis je commence à le connaître, le Teulé, je m'attendais à quelque chose dans ce genre-là ^^

Apparement, il est même en projet d'adaptation au ciné...

 

 

Commentaires   

 
Leïa Tortoise
#1 Leïa Tortoise 20-08-2010 18:18
(donc finalement, ça sera pas la peine, Elicec, gardez-le pour vous ^^)
Citer
 
 
Guest
#2 Guest 23-08-2010 06:57
ça m'a l'air tout bonnement génial ! :D
Citer
 
 
Guest
#3 Guest 24-08-2010 12:33
Au fait, tu seras surement intéressée de savoir qu'il existe en Suisse une association du nom de Dignitas et qui aide les gens à préparer leur mort assistée.
Citer
 
 
Leïa Tortoise
#4 Leïa Tortoise 24-08-2010 18:39
En fait, je le savais déjà. Traduire les news sur Pratchett ça peut être très instructif ^^
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir