Days

<< < juin 2017 > >>
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 24 25
26 27 28 29 30    

Modération

 

Pour des raisons de sécurité, les commentaires sont soumis à modération.
Ne vous inquiétez donc pas si vous en postez et qu'ils n'apparaissent pas immédiatement !

Derniers commentaires

Sur des mers plus ignorées (Tim Powers)

J'ai eu beaucoup de mal à démarrer, parce que je le lisais en partant de l'idée que c'est une influence des 3 films "Pirates des Caraïbes" et que c'était du steampunk, idée confortée par le vaisseau spatial de ma couverture:


Or, que nenni, je n'ai vraiment pas trouvé que ça pouvait se qualifier comme du steampunk, je ne vois aucun élément de la révolution industrielle ou uchronique là-dedans. C'est plutôt un roman de piraterie teinté de fantastique (vaudou inside).

Et encore, au début, avant qu'on entre vraiment dans l'histoire de piraterie, je trouvais ça très indigeste, très niais, très convenu et lent... A tel point qu'il m'est tombé des mains à peine entamé et que je l'ai laissé en pause quelques temps.

Pourtant, si j'avais su qu'il m'accrocherait autant quand je le reprendrais, je ne l'aurais pas laissé traîner! Je m'étais arrêtée juste avant que ça commence à basculer dans la piraterie. Ca se fait tout doucement, plus ou moins imperceptiblement, et il y a un moment où on découvre qu'on est complètement happé, embarqué, impossible de lâcher le bouquin!

J'ai été particulièrement fascinée par tout le vaudou, et bien sûr l'univers de pirates qui m'a fait replonger dans mes rêveries d'enfance avec une intensité que je n'avais plus retrouvé depuis longtemps, et juste effleuré avec les "Pirates des Caraïbes".
Je me suis beaucoup attachée au capitaine Davies, à Barbe Noire, au vieux gouverneur Sawney, au Vociferous Carmichael et à la Jenny, et finalement même à Chandagnac qui a fini par me devenir sympathique au fil de ses revirements de situations et folles improvisations... Et son passé de marionnettiste, détail insolite signalé par
Vert qui m'avait conforté dans mon envie de découvrir ce livre.
Et évidemment, la Fontaine de Jouvence ramène bien aux films, ce serait effectivement une bien belle matière à exploiter pour une nouvelle aventure du capitaine Sparrow...

Bref, je crois que je peux dire que c'est un coup de coeur!

Mon seul conseil serait de ne pas se laisser rebuter par le début un brin fadasse après l'intriguant prologue, mais de persévérer: ça ne met pas si longtemps à devenir beaucoup plus intéressant ^^


Par contre, je préfère donc ne pas le retenir comme ma lecture steampunk pour le défi Crazy SF, ni même pour le Dark Side Challenge (malgré les mort-vivants et autres joyeusetés du vaudou, mais je trouve ça ne suffit pas ^^), mais très bientôt je devrais avoir de quoi faire mes premières chroniques pour ces défis!

 

Commentaires   

 
Olya
#1 Olya 04-09-2010 16:56
Roh, la vache tu sais pas quoi ? Je n'avais même pas remarqué que c'était un vaisseau spatial ... j'me demandais encore ce que c'était, sans trouver ce que ça pouvait représenter ...

En tout cas, merci beaucoup de me l'avoir prêté, ce fut une lecture des plus agréables !
Citer
 
 
Leïa Tortoise
#2 Leïa Tortoise 05-09-2010 15:17
LOOL!!!
Mais de rien, trop contente que ça t'aie plu ^^
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir